Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

COLD IN JULY

COLD IN JULY

Texas, 1989. Un honnête citoyen abat un cambrioleur. Héros pour la communauté, il vit mal la situation. Des zones d’ombre apparaissent, en même temps que le père de la victime venu se faire connaitre du meurtrier de son fils.

Un vrai film de série B, une curiosité qui mélange les styles, alterne les rythmes ; démarrage policier, virage thriller, pirouette gore, pointe d’humour, esquisse d’amitié virile, final explosif …. Sacré cocktail !

Pas le temps de s’ennuyer ! ni de se prendre la tête !! du basique, efficace.

 

Mise en scène rock’n’roll et touche à tout de Jim MICKLE (qui se prendrait presque pour TARANTINO !!).

Mais le must c’est le casting ! Michael C.HALL a troqué le masque froid de Dexter, pour l’allure éberluée de cet obscur encadreur plongé dans un monde de violence. Beau rôle pour Sam SHEPARD et le plaisir de retrouver Don JOHNSON dans la peau, et les chemises improbables, d’un éleveur de cochons qui a plus d’une idée sous son Stetson !! On est loin de Sonny Crockett, soit …. Mais il a encore de beaux restes … dans le regard ! … ah ! nostalgie !!!

 

Un p’tit film sans prétention qui se laisse voir et a été finalement une bonne surprise, dépassant notre attente.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article