Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE HOBBIT- La bataille des cinq armées

par Dan SAUBION 18 Janvier 2015, 22:18 Billets d'où

LE HOBBIT- La bataille des cinq armées

Dernier épisode de la trilogie relatant les aventures de Bilbon le Hobbit, personnage clé du premier triptyque du « Seigneur des Anneaux ».

… dans les épisodes précédents … Bilbon Sacquet avait dégoté l’Anneau de pouvoir, rencontré le peuple des Nains, et leur chef Thorin Ecu-de-chêne. Ensemble, et bien aidés par le magicien Gandalf le Gris et les Elfes, élégants guerriers, ils avaient mis en déroute maints vilains monstres, velus, cornus, baveux, et surtout sanguinaires … ils avaient, enfin,  retrouvé les mines, territoire des Nains mais occupées par Smaug, un vilain dragon.

Délogé de sa caverne, la sale bête s’attaque maintenant aux villageois du peuple des hommes.

Hommes, Nains, Elfes … un Hobbit, un magicien … seule leur alliance pourra venir à bout des vagues déferlantes d’Orques, Gobelins et autres créatures répondant aux ordres du Grand Œil du maléfique Sauron.

 

Bon, l’histoire se termine, il ne s’agissait donc pas de manquer ce rendez-vous avec tous ces peuples héroïques, et le cinéma magique de Peter JACKSON.

 

Et oui, en une ligne musicale, en une ligne de texte, la féérie de JACKSON fond sur nous … ah ! nostalgie ! Car ce n’est que de ça dont il est question. Cet ultime épisode n’est qu’à destination des accros à cette œuvre monumentale commencée il y a 15 ans … déjà !!!

 

La conclusion du récit est, bien sûr, prévisible ; les chemins empruntés pas franchement passionnants. Mais … mais on se laisse porter par la fougue épique, petites rancœurs et grosse bataille.

Les retrouvailles avec nos vieux amis sont touchantes, même si on les préférait dans la quête de l’Anneau.

Car ici, rien de bien nouveau … les mêmes affrontements, les mêmes grands questionnements existentiels … mais dilués, parfois perdus dans des longueurs axées sur des effets de carton-pâte ou des héros sans charisme …. Thorin est bien mièvre comparé à Aragorn !!! … même les Orques semblent pâlichons, mécaniques … on en vient à regretter Gollum !!

 

Alors ? contente ? pas contente ? … satisfaite d’avoir été au bout de l’aventure, prélude au vrai monument … cette trilogie, ce spin-off, n’aura été qu’une fantaisie légère et superficielle … une mise en bouche avant le festin … un spectacle agréable, une mise en scène grandiose, une technologie éprouvée ; mais qui ne parvient pas, pour moi, à égaler l’original. Aucun de ces trois épisodes n’a éveillé l’enthousiasme et la fascination pour « Le Seigneur des Anneaux », dont l’histoire et surtout les personnages avaient une autre dimension !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page