Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAROL

par Dan SAUBION 27 Janvier 2016, 18:20 Billets d'où

CAROL

New York des années 50 ; Carol, élégante bourgeoise, fait ses achats de Noël. Elle rencontre une jeune vendeuse, Thérèse. Immédiatement une attirance réciproque lie les deux femmes,  dont l’amicale sympathie va vite virer à la passion. Mais si Thérèse est libre et en recherche d’elle-même ; Carol est, elle, mariée et mère de famille, en plein divorce cette relation va lui imposer des choix.

 

« Carol » est un beau film, comme il s’en faisait dans ces années-là. Le travail  de reconstitution, le soin apporté aux décors, costumes, maquillages et traitement de l’image nous replongent vraiment dans cette époque.

Le thème abordé l’est beaucoup moins … ces amours interdites n’étant pas  ouvertement portées à l’écran dans les années 50 où on se limitait à les suggérer.

Todd HAYNES traite avec pudeur et honnêteté son sujet, il ne provoque pas, mais n’élude pas non plus ; il nous raconte une histoire d’amour, d’adultère, qui va soulever certains problèmes, et permettre à ses héroïnes d’évoluer.

Le duo de comédiennes est parfait, mais nous maintient hors de leur couple, c’est dommage.

Cate BLANCHETT est une Carol majestueuse, élégante, dominante ; mais qui porte, et affiche dignement sa souffrance de mère, d’épouse et de femme. Face à elle Rooney MARA est magnifique, d’un jeu plus subtil. Elle m’a immédiatement fait penser à Audrey HEPBURN, par son regard, sa fragilité … et, paradoxalement, je voyais aussi en elle une potentielle Scarlett O’Hara …. C’est dire l’étendue de son charme !

 

Une belle histoire … un acte politique.

 

commentaires

Haut de page