Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

LE PONT DES ESPIONS

LE PONT DES ESPIONS

 1957, en pleine Guerre Froide ; à l’Est comme à l’Ouest, la chasse aux espions est ouverte. Quand un présumé espion russe est arrêté à New York, l’avocat James DONOVAN est missionné pour assurer sa défense dans un procès sauvant les apparences.  Ce rôle, qu’il prend très au sérieux, attire sur lui la réprobation générale tout en le faisant remarquer de la C.I.A. qui lui confie une mission quasi impossible : organiser l’échange, avec les soviétiques, de l’espion détenu contre un pilote d’un avion espion américain abattu en territoire russe. La transaction devrait avoir lieu sur un pont berlinois.

 

Le scénario est tiré de faits réels, détaillés dans le générique final.

 

Un vrai bon moment de cinéma avec ce film « à l’ancienne ». Une mise en scène impeccable de Steven SPIELBERG qui a soigné la reconstitution d’une époque ; travail sur les personnages (les costumes, maquillages, allures générales) ; superbes décors de l’Amérique d’après-guerre et surtout d’un Berlin ravagé. Et bien sûr une direction d’acteurs parfaite ; le héros étant interprété par un Tom HANKS très à l’aise dans le rôle du gentil, intègre, combatif et humble … du Tom HANKS, pur jus !

 

C’est ce qui pourrait gêner certains, le discours finalement très (trop) politiquement correct servi par l’éternel bon élève d’Hollywood.  

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article