Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

par Dan SAUBION 3 Août 2016, 17:05 PORTUGAL

Ce matin départ pour PENICHE.

On quitte COIMBRA en traversant la ville moderne, moche et grise ; avec des caissons de climatiseurs à chaque fenêtre, c’est très laid !

Puis, forêts de pins (parfois résinés, comme dans les Landes) et d’eucalyptus se succèdent, les parfums nous parviennent jusque dans la voiture, c’est agréable ! Nous sommes ensuite dans une région plus agricole, voici des vignobles, des champs, des vaches … Nous sommes entre POMBAL et LEIRIA.

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

Nous sommes sur l’autoroute A1, les péages se succèdent, tantôt électroniques, tantôt avec ticket, mais toujours pour des sommes très modiques … mais assez fréquentes ! On remarque que, même sur les portions payantes de ces autoroutes, les aires de repos sont rares, en moyenne plus de trente kilomètres entre deux stations-service.

La route est très agréable, il fait grand soleil, il y a peu de circulation, les camions sont rares et il n’y a aucun bus de tourisme !

On retrouve un peu plus de civilisation, nous voyons davantage d’exploitations agricoles, villages ou villes.

A OBIDOS, on bifurque vers PENICHE, nous ne sommes plus qu’à une vingtaine de minutes de l’arrivée à GERALDES, là où se situe notre nouveau point de chute.

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

Avant d’aller jusqu’au B&B, nous allons jusqu’à la plage de São Bernardino, à deux kilomètres, voir à quoi ressemble la mer.

C’est beau et sauvage ! La mer est d’un beau bleu intense, les vagues viennent se fracasser sur la côte rocheuse. Au nord, on voit la presqu’ile de PENICHE qui est à quelques kilomètres. 

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

Nous allons prendre possession de notre nouveau domaine situé à GERALDES, un peu au sud de PENICHE.

Une fois encore nous sommes tombés sur un bijou. 

 

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

Après la découverte des lieux et l’installation, direction PENICHE qui se situe à 8 – 10 kilomètres. Et dire qu’il y a quelques siècles, au moment de l’Indépendance du Portugal (au Xème siècle), PENICHE était une île ! Comme pour AVEIRO, le littoral s’est ensablé … reliant la ville au continent !

Nous allons vers le port et la citadelle.

PENICHE est le second port de pêche du Portugal, les bateaux ne sont donc pas là que pour le folklore ! La ville s’est développée autour de cette activité, avec des entreprises de construction navale et des conserveries de poisson.

 

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

L'autre spécialité de la ville c'est la dentelle ; depuis le XVIème, les femmes attendaient le retour des hommes en maniant le fuseau ; une statue en ville leur rend hommage, et une association cultive la tradition en permettant aux dentelières de se réunir et de transmettre leur savoir, reconnu dans tout le pays.

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

Le guide Michelin décrit avec son lyrisme habituel les retours de pêche dans le port … pour le moment c’est calme … désert même ! Sur l’esplanade du Largo da Ribeira, la concurrence est rude entre les agences qui proposent des excursions vers BERLENGA ; une petite, toute petite ile, de 1,5 kilomètre de long sur 800 mètres de large. Elle s’annonce, modestement, comme un éblouissement ! Avec des falaises, des grottes, des poissons, des couleurs magnifiques … mais … en ce moment, il n’y a qu’une rotation par jour : aller à 10 heures, retour à 16h30 ! (en juillet et août il y en a davantage). Le coût 20 € aller /retour … pour la traversée ... arrivés sur l’île, on peut en faire des tours en barque … se restaurer sur place … aux tarifs insulaires … La saison touristique n’est pas encore vraiment commencée, le touriste rare,  … on a l’impression d’être regardés avec gourmandise par les quelques employés sur place … ça sent le pigeon !

On continue !

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

La situation de PENICHE la destinait aussi à une mission militaire, surveillant le littoral.

Après le port, nous allons vers la citadelle. La forteresse est construite au XVIème siècle sur cet éperon rocheux. Elle sera  remaniée au XVIIème siècle sur le modèle des fortifications « à la Vauban ». Surplombant la mer, elle a un œil sur le port, l’autre sur le littoral sud ; et avec ses hauts murs imprenables et ses échauguettes menaçantes, elle n’est pas très hospitalière.

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

Changement radical une fois qu’on entre dans l’enceinte … de l’espace, un grand jardin et un musée. Jusqu’au XIXème siècle la forteresse a un rôle militaire, pendant les Guerres Napoléoniennes les troupes françaises l’occuperont. Elle est ensuite transformée en prison. Pendant la Première Guerre Mondiale, les prisonniers allemands seront captifs ici. Elle devient ensuite, de 1930 à 1974, une prison politique. Après la Révolution des Œillets, elle sert de refuge aux réfugiés d’Angola. Et, finalement, en 1984, les bâtiments sont transformés en musée. 

Après un petit tour dans la citadelle, un coup d’œil à la rotonde sous laquelle se trouve la geôle bien isolée d’Alvaro Cunhal (un dissident politique) qui réussit une évasion spectaculaire en 1960.

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

Nous allons ensuite faire un tour dans la ville qui n’a pas beaucoup d’intérêt. La richesse de PENICHE c’est la mer, pour les belles vues, et aussi pour les plaisirs nautiques … c’est un « spot » renommé, prisé par les surfeurs qui sont très courtisés par les boutiques de matériel !

La presqu’ile de PENICHE est longue de trois kilomètres ; l’entrée est animée, c’est là que se trouvent l’Office du Tourisme, le port et la citadelle, et les principaux commerces. Mais PENICHE a aussi deux points de vue « sauvages » qu’il ne faut pas manquer : « Papoa » et le « Cabo Carvoeiro ».

On reprend la voiture et on va vers PAPOA en se fiant tant bien que mal à nos cartes.

Le site est magnifique ! En plus, il y a un gros orage sur l’Océan, ça donne de belles couleurs ! 

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

PAPOA est une petite presqu’ile de laquelle s’est détaché un gros bloc rocheux, planté dans la mer et qui ressemble à une statue de l’Ile de Pâques. 

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

Sur le caillou de PAPOA, il y a un réseau de sentiers et de petites passerelles pour circuler, on est déjà bien engagés quand une pluie battante s’abat sur nous, et les quelques touristes présents … on repart vers la voiture (garée loin) au pas de course ! 

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

La pluie met un frein à nos intentions touristiques !!! du coup, on va faire notre plein de ravitaillement, avant de retrouver notre petit nid douillet !

 

Pour demain, nous avons construit un nouvel itinéraire, ça sera BATALHA le matin et NAZARE l’après-midi ! 

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE
Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

Le grand moment du jour : PAPOA !! C'est beau, c'est vivifiant !!! Il faudra y revenir sans faute !

Jour 10 - COIMBRA - PENICHE

Via airbnb : SILVERCOAST APARTMENTS , chez Nikki.

http://https://www.airbnb.fr/rooms/1191097

Un spacieux appartement, très confortable, meublé et décoré avec soin. Une agréable terrasse pour les repas, l'accès à la piscine, aux solariums, aux barbecues ....

L'accueil de nos hôtes était parfait, disponibles et courtois sans être envahissants (ils habitent juste à côté) ; ils ont été de bons conseils, nous ont donné cartes, bons plans, informations !

Il y a une petite supérette à GERALDES (là où se situe le logement), et à PENICHE (à une dizaine de kilomètres) on trouve TOUT : magasins, boutiques, restaurants !

commentaires

Haut de page