Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

par Dan SAUBION 11 Août 2016, 17:28 PORTUGAL

Aujourd’hui nous voulons aller visiter la ville d’OBIDOS, toute proche, puis aller faire un tour dans la lagune, Lagoa de OBIDOS, une curiosité géographique … ensuite on verra, selon le temps dont on dispose … peut être ERICEIRA, MAFRA ! 

 

Arrivés à OBIDOS, je passe par l’Office du Tourisme, situé juste avant l’entrée dans la vieille ville, récupérer un plan de la ville. J’y suis très bien reçue, gentiment renseignée ; la ville n’est pas bien grande, mais il y a de quoi faire !

La vieille ville se voit de loin, posée, telle une couronne, sur le sommet d’une colline qu’elle entoure de ses remparts.

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

OBIDOS entre dans l’histoire au XIIIème siècle lorsque le roi Dinis, en 1282, l’offre à son épouse, la reine Isabelle d’Aragon, à l’occasion de leur mariage. La petite ville fortifiée devient donc la ville des reines qui vont, génération après génération, l’embellir, la doter de nombreuses églises, sans entamer son charme. Il semble que les siècles se soient abstenus de passer par ici, la cité blanche restant à l’abri de sa ligne de murailles de pierres.

Nous entrons dans la vieille ville en passant sous la grande Porte de la Ville (Porta da Vila), dont c’est l’entrée principale. Elle est très originale, construite en chicane  vers 1380 ; sa voûte intérieure est couverte d’azulejos du XVIIIème siècle et abrite un joli oratoire dédié à Notre Dame de la Piété (Nossa Senhora da Piedade) . 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

La porte donne accès à l’artère principale de la cité, la Rua Direita, qui la traverse de bout en bout. Au XIVème siècle, elle reliait la ville et le château au port … car OBIDOS était au bord de la mer ! Elle en est maintenant à 17 kilomètres après l’envasement de l’estuaire de la rivière Arelho, qui a créé la lagune que nous comptons aller voir plus tard. 

 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Si on fait abstraction des touristes, la ville est charmante. Toutes blanches, les maisons ont leurs arêtes et encadrements de portes et fenêtres peints de couleurs jaune ou bleu très vifs ; on trouve le vert et le rouge dans les arbustes et fleurs qui les décorent. Partant de la rue principale, des escaliers de pierre montent vers la colline, bordés de ces jolies maisons, si simples mais tellement gaies.

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

La rue est consacrée au tourisme : boutiques de souvenirs, d’artisanat local, restaurants, et la spécialité de la ville la cerise d’OBIDOS transformée en liqueur, la ginjinha, qui se déguste servie dans des petites coques en chocolat vendues 1 €.

Une boutique sort du lot, il s’agit d’une librairie, une pièce à la charpente apparente, on dirait une ancienne grange, les murs sont couverts de livres, neufs, d’occasion, sur tous les thèmes, dans toutes les langues ! Il y a aussi de grandes tables sur lesquelles sont disposés encore des livres … des fauteuils vintage sont à la disposition du public qui peut feuilleter un ouvrage. Et puis, au fond de la boutique, les rayonnages changent de ton … de la nourriture intellectuelle, on passe aux choses sérieuses : bouteilles de vins, d’huile d’olive, des paniers de fruits et légumes, des flacons d’épices … le tout labélisé « bio », « local » ! 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Nous retrouvons les jolies rues, les buissons de bougainvilliers, et arrivons devant l’igreja de Santa Maria et le pilori de la ville, construit en 1513. Sur cette petite place qui domine l’église en contrebas, on a un guitariste qui met de l’animation. 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

La Rua Direita se termine par une église, igreja de Santiago (église de Saint Jacques), construite en 1186, elle a été détruite par le tremblement de terre de 1755, puis rebâtie. Elle est toute simple, blanche  soulignée de gris … entrons voir. Surprise ! L’intérieur de l’église renferme … la Grande Bibliothèque de Santiago ! De l’église, il reste l’architecture, l’autel et son retable pyramidal, les chapelles latérales … qui sont occupés par des rayonnages couverts de livres ! Un bel escalier en bois mène à la tribune … et toujours à une importante collection de livres et de magazines. 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Une ruelle, à droite de l’église-bibliothèque part vers le château d’OBIDOS. Dès l’époque romaine, le site, de par sa position stratégique, était occupé. Durant la domination musulmane, un fortin est construit, transformé après la Reconquête en forteresse, en 1148. Il est ensuite agrandi, remanié au fil des siècles ; très endommagé, lui aussi, par le tremblement de terre, il tombe peu à peu en ruines jusqu’au XXème siècle lorsqu’il est restauré et transformé en hôtel ; la première « poussada » du Portugal (hôtel aménagé dans un site remarquable – château, couvent ….).

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Nous continuons vers la cour du château et les remparts. Ce long chemin de ronde, visible depuis l’autoroute, mesure plus de 1500 mètres ; et, de l’ancienne Place d’Armes, les murailles sont encore impressionnantes !

Cette vaste cour est occupée par les constructions en bois, on dirait un village médiéval avec ses maisonnettes et ses échoppes, ces maisonnettes sont utilisées pour les événements de la ville, animations, reconstitutions historiques. 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Nous allons sur les hauteurs d’OBIDOS ; une promenade très agréable, nous avons semé les touristes et les vues sur les toits de la ville, le château, les remparts et la campagne avoisinante sont incomparables !

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

La vieille ville n’est pas très étendue, on revient vite à notre point de départ ! On retourne vers l’igreja de Santa Maria, dans laquelle nous entrons cette fois.  

C’est l’église principale de la ville, une première construction aurait été détruite par un tremblement de terre en 1535. L’édification de la nouvelle église commence en 1570, c’est au cours d’une rénovation au XVIIème siècle qu’elle se verra dotée de sa décoration baroque. L’intérieur est picturalement très chargé ! Retable baroque, plafond peint et murs couverts d’azulejos bleus ! 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Nous sommes sur le parvis de l’église, le « centre » de la vie du village pendant des siècles, c’est ici que se tenait le marché, que se déroulaient les événements importants, c’est donc tout naturellement la place du pelourinho (le pilori), à l’origine, il avait son rôle classique de poteau où les condamnés étaient attachés, livrés en pâture à la populace ; mais, au Moyen-Age, il devient le symbole de l’indépendance de la cité, au fil des siècles il sera de plus en plus décoré, travaillé. Celui-ci, datant du XVIème siècle est encore modeste. 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Nous continuons notre promenade, à travers les petites rues maintenant.

Voici une drôle de maison, la Casa do Arco do Cadeia (la Maison de l’Arc), une construction des XIV – XVème siècles occupée par … la prison ! Elle est, depuis, transformée en musée. 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Cette balade est très agréable, le gros de la troupe est resté sur la rue principale à se bousculer à l’entrée des magasins, ici, c’est le grand calme … vieilles pierres, jolies fleurs, calvaires et maisons coquettes nous sont exclusivement réservés !

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Nous voici de retour à la voiture, avant de quitter OBIDOS je vais faire la photo de l’aqueduc de la ville, la dernière curiosité : long de plus de trois kilomètres, il a été construit grâce et sur les deniers de la reine Catherine d’Autriche, épouse de João III.

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Nous reprenons la voiture, nous allons maintenant vers la LAGOA DE OBIDOS … enfin, on voudrait aller voir la lagune !!

Le GPS ne veut pas en entendre parler, on suit les rares panneaux qu’on voit, je m’aide de la carte routière pour guider mon chauffeur … On longe un plan d’eau, mais rien de significatif ou d'exaltant …  après pas mal de kilomètres et de temps perdus,  un gros ras le bol, on lâche l’affaire et on abandonne l’idée de visiter ce coin ! 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

On décide de se reporter sur notre deuxième programme : MAFRA, nous ferons, en cours de route, un crochet par ERICEIRA.

Après BARRIL la route, bordée de bambous, longe la mer. Le vent est très violent.

A RIBAMAR, je trouve le moyen de faire – enfin – une photo d’un joli moulin. Ils sont très nombreux dans la région, pas tous en très bon état. Ils ont la forme très particulière des moulins méditerranéens, ronds, avec un petit toit pointu et surtout quatre grandes voiles triangulaires … quand elles existent encore !!! La présence de ces moinhos (moulins) est évidente vu le vent qui souffle ici !

 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

C’est à cause de lui que nous ne resterons que quelques minutes à ERICEIRA, la promenade le long du bord de mer n’est pas agréable, il y a trop de vent ! 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Voici donc MAFRA et son Palais-Couvent qui suscite une drôle d’impression ! La construction est immense, mais bien isolée et distante sur son esplanade nue. Une grosse basilique blanche, flanquée de chaque côté, d’ailes de bâtiments jaunes, c’est presque intimidant.

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

C’est un vœu pieux qui est à l’origine de ce petit monument. Au XVIIIème siècle, le couple royal est encore stérile après quelques années de mariage, le roi João V fait alors le vœu de faire ériger un petit monastère si un héritier vient au monde. Le 4 décembre 1711, nait la petite princesse Barbara. Le royal papa fait alors construire un couvent, et, n’étant pas gêné par un budget serré, il y ajoute une basilique, et un palais royal, et un parc … Il faudra 50 000 ouvriers et 13 années de travail pour venir à bout du chantier : un bâtiment d’une superficie près de quatre hectares (37.790 m², précisément !), comptant 1200 pièces (oups !!! un F1200 !! c’est pas commun !), ouvertes par plus de 4700 portes et fenêtres, desservies par 156 escaliers et 29 cours et halls ! Pour s’aérer un peu, un parc de 200 hectares borde le palais.

Nous voici donc devant la façade de cet ensemble grandiose, 220 mètres ! Coût de la visite, 6 €.

Nous commençons par la basilique blanche, flanquée de ses deux tours de 68 mètres de haut. Le porche, déjà, est splendide, avec ses belles statues et ses caissons de marbre gris. 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

La basilique a des dimensions proportionnelles au gigantisme du Palais-Couvent : près de 60 mètres de long pour 43 de large, et un dôme de 65 mètres de hauteur pour 13 de diamètre ! Mais, finalement, elle ne parait pas si démesurée que ça.

On s’attarde à regarder les statues baroques, le beau bas-relief de Vierge à l’enfant.

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Au début, l’intention était de construire un petit couvent pour 13 moines … ils seront 300 ! La visite nous permet d’avoir une idée de l’aménagement des cellules, des cuisines, de l’hôpital. Toutes ces pièces sont meublées avec de nombreux accessoires exceptionnels. 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Le dortoir de l’hôpital est très beau et, là encore, avec une mise en scène très pédagogique.

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Nous allons ensuite, à l’étage, dans les appartements royaux. Ils occupent donc tout le premier étage de l’édifice, ils s’articulent de part et d’autre de la basilique, la partie Nord étant réservée au Roi, le Sud à la Reine. Entre les deux, la Salle de la Bénédiction (Sala da Benção) qui donne sur la basilique ; de la grande baie vitrée, la famille royale pouvait entendre la messe, du balcon le monarque pouvait saluer son peuple. Un buste de João V décore cette salle commune et à vocation très officielle, il est représenté dans posture qui fait immédiatement penser à Louis XIV (nous apprendrons plus tard dans la visite qu’il en était un grand admirateur !).

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Les différentes salles sont disposées du côté de la cour du palais, reliées entre elles par une interminable galerie de plus de 200 mètres, côté façade !

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Toutes les pièces sont encore meublées, très richement ! Elles n’attendent que le passage du roi … C’est plutôt particulier quand on sait que ce monumental château n’a été que peu habité, la famille royale n’y faisant que de très courts séjours. 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Le palais a été le témoin d’un événement majeur … et définitif pour la royauté : c’est dans l’une de ces chambres que le roi  Manuel II a passé sa dernière nuit au Portugal avant de partir en exil, mettant fin à la monarchie dans le pays. Il embarquera à ERICEIRA, que nous avons vue plus tôt.

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

La pièce maitresse du palais est la Bibliothèque (Biblioteca), le trésor de João V. Au XVIIIème siècle, il envoie ses émissaires parcourir l’Europe à la recherche d’ouvrages rares, précieux. La bibliothèque devra être leur écrin, en forme de croix, elle est longue de 85 mètres, pour 9,5 de large, sur deux étages, elle est très belle, et surtout … elle regroupe plus de 30 000 ouvrages, allant du XVème au XIXème siècle, portant sur tous les thèmes, littérature, sciences …

Ici aussi, comme à COIMBRA, les chauves-souris sont les alliées des conservateurs !

Nous discutons quelques minutes avec la femme qui assure l’accueil des visiteurs. Elle est charmante et passionnée, parlant bien le français, l’échange est agréable et instructif ! 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

La visite se termine dans la cour du palais, un élégant petit jardin à la française. Aujourd’hui, il y a une attraction particulière : des rapaces sont présentés au public qui peut, moyennant une petite contribution se faire photographier avec eux.

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA
Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Notre visite s’achève, elle nous aura pris une heure et demie.

Nous avons 58 kilomètres de route jusqu’à GERALDES.

Demain nous avons prévu d’aller voir une « tourada », corrida portugaise sans mise à mort. Entre folklore et tradition, nous irons voir à quoi ressemblent les afficionados portugais. 

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

Difficile de mettre en balance OBIDOS la bouillonnante cité médiévale, chaude, colorée ; et MAFRA, imposante, froide mais d'une telle richesse !

allez, le coup de coup du jour ira malgré tout à la petite OBIDOS, si charmante.

Jour 13 - OBIDOS - MAFRA

encore chez Nikki, Silvercoast Apartments à GERALDES

https://www.airbnb.fr/rooms/1191097

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page