Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

BRIDGET JONES BABY

BRIDGET JONES BABY

Toujours solitaire, Bridget JONES fête ses 43 ans avec un bilan peu glorieux : célibataire, sans enfant, un job qui marche bien mais un désert sentimental ! Elle va alors croiser un fringant américain et renouer avec l’irrésistible Mark DARCY … Et la voilà enceinte … mais de qui ???

 

On prend les mêmes (ou presque …) et voilà la maladroite Bridget confrontée aux joies de la grossesse et à la grande question de savoir qui est le père de ce bambin ! C’est drôle, léger (ou pas !!) ; ça fonctionne, une fois encore !!

Pas de surprise, Bridget, on commence à la connaitre, à en avoir fait le tour … elle reste fidèle à elle-même ; idem pour le très british DARCY … le renouveau vient donc de l’Ouest ! Mais, ils nous font, tous les trois, passer un bon moment. On rit, beaucoup, on s’attendrit un peu … et on attend le résultat du test ADN ! …. Mais chut !!

Casting bien connu donc, René ZELLWEGER reprend du service comme Colin FIRTH ; mais voilà Patrick DEMPSEY … entre les deux son cœur balance … on comprend pourquoi …. Spectatrice géniale de cet imbroglio, Emma THOMPSON a co-écrit le scénario !

 

J’ai beaucoup aimé, en filigrane, cette esquisse de la société anglaise jetant aux orties les vieux carcans !!! C’est frais et moderne ! Ca parle d’amour, de sexe, de capotes, de paternité, d’homos, de GPA ... avec bonheur et naturel , sans vulgarité !!! Le vieux royaume de la perfide Albion est, lui, bien ancré dans le XIXème siècle !!! Bien loin de nos discours frileux et ampoulés !!!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article