Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA LA LAND

par Dan SAUBION 30 Janvier 2017, 20:25 Billets d'où

LA LA LAND

Un embouteillage bloque l’autoroute à Los Angeles, l’occasion pour Mia et Sebastien de se croiser pour la première fois…

Elle est serveuse, rêve d’être actrice et court les castings.

Il est pianiste « d’ambiance », passionné par le jazz, rêve d’avoir sa propre boite de jazz.

La cité des anges va les réunir, parviendront-ils à réaliser leurs rêves, et à quel prix ?

 

Cinemascope et  Technicolor …. Une scène d’ouverture à couper le souffle ; chant, danse, couleurs et caméra virtuose … on plonge immédiatement dans le monde de Damien CHAZELLE.

 

Il nous offre un très joli film, dans le style très particulier de la comédie musicale dont il conserve le rythme, l’image, mais dont il a su évacuer la mièvrerie.

Alors, c’est joyeux mais aussi doux-amer. C’est poétique, chatoyant, et surtout très musical ! De magnifiques numéros chantants et chorégraphiés ! On retrouve l’esprit des ballets des années 50, les virevoltants pas de deux ; on sent l’influence des films de Jacques DEMY, mis en musique par Michel LEGRAND, avec ces lignes musicales qui suivent les personnages. C’est délicieux !

C’est aussi un brin nostalgique, justement par toutes ces références au « vieux » cinéma, tout en restant terriblement enthousiasmant car ça donne une pêche d’enfer !

Et bien sûr, il y a les deux interprètes principaux. Emma STONE, sa fraicheur et son regard étonnant. Et Ryan GOSLING, élégant, plein de charme et de grâce. Ils chantent et dansent parfaitement, formant un très joli duo romantique.

 

En sortant, on a envie de chanter, danser, s’habiller de couleurs vives pour aller découvrir la « City of Stars », avec ou sans coucher de soleil !  Waitin’ for another day of sun !

 

City of stars

Are you shining just for me

City of stars

There’s so much that I can’t see

Who knows

I felt it from the first embrace I shared with you


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page