Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

NORMANDIE NUE

NORMANDIE NUE

Dans un petit patelin normand la vie est de plus en plus compliquée pour les éleveurs bovins qui doivent faire face à une crise grave de leur profession ; ils sont au bord de la ruine, vaincus par le découragement, ne sachant plus comment faire entendre leurs revendications. Ils sont soutenus par le maire du village, BALBUZARD, qui n’hésite pas à manifester à leurs côtés.

Le hasard va conduire un photographe américain, fantasque et original, jusqu’à eux. Il cherche un cadre pour un cliché dont il est passé maître : tous tout nus dans un décor qui le séduit.

BALBUZARD y voit l’occasion de faire parler des combats de ses citoyens … Ils sont déjà tous à poil … alors à poil dans un champ pour la cause ….

Bien sûr, tout le monde ne va pas adhérer sans réticences !

 

Bof ! Bof ! … et finalement BOF !!

Le film se cherche … il s’affiche comme une comédie, se veut une chronique du monde rural, relaie le discours politique des éleveurs, cherche à émouvoir … et passe systématiquement à côté de tout ! Philippe LE GUAY nous avait plu avec des films plus fins, plus enlevés (« Les femmes du 6ème étage » ou « Alceste à bicyclette ») … ici, le film traine les pieds, chaussés des sabots de circonstance, ça s’enlise dans la gadoue normande.

Le film accumule les lieux communs, les clichés ; et surtout collectionne les situations inabouties … drôles ? cocasses ? ubuesques ?  la crise, l’écologie, les bobos, les cul-terreux, les conflits de voisinage, les vendettas normandes, l’exode rural, la jalousie conjugale, la guerre des sexes, l'inévitable réac … ressort comique ou ridicule ... souvent le film, tendant vers le premier tombe dans le second.

Même regret pour les personnages, tous voulus comme complexes, mais finalement presque caricaturaux à force de grossir le trait plutôt que laisser au spectateur le plaisir de se faufiler dans leurs failles !

Et pourtant le film est servi par une belle galerie de comédiens, qui ont tous démontré leur valeur et leur talent ! François CLUZET, Grégory GADEBOIS, Philippe REBOT … et François-Xavier DEMAISON (aussi peu crédible que son personnage ! tout en outrance ! quel gâchis !) !

Tout sonne faux, artificiel et convenu !!

 

Si tout est bon dans l’cochon …. Dans l’bovin … tout est vain …. Sauf … peut-être … les belles images du bocage normand … mais ça ne sauve pas ce film inutile.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jcs 30/01/2018 22:37

tout a fait d'accord