Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

BANYULS SUR MER, la Lumineuse, comme elle se plait à se faire appeler ! Pour certains, ce nom évoque un vin délicieux, d’autres penseront à la station balnéaire. Pour moi, c’est une agréable découverte, faite au fil des rues ou des sentiers côtiers ; complétée de quelques escapades alentour.

Je vous propose donc de venir, dans mes pas, visiter BANYULS.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

La petite ville est nichée au creux d’une anse de la Côte Vermeille, coincée entre les vignobles en terrasses qui dévalent les coteaux des contreforts pyrénéens et la mer Méditerranée. Encore quelques kilomètres et c’est l’Espagne !

Longeant le bord de mer, les maisonnettes de la vieille ville partent à l’assaut de la montagne, tandis qu’un quartier plus moderne a vu le jour autour du port de plaisance, mais tout aussi pentu.  

La ville est donc construite très en pente … il vaut donc mieux avoir des mollets robustes et le cœur solide si on veut y séjourner !

Je vous invite donc à découvrir ces rues, nous nous échapperons ensuite vers les collines, le bord de mer avant d’aller faire un tour à COLLIOURE et terminer notre séjour par la dégustation des vins de la région.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnièreBANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnièreBANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Commençons par BANYULS, après quelques vues générales de la ville, voici un itinéraire proposé par l’Office du Tourisme, qui permet de découvrir la vieille ville « Dans les pas d’Aristide » Maillol, l’enfant du pays, la gloire de la cité ! Le sculpteur y est né en 1861, d’abord peintre, il se tourne vers la sculpture à l’âge de 40 ans, et acquiert une renommée internationale. Le circuit sillonne les rues dans lesquelles l’artiste a grandi et vécu. Il meurt, toujours à Banyuls, en 1944. On trouve, disséminées en ville, certaines de ses œuvres, sa maison se visite et on peut aller voir sa tombe.

Le circuit est balisé de commentaires, références et reproductions concernant Aristide. Sans difficulté particulière, il faut tout de même souligner qu’il se fait dans un quartier escarpé, dans des ruelles inaccessibles en voiture, empruntant souvent des escaliers.

Le tracé commence à l’Office du Tourisme, mais le circuit proprement dit démarre Place Bassères, au bout de la plage centrale. …. Il est balisé, d’étape en étape, par des panneaux informatifs et fléchés … mais, pourquoi ne pas avoir opté pour un léger marquage au sol (peinture ou mosaïque) qui éviterait certaines hésitations ? Ce n’est ni compliqué, ni onéreux, et faciliterait tellement la balade !!

Par hasard (et non par esprit de contradiction !), nous l’avons fait à l’envers … ce qui ne change rien à l’affaire, ni au charme de cette promenade, agréable en cette fin de printemps mais qui doit être beaucoup moins confortable avec la foule et la chaleur des périodes estivales.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Une autre incontournable promenade à Banyuls est bien sûr le bord de mer, de la plage centrale, surveillée par son Sphinx, au petit port de plaisance ; il faut ensuite continuer de longer la mer vers l’ile Grosse, sur laquelle a été construit le monument aux morts, œuvre de Maillol. De là, la vue sur la baie est belle et la petite balade très agréable.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Attaquons maintenant les randonnées plus sportives … bonnes chaussures et bouteilles d’eau obligatoires !

La première va nous faire prendre un peu d’altitude ! Nous allons voir la petite chapelle de Notre-Dame de la Salette. Partant  du bord de mer, le dénivelé est d’environ 200 mètres, pour une balade d’environ trois heures (aller/retour et pauses photos – récupération !).

L’itinéraire proposé par l’Office du Tourisme démarre de ses locaux, nous faisant traverser une bonne partie de la ville, longer la rivière, avant de commencer à monter (sérieusement !) à partir de la gendarmerie. Le sentier nous conduit vers les Terres des Templiers, l’une des caves réputées de banyuls, on peut voir dans la cour les gros tonneaux noirs et rouges dans lesquels mature le vin ; un peu plus loin c’est le Mas Reig, où se situe, outre une salle de réceptions, le « Bar à huile », lieu de dégustation des produits des Oliveraies de la Baillaury (huiles, mais aussi préparations inouïes à base d’olives !). Nous passons devant l’une des anciennes tours de la ville et attaquons la dernière montée, au milieu des vignes (qu’il est impératif de respecter !), et enfin, au détour d’un ultime virage, la voici !!! Notre Dame de la Salette est une minuscule construction blanche … et fermée !! Tout ça pour  ça ? Non, l’endroit est agréable, et surtout la vue sur la baie de Banyuls très belle ! La chapelle est plutôt récente, elle a été bâtie en 1863 par Bonaventure REIG pour honorer un vœu pieux fait à l’iséroise Notre-Dame de la Salette.  Elle est simple et petite, charmante avec ses toits rouges ;  telle une sentinelle, elle surplombe la ville. … Le calme n’est troublé que par le (rare) passage du petit train touristique de la ville, et par l’arrivée de touristes … moins courageux, venus en voiture jusqu’ici ! … car ceux qui bouderaient le plaisir de la promenade à travers champs peuvent toujours venir en vélo ou voiture !

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Autre promenade proposée par l’Office du Tourisme : « Randonnée sentier du littoral jusqu’à Paulilles ». D’emblée quelques bémols concernant les indications qui s’adressent à de vrais randonneurs, pas aux marcheurs occasionnels aussi motivés soient-ils : le parcours est noté comme « facile », il l’est effectivement, mais présente des fréquents dénivelés, parfois assez raides. Encore une fois, le point de départ est l’Office du Tourisme, mais on peut s’épargner quelques efforts en démarrant de la Plage des Elmes. Concernant le temps de parcours, l’aller est estimé à 1h30, nous avons mis près de deux heures, nous ménageant des pauses (observation-photos-récup !)…. Et donc, il ne s’agit que de l’aller, nous avons fait le retour en bus, j’y reviendrai. Enfin, une fois arrivés au but, l’anse de Paulilles, nous avons bien sûr visité le site. Il faut donc en tenir compte dans l’évaluation de la durée de la promenade. Bien, la musette est garnie, l’eau prévue, chapeau et crème solaire ? Alors, on peut se mettre en route !

On commence par longer la plage, puis monter sur la route au-dessus des Arcades, on admire la vue ! On plonge ensuite vers la Plage des Elmes … jolie, tentante …  on bifurque et on longe le Centre Héliomarin Cardiologie … et l’aventure commence … pour de vrai ! Nous, le sentier, la mer ! De magnifiques paysages, vignes et fleurs de cactus ! Le sentier est bien balisé, même s’il faut parfois être attentif.  J

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Et voici le site classé de Paulilles. Cette grande plage est la porte d'entrée d'une belle histoire. … qui commence mal ! Après la défaite de la guerre de 1870, l’Etat veut créer une usine de dynamite située « le plus loin possible des frontières avec l’Allemagne », l’éloignement et l’isolement de Paulilles déterminent le choix. La prospérité de l’usine est rapide, la dynamite produite se retrouve sur les chantiers du Canal du Panama, la base spatiale de Kourou, le site de tirs de Mururoa, … le village se développe, mais des drames surviennent, explosions, accidents, maladies liées aux produits employés. Une chute de la demande va entrainer la fermeture de l’usine en 1984. De nombreux projets immobiliers sont alors envisagés sur ce beau site, mais les riverains se mobilisent pour y faire échec. En 1998, 32 hectares sont rachetés par le Conservatoire du Littoral, avec un projet de réaménagement qui verra le jour en 2005. Le site est valorisé, les risques naturels contrôlés, la nature préservée … et l’histoire du lieu mise en valeur. Pour les visiteurs, des parkings et sentiers sont aménagés, une buvette les accueille et découverte et artisanat sauront les passionner, avant d’aller à la plage !

Nous nous promenons donc dans ce bel espace bien pensé, et bien aménagé ; grimpons en haut de l’ancien château d’eau transformé en vigie, observatoire s’ouvrant sur un paysage à 360°. Un petit tour instructif dans l’Atelier des Barques … où comment comprendre comment on fabrique un bateau ! Coup d’œil aussi aux vestiges de l’usine, et à la mémoire des ouvriers.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

La visite terminée, voici le plan B pour le retour, qui, sinon s’effectue par le même chemin. Nous avons choisi de prendre le bus … Le bus à 1€ … ses lignes sillonnent le département … il n’est pas (et ne peut pas être) ponctuel, mais il est diablement pratique sur ces routes vertigineuses et les problèmes cauchemardesques de stationnement !!! Et dans ce cas précis, il nous permet un retour confortable !!!

Allez, encore une petite virée au grand air, les pieds sur terre, le nez au vent : cap au Cap du Troc ! Démarrage au sud de la ville, après le centre de thalasso, on tourne à gauche sur une petite route en direction de la station d’épuration, là, on trouve un parking. Deux options, au sud, vers la Plage de Peyrefitte … Euh ??? C’est pentu !!! Difficulté « moyenne » … Oups ! Restons conscients de nos possibilités … Cap au nord !!! Une courte promenade tranquille sur le sentier côtier, pas de difficultés, belles vues garanties. Une petite demi-heure au grand air.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

En poussant plus loin sur la D914, on arrive au Cap Rederis. Un parking permet le stationnement, magnifique point de vue à partir de ce belvédère, battu par le vent. La route vers CERBERE est très belle … heureusement car à l’arrivée, nous n’avons trouvé aucun charme à cette petite ville coincée sous la voie ferrée. Rien trouvé à photographier, c’est dire !

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Les deux prochaines destinations valent, elles, le détour.

La première c’est le Fort Saint Elme, à PORT VENDRES. Nous y sommes allés pour le coup d’œil, trop tard pour la visite. C’est une grosse fortification renforcée par Charles Quint en 1552, il ne pouvait trouver meilleur point stratégique ! La  robuste construction domine la mer … et le romantique panorama sur COLLIOURE, et les Pyrénées. 

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Et donc, pour conclure, voici COLLIOURE. De BANYULS, nous y allons confortablement grâce au Bus à 1€. Que c’est pratique ! Ramassés devant l’Office du Tourisme, nous sommes déposés Place Jean Jaurès, point stratégique, entrée de la vieille ville ou accès à la plage.

Ayant évité les soucis et dépenses de stationnement … place à la visite de cette jolie ville, au gré de nos envies, sans suivre d’itinéraire précis.

Elle est souvent qualifiée de « perle de la Côte Vermeille », et se présente comme « la couleur comme absolu », il faut avouer que, dès le premier regard, son charme saute aux yeux.

C’est le Château Royal qui marque l’entrée de la vieille ville. Le bastion wisigoth construit au VIIème siècle, est transformé par les comtes de Barcelone, puis les rois d’Aragon, il devient résidence d’été des rois de Majorque au XIIème. Au XVIIème siècle, c’est Vauban qui va y ajouter sa touche.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Nous passons du château, aux terrasses animées, des ruelles colorées à la jetée qui nous conduit à la chapelle Saint Vincent, perchée sur le rocher sur lequel Saint Vincent aurait subi son martyr. Sa construction date de 1701, pour abriter les reliques du saint. La petite  chapelle et le grand calvaire face à la mer sont secoués par un vent violent.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Un peu plus loin, l’église Notre Dame des Anges, se fond dans les maisonnettes du quartier, le Moré, le quartier des pêcheurs. Et à COLLIOURE, le roi c’est l’anchois ! Il est à la carte de tous les restaurants, dans toutes les vitrines … à toutes les sauces … servi, bien entendu avec un verre de Collioure, le vin produit sur les coteaux des environs !

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

La ville revendique ses couleurs ; ici, les façades des maisons, les balcons, les fleurs rivalisent avec le bleu du ciel et de la mer, c’est très joli et inspirant pour les peintres installés sur le petit port.

 

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Ce court passage à COLLIOURE est un réel plaisir, la ville est jolie, accueillante et animée, de ses plages à ses ruelles en pente, il y a de quoi faire !

Notre séjour se termine, une dernière visite s’impose à ce qui fait la principale renommée de BANYULS … son vin ! Notre choix s’est porté sur la cave des « Terres des Templiers ». Lors de notre balade à Notre-Dame de la Salette nous étions passés devant la cour où sont entreposés les fûts, ce qui nous avait donné envie de découvrir cette cave.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

La visite, guidée et commentée, est gratuite. Dès le hall d’accueil, le vignoble et son histoire sont présentés, expliqués.

Culture du vin, culture régionale, … la vigne fait partie du paysage depuis les Phéniciens !! Huit siècles avant notre ère, ce terroir étant déjà connu et reconnu ! L’assemblage parfait entre la terre, le ciel, la mer et la vigne fait, historiquement, de ce territoire le premier vignoble français. L’Histoire passe, le vin demeure, grecs, romains, celtes y apporteront leurs touches, leurs savoirs.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Au XIIème siècle, c’est au tour des Templiers de prendre possession de ces domaines. Ces moines-soldats rapportent de leurs campagnes de croisades diverses techniques qu’ils vont mettre en place à BANYULS : drainage, élevage à l’extérieur en plein soleil, et surtout le mutage, une technique  de vinification appliquée par Arnaud de Villeneuve en 1258, consistant à stopper la fermentation par une adjonction d’alcool d’un vin déjà vinifié, préservant ainsi  sucre et saveur des fruits. C’est le secret du vin de BANYULS, qui n’est pas un vin « cuit » comme son cousin le porto.

La renommée de ce nectar franchit les frontières catalanes : les verriers vénitiens viennent installer leurs ateliers pour fabriquer les bouteilles ;  le vin est présent à la table des rois, et même des papes !!

Les vicissitudes historiques passent, le vin reste ! Seul le phylloxera, en 1885, détruira une partie du vignoble.

En 1905, les terroirs de Bordeaux, Champagne, Cognac, … et Banyuls, sont officiellement délimités. Le vin sera un des premiers à obtenir la mention AOC. En 1950, le Groupement Inter-producteurs du Cru Banyuls et Collioure est créé, associant huit caves coopératives, le Cellier des Templiers est né !

Les infrastructures vont se développer, profitant des derniers progrès technologiques. Avant de partir pour la visite proprement dite, nous avons en tête les derniers chiffres donnés : «  Terres des Templiers », ce sont : 750 vignerons travaillant sur 1100 ha des 1700 de la zone de l’appellation et fournissant 55% du Banyuls, 70% du Collioure et 75% des Banyuls Grand Crus de la production.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Après un court film, notre accompagnateur (à l’accent chti  incongru !) nous présente le vignoble, la vigne, les cépages … l’alchimie entre les influences de la mer, du soleil, de la montagne, du vent et du sol schisteux, qui contribuent tous à la particularité et à l’excellence des vins (Banyuls et Collioure sont associés).

Suivent les explications techniques de la fabrication, récolte, égrenage, élevage et surtout e mutage ! On s’y perd un peu dans ces recettes viticoles, mais on admire les foudres, fûts ou tonneaux dans lesquels le vin grandit.

Ces énormes foudres, cuves de plus de 1000 hl, jamais lavés depuis 1963 pour garder l’âme du vin, les fûts exposés au soleil pour se bonifier, la Grande Cave sombre abritant les grands crus  puis cette salle soigneusement climatisée, presque un coffre-fort, dans laquelle sont précieusement conservées des bouteilles de chaque variété de vin produit année après année.

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière
BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

La visite est très intéressante même si nous sommes parfois dépassés par les explications techniques, l’accent est mis sur le travail des vignerons, pénibilité, spécificité ; sur l’intervention déterminante du maître de chais, qui va  ajuster les dosages pour viser l’excellence ; sur les efforts mis en œuvre pour avoir un produit issu d’une agriculture raisonnée. Bref on apprend beaucoup de choses dans une atmosphère de mise en valeur de chaque élément contribuant à l’élaboration de ces vins qu’il faut maintenant déguster.

Les verres se remplissent de Collioure, de Banyuls, de Grand Cru … chaque vin est encore expliqué, son origine, son âge, ses parfums  … les mets qu’il accompagnera … les avis s’échangent entre participants, c’est un moment convivial et sympathique. On peut, bien entendu, terminer par un achat !

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

… quant à moi, pour respecter la tradition qui veut qu’on termine autour d’un bon verre … je vais conclure ici en répétant que notre séjour fut délicieux … en fin de printemps … je ne m’engagerai pas sur des vacances en pleine période estivale, avec la foule dans les rues étroites, sur les routes sinueuses, les plages surpeuplées … et la chaleur pour écraser tout ça !

Banyuls, comme son vin, se déguste tranquillement dans les meilleures conditions !

BANYULS SUR MER - Découverte buissonnière

Beaucoup de plaisir durant ce séjour, entre ciel et mer, ville et montagne.

J'en retiendrai surtout les balades sur le sentier côtier, sous le soleil cuisant, rafraîchis par le vent, avec de splendides paysages.

Location d'un meublé confortable avec vue sur le port, proche de tout. (via Abritel)

TOP PIZZA BANYULS : elles sont énormes, fondantes, bien garnies, savoureuses .... et variées ! Des pizzas à emporter à ne pas manquer.

 

RESTAURANT DEL PATIO : situé dans le vieux Banyuls, nous étions entrés pour manger un plat de sardines ... nous avons craqué sur le menu ! Une cuisine locale simple et savoureuse, un accueil très sympathique, et un patio charmant ! Une délicieuse soirée ! 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article