Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Journée de transfert

Le circuit se poursuit, donnant lieu à une journée entière consacrée au transfert de XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI. 

Le trajet entre XI'AN et SHANGHAI, 1200 kilomètres, s'effectue en avion, nous avons deux heures de vol. 

A l'arrivée, Mao, notre nouveau guide local, nous attend. 

Pour ce septième jour, nous ne ferons que traverser SHANGHAI pour nous rendre à SUZHOU, à 120 km de l'aéroport, en car cette fois. 

 

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Nous atterrissons à SHANGHAI-Pudong en début d'après-midi.L’aéroport de PUDONG, c’est son nom, se trouve non loin du bord de la Mer de Chine, et à une soixantaine de kilomètres de SHANGHAI, ville démesurée, impressionnante et moderne qui s’est faite en 25 ans … avant, tout le secteur que nous traversons actuellement n’était que rizières !

Demain, nous visiterons SUZHOU, qui se dit « soujo ».

Cette ville est connue pour ses beaux jardins, sa soie et ses canaux, selon Marco POLO elle serait la « Venise orientale » ! Pendant longtemps SUZHOU était surnommée le Paradis sur Terre, à cette époque SHANGHAI était une ville de moindre importance qui dépendait de SUZHOU.

Les canaux occupent la moitié de la superficie de la région, les plus vieux ayant été creusés au VIIIème siècle pour faciliter les transports de marchandises, le riz en priorité.

Il y a vingt ans, les habitants se déplaçaient encore en barque pour aller aux champs. On retrouve l’omniprésence de l’eau dans la signification du nom de la ville de PUGONG, qui veut dire « à l’est de la rivière ».

Nous arrivons à SHANGHAI en une heure, nous contournons la ville par une autoroute ultramoderne ! si il y avait des rizières ici, elles ont été remplacées par des échangeurs et des gratte-ciel !! Les tours de SHANGHAI sont phénoménales, de – très – loin, nous voyons les trois principales : la plus haute, de 120 étages, est la Shanghai Tower, inaugurée en 2016, c’est la tour la plus élevée de Chine, à côté d’elle, la curieuse silhouette du « décapsuleur », Shanghai World Financial Center, 101 étages ouverts en 2009 ; enfin une tour en pyramide, haute du chiffre symbolique de 88 étages, Jin Mao Tower, elle était de 1989 à 1999 la plus haute de SHANGHAI.

On dit souvent que SHANGHAI est une forêt de gratte-ciel … ce que nous en voyons confirme cette réputation.

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Le guide nous explique que la ville est saturée, les immeubles d’habitation s’élevant maintenant à 20, voire 30 étages.

On traverse la rivière qui coupe la ville en deux, le Huangpu, même le trafic fluvial est considérable ! En principe, on peut par cette voie, rejoindre BEIJING, un canal de 1800 km a été creusé pour permettre l’échange des marchandises entre les deux mégalopoles.

Rien de bien joli dans tout ce que nous voyons, c’est très construit, les barres d’immeubles d’une hauteur considérable sont collées les unes aux autres, c’est étouffant ! d’une désespérante uniformité ! Même les rares petits lotissements, pourtant cossus, n’échappent pas à la règle et s’alignent tous identiques, avec – enfin – de petits jardinets … et Mao de confirmer qu’ici, il y a 25 ans, il n’y avait que des champs … des rizières !

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Nous sommes déjà dans la zone industrielle de SUZHOU, elle aussi n’a que 25 ans, la ville moderne n’a que deux gratte-ciel de 88 et 92 étages. Une fois encore Mao souligne l’importance du chiffre 8 en Chine ; les JO ont été lancés le 8/8/2008 à 8 heures du soir ! Ici, celui qui le souhaite peut acheter sa plaque d’immatriculation avec le chiffre 888.

Le numéro 9 aussi est un nombre bénéfique, il signifie « ce qui dure longtemps », il est donc symbole d’éternité, le 9/9/2009, 10 000 couples se sont mariés à SHANGHAI, on attend de voir le 9/9/2019 !

En Chine, les gens choisissent souvent les périodes de fêtes pour se marier ; du 1er au 7 octobre, suite à la fête nationale, il y a une semaine de congés, les péages sont gratuits pendant cette période pour faciliter la circulation des gens, mais ça occasionne d’incroyables embouteillages pendant lesquels il n’est pas rare de voir les gens descendre de voiture et se mettre à jouer aux cartes !!

Pendant cette période les tarifs des vols et des hôtels s’envolent. La période la plus propice pour voyager est le mois de septembre, entre la rentrée des classes et la fête nationale ! Nous y sommes en plein !!

SHANGHAI accueille 300 millions de touristes par an, dont « seulement » 10 d’étrangers !

Quant à SUZHOU, c’est une ville beaucoup plus modeste. Fondée en 514 av. JC, elle est devenue une cité d’une grande importance économique, Marco POLO avait été étonné de sa splendeur.

Elle reste une charmante ville historique, attirant les touristes par ses remparts et ses canaux. La vieille ville a su conserver son âme, la superficie intra-muros est de 15 km², à l’intérieur desquels les maisons sont limitées à trois-quatre étages, et ne doivent en aucun cas dépasser les neuf de la pagode ! Les maisons bordant les canaux sont souvent blanchies à la chaux, elles ont une porte sur la rue, une autre sur l’eau. Les canaux ont été creusés à la main, autrefois l’eau était si propre qu’on pouvait y laver le riz.

 

Le huitième jour de notre voyage, nous allons donc visiter SUZHOU et ensuite repartir pour SHANGHAI, qui est au programme de demain.

Le jardin LIU à SUZHOU

Nous commençons par la visite du Jardin Liu. Il suit le dessin traditionnel des jardins chinois, avec des collines, rivières, ponts, ilots, maison, végétation …

Ces « jardins » étaient des résidences privées, réservées à une élite aisée, souvent des mandarins, fonctionnaires de la Chine féodale de tous niveaux, du ministre au maire d’une petite ville. Ces mandarins sont des intellectuels qui ont passé un concours pour accéder à leur poste (on a vu à BEIJING où étaient proclamés les résultats de ces examens dans la Cité Interdite !).

Il est difficile d’imaginer qu’au départ, ils sont construits sur des terrains plats ! Mais ils doivent renvoyer l’image de la nature, et sembler naturels ! Les canaux sont creusés, corrigés, les collines formées, sculptées par la main de l’homme ! La maison vient prendre place dans cette  nature artificielle, puis ponts, plantes, fleurs, décorations sont ajoutées, chargées de symboles. La pivoine est la fleur nationale de la Chine, elle représente la prospérité, mais aussi le charme féminin. Le magnolia, emblème de SHANGHAI, symbolise le dynamisme. Le lotus, fleur sacrée du bouddhisme, est associé à la pureté. Quant au bambou, il illustre les vicissitudes de la vie, il pousse droit malgré les difficultés qui sont autant de nœuds, mais il est creux à l’intérieur signe de sa modestie.

La ville de SUZHOU compte neuf de ces jardins exceptionnels. Nous allons visiter le jardin Liu, le plus beau, le plus connu aussi.

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Il a été construit en 1593 pour Xu Taishi, un notable, ancien ministre des travaux publics, issu d’une famille riche et influente. A son décès, ce petit paradis est abandonné. Racheté par Liu Shu, un autre officier ministériel, celui-ci décide de le remettre en état et de l’embellir. En 1798, le nouveau jardin est terminé. Les guerres n’épargneront pas ce lieu de paix qui acquiert son nom définitif en 1876, conservant le nom de son ancien propriétaire, « Liu » signifiant « rester » en chinois, il devient donc le jardin où on reste, où on flâne, où on s’attarde.

La visite du jardin est un circuit à travers constructions et jardins, traversant un patio, longeant des claustras, on ne perd jamais de vue les plans d’eau, C’est un labyrinthe au milieu de l’eau et de la verdure. C’est tout à fait charmant, romantique à souhait, comme une idée du Paradis !

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Chaque détail est soigneusement étudié, chaque vue est un enchantement, pour une fois, nous avons accès à l’intérieur meublé des pièces, toujours chargé de symboles.

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

La visite se termine par une collection de bonsaïs soigneusement entretenus, et par une falaise artificielle plus vraie que nature baignée d’un bassin rempli de nénuphars.

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Nous quittons ce joli domaine et quelques minutes plus tard nous embarquons pour la balade sur les canaux proposée par notre guide local !

Nous nous installons dans un petit bateau couvert à fond plat, il n’y a que le groupe dans l’embarcation.

Les canaux de SUZHOU

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Et nous voilà partis pour une heure de navigation dans les canaux de SUZHOU, fenêtre sur la vie quotidienne des habitants de ce curieux quartier. Mao, notre guide, nous a expliqué que l’entrée principale se faisait par la rue, mais à l’arrière de la maison, la vie est liée au cours d’eau, terrasses, escaliers, on voit des gens en train de rincer du linge, laver des légumes ou même pêcher (même si c’est interdit !).

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

C’est une promenade très dépaysante, certaines maisons ne sont plus en très bon état, d’autres sont coquettes ; et, bien que la visite de ces canaux soit un atout touristique pour la ville, on ne ressent pas un effet de mise en scène ou de valorisation pour plaire aux estivants, chacun vit à son rythme sans se soucier des bateaux qui défilent. Les seules décorations que nous voyons sont les jolies lanternes rouges typiques.

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

un marché traditionnel

Pendant la « croisière », le capitaine vend des lots de cartes postales, des éventails, des cartes à jouer ou des chapeaux pliables …

Nous accostons 45 minutes plus tard, pour aller voir un petit marché, là encore, reflet de la vie quotidienne des chinois, ici pas (ou peu) de boutiques de souvenirs, c’est l’autochtone qui vient y faire ses courses, sur les étals on voit des épices variées, souvent inconnues ; des canards vendus en morceaux dont la découpe ferait faire des cauchemars à un boucher français ; des légumes (presque) jamais vus en France, nous avons ainsi l’occasion de croquer dans une jujube ou d’apprendre à déguster les graines de lotus, dont on peut aussi cuisiner la racine ! Il y a aussi ces anguilles (ou approchant) vendues en vrac dans un seau, ou cette couenne de porc grillée qu’il faut ajouter à la soupe ou émietter sur un plat. Et le gingembre … vendu en morceaux énormes ! ou encore les œufs … gris, presque bleutés … quoi d’autre ?? les montagnes de grenades, bien remplies, ou les crabes verts bien vivants maintenus au frais par des bouteilles d’eau !! Bon, autant l’avouer, l’hygiène alimentaire n’est pas au centre des préoccupations des vendeurs !

C’est un moment très agréable, authentique.

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAIJours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAIJours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAIJours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAIJours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Après ce tour au marché, il faut passer à table, ce que nous faisons dans un restaurant très agréable, les locaux très plaisants et la table bien garnie.

On note un effort dans la présentation de plats décorés de fleurs ! comme toujours, divers plats nous sont proposés, nous nous régalons.

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAIJours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Après le déjeuner, nous roulons vers SHANGHAI. En quittant SUZHOU, nous avons eu la surprise de voir des magasins Carrefour et Auchan !! C’est rigolo !

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAIJours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Voici SHANGHAI

Un peu plus d’une heure plus tard, nous voici arrivés à SHANGHAI, ville tentaculaire comme nous l’a expliqué Mao … qui ne se lasse pas de nous le rabâcher … répétant sans cesse « qu’ici, il y a 25 ans, tout n’était que rizières ! » !

Nous passons par le quartier d’affaires, mais aussi d’habitation dont les appartements se négocient à 20 000€ le m² !!!

La ville compte 24 millions d’habitants à caser dans de hautes tours de 30 étages en moyenne. Pour l’anecdote, cette population concerne la ville, l’agglomération de SHANGHAI comportant plus de 70 500 000 âmes, soit un effectif supérieur à la France, pour une superficie cent fois moins importante (6340 km² vs 600 000 km²) … on comprend que les tours soient hautes !!! J

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Malgré les 16 lignes de métro, la circulation automobile est saturée, la mairie en est venue à vendre aux enchères les plaques d’immatriculation, qui veut acheter une voiture doit aussi pouvoir acheter sa plaque !! La ville a aussi une politique favorisant les véhicules électriques, pour ceux-là, l’immatriculation est offerte, et la mairie subventionne même l’achat !

Historiquement, SHANGHAI est une concession étrangère, dans les années 1920/1930, la ville connait un essor économique dû à la présence des anglais, français, puis américains. Ils construisent de luxueux bâtiments, y installent les banques, administrations, hôtels, commerces et bien sûr résidences. Le déclin arrivera avec la guerre, puis la révolution culturelle. Depuis une bonne vingtaine d’années, la ville s’est réhabilitée, elle est devenue la vitrine de la modernité chinoise.

Pour le moment, rien de bien joli dans cette ville champignon où les immeubles moches sont collés les uns aux autres !

Le car nous dépose rue Nankin (East Nanjing Road), une rue très commerçante, « Les Champs Elysées de Shanghai » nous explique Mao.

Promenade dans la rue Nankin

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Longue de plus de cinq kilomètres, elle est partiellement piétonne, et réunit les enseignes de luxe internationales, on en dénombrerait 1200 !!

On a quartier libre pour aller se promener sur cette grande avenue, commerçante, animée et assez déroutante ; ici Nike fait face à Apple ! Il y a toutes sortes de magasins, de toutes les tailles, de la grande galerie style « Printemps » au petit stand de street-food.

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAIJours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAIJours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAIJours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Au milieu de la rue Nankin il y a des petits kiosques de marchands de jeux à gratter … et c’est qui qui va aller en acheter … du jeu en chinois, pour les chinois, pour gagner des sous chinois ??!! On achète donc un jeu à 10¥, avec la possibilité d’en gagner 250 000 !! On imagine la tête du douanier si on devait repartir avec l’équivalent de plus de 31 000€ dans la valise !! Hélas … nous n’aurons pas à nous tracasser à ce sujet !! Dans ce petit stand, des petits grattoirs sont mis à la disposition des joueurs, des anciens jeux roulés autour d’une pièce de monnaie, le tout solidement scotché, tout est fait pour encourager la consommation …. en Chine communiste !!!

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

Dans cette grande artère aussi commerçante que touristique, de petits trains circulent pour faciliter le déplacement des visiteurs, il y a aussi des zones de repos avec des bancs.

Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI
Jours 7 et 8 - De XI'AN à SUZHOU, via SHANGHAI

A l’heure prévue, le groupe se reforme, et nous allons jusqu’au restaurant … il est à peine 18 heures !!! Nous dinons à l’heure chinoise !!

L’installation à l’hôtel se fait dans la foulée, et demain, à nous SHANGHAI !!

 

La plus belle visite du jour est celle des Jardins Liu, la plus sympa la promenade sur les canaux, la plus inattendue la rapide incursion dans la rue Nankin ... mais ... je suis comme je suis, je suis faite comme ça ... et j'aime les marchés, ce qu'on y voit, ceux qu'on y rencontre !!! Alors, le vrai moment de cette dernière journée aura été l'immersion dans ce marché authentique, et la découverte des produits vendus, des odeurs, des couleurs, des saveurs ! 

REGAL PLAZA HOTEL & RESIDENCE : Encore un bel hôtel, luxueuses installations, mais hélas loin de tout. 

Chambre confortable, bien équipée, mais en-deçà des précédents hôtels, ... à baigner dans le luxe on devient difficile !! ;o)

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article