Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

LA MULE

LA MULE

Earl a consacré sa vie à ses fleurs, il leur a sacrifié sa famille, préférant parader dans les salons d’horticulture ; mais le vent tourne et ses affaires ont périclité. Acculé, il accepte de « rendre un service » plutôt bien rémunéré. A bientôt 90 ans, il se voit confier des colis à livrer, les paquets sont de plus en plus gros, les paiements  de plus en plus importants …. qui se méfierait des va-et-vient d’un vieil original ? Mais le cartel l’a à l’œil et la police tente de remonter la filière …

Du Clint pur jus ! Un film d’action dans le milieu des cartels de narcotrafiquants, une enquête policière ; ou plutôt une chronique humaine, familiale, ce dernier film de Clint EASTWOOD est tout ça, et il en est l’épicentre, décati mais portant beau, roublard et rebelle, inflexible mais finalement tendre et faillible.

EASTWOOD-réalisateur filme Clint vieillissant mais toujours présent, seul … face au reste du monde ! Son héros assume ses erreurs, tient tête aux affreux, s’accorde du bon temps et embobine son entourage ; mais il se laisse aussi toucher par l’émotion avec grâce et dignité.

 Clint EASTWWOD, le comédien, traverse le film avec assurance, détermination, autodérision et beaucoup de tendresse. A bientôt 90 ans, il a encore de beaux restes ! Et son œil pétille encore ! Même si le réalisateur le filme sans concession.

Après « American Sniper », le choix du réalisateur, producteur, c’est encore porté sur Bradley CCOPER pour étoffer le casting, mais sa présence est finalement plutôt discrète même si elle est essentielle à l’histoire et l’acteur impeccable.

Dianne WIEST, dans le rôle de la femme d’Earl,  a une partition beaucoup plus dense et émouvante. L’actrice est formidable de justesse, d’humanité.

Un riche moment de cinéma, avec de l’action et de l’émotion, et la démonstration qu’à 88 ans son talent ne s’est pas émoussé !!  Film testimonial ou pas … je me suis régalée !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Candice 17/02/2019 01:24

Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. A bientôt.