Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

CEUX QUI RESTENT

                                                 Emmanuelle Devos, Vincent Lindon, Anne Le Ny dans Ceux qui restent (Affiche)

Il faut aller voir ce film !!!!

C'est l'histoire de la rencontre d'un homme et d'une femme. 

Mais dans un contexte rarement (je dirais même jamais) évoqué : l'un comme l'autre rendent des visites régulières à leur conjoint hospitalisé suite à un cancer ; pour lui, Bertrand (Vincent LINDON) les jours de sa femme sont comptés, elle est en phase terminale, il est roué au cérémonial de ces visites ; pour Lorraine (Emmanuelle DEVOS), c'est le début du cauchemar la maladie vient de se révéler. Ils tombent nez à nez dans un couloir d'hôpital, ils vont régulièrement se croiser, puis s’entraider, se soutenir, et puis ….
Et puis, on est de tout cœur avec eux ! On admet, on cautionne tout, sans mauvaise conscience ! 
 
Et toute la magie, la grâce de ce film, sont là … nous faire accepter cette romance « humainement incorrecte » !!! ces révoltes tellement légitimes mais toujours refoulées car inavouables !!! cette trahison qui est surtout une question de survie .. pour ceux qui restent !
Vincent LINDON est formidable, à fleur de peau, très émouvant et attachant.
Emmanuelle DEVOS bouscule tout sur son passage et charme par sa vitalité et sa justesse.
Et Anne Le Ny …. Scénariste, réalisatrice et actrice du film …. Quels talents !!!! et surtout quelle humanité pour avoir su écrire et filmer cette histoire, avec une charge émotive incroyable mais sans jamais tomber dans le « pathos » !!!! parvenir à trouver de quoi faire sourire dans un climat pareil … de quoi s’attacher à des personnages dans un tel contexte …. Le tout avec autant de naturel … c’est un vrai bonheur. 

Je suis persuadée que pour "ceux qui restent", et  qui ont été les plus directement impliqués - sans connotation romanesque, juste le venimeux petit ras le bol -  il y a une sorte de sentiment de dédouanement, de reconnaissance après avoir vu ce film .... on est enfin autorisé à se dire "on n'est pas des monstres pour ça !" . Et rien que pour ça, le film mérite le détour !
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article