Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

CE SOIR JE DORS CHEZ TOI

                                          Ce soir, je dors chez toi

Quelle bonne surprise ! 
On ne s'attendait pas à grand chose, ou plutôt on s'attendait à quelque chose d'assez lourdingue - entre "Pamela Rose" et le "Kamoulox" ! Et on a vu un film léger et pétillant qui a réchauffé notre soirée de début d'hiver !
 
Bon, ce n'est pas le chef d'oeuvre de l'année mais je ne pense pas qu'il y prétende non plus !!! C'est mignon tout plein et surtout très, très drôle ; il y a un bon moment que je n'avais pas entendu une salle éclater de rire aussi souvent et spontanément ! Et surtout pour des répliques piquantes ! pas pour des tartes à la crème .... Monsieur BAROUX, puisque "tarte à la crème" il y a,  ... là, personne n'a ri !!!

De quoi s'agit-il ? Laeticia et Alex sont des petits trentenaires qui vivent leur amour tantôt chez l'un, tantôt chez l'autre depuis un an, mais Laeticia souhaiterait une vraie vie de couple et l'avenir qui va avec ... mais Alex a peur de s'engager. Il trouve prétextes sur prétextes pour différer sa réponse et l'intrusion définitive de  Laeticia, aidé en cela par son ami, Jacques. 
Chez qui finira t'on par dormir ? 

C'est donc drôle, alerte, tendre et (un peu) émouvant aussi. On ne s'ennuie pas, le montage est habile et énergique, ce qui nous permet de rebondir de l'un à l'autre avec plaisir ! Olivier BAROUX, pour son premier film, s'est entouré de comédiens qui font tout pour nous divertir, avec en tête la lumineuse Mélanie DOUTEY qui mène la danse (avec son papa et sa maman !!), à côté d'un Jean-Paul ROUVE qui manque de carisme mais qui a l'excuse de devoir la jouer terne comme son personnage, et d'un Kad MERAD qui se met en quatre pour son copain (... devant et derrière la caméra !!).

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article