Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

SI C'ETAIT LUI

                             Si c'était lui...

Hélène, écrivain, habite dans un immeuble cossu avec son fils, Jérémy,  et leur chat. 
Valentin, un SDF atypique, vient squatter l'appartement d'en face en l'absence de ses propriétaires. 
Les allées-venues de Jérémy et du chat entre les deux côtés du palier vont amener Hélène et Valentin à se rencontrer, de façon assez hostile, tout les opposant et aucun d'eux ne faisant un effort pour amadouer l'autre ... jusqu'à ce que ...

Gentille petite comédie assez inégale ; la seconde partie est très en dessous du début du film.
On part sur un propos sur le regard qu'on pose sur les exclus et on finit en vaudeville un peu bâclé, c'est dommage.
Les deux personnages principaux sont intéressants, mais l'entourage est vite irritant : Florance FORESTI, en soeur névrosée nymphomane de Carole BOUQUET, n'est pas crédible une minute. Elle est trop vite caricaturale, et sans aucune subtilité ... voire sans aucune utilité .. on espérait mieux des débuts cinématographiques de cette comédienne aux multiples visages qui nous amuse si souvent !!  Idem pour François-Eric GENDRON qui joue - surjoue - le bobo borné et abruti !!! Quant au personnage du gamin qui détient toute la sagesse du monde dans sa cervelle de 10 ans, raisonne comme un humaniste averti et ramène dans le droit chemin les brebis égarées, on aimerait  que tous nos petits aient une telle puissance de raisonnement ... je n'ai pas eu l'heur d'en croiser des comme ça dans ma banlieue ... 
Quant à Carole BOUQUET et Marc LAVOINE, ils sont irréprochables ; la première très belle,  défend les convictions personnelles qu'on lui connait. Le second est assez attachant quand on passe outre ses mouvements d'humeur, et l'acteur se révèle aussi à l'aise en SDF qu'en patron de presse (vu dans "Le Coeur des Hommes"). Le couple fonctionne bien et on attend beaucoup de ce face à face entre les deux extrêmes ; les dialogues sont incisifs, bien sentis et pourraient déboucher sur une vraie réflexion mais l'ensemble tourne court aux deux-tiers de l'histoire, pour finir d'une façon assez simpliste et sans inspiration !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article