Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

ENFIN VEUVE

                        

                        Enfin veuve



Anne-Marie/MouMousse a une double vie entre un mari qui la méprise et un amant qui l'enchante et qu'elle projette de suivre au bout du monde. L'époux a le bon goût de mourir dans un accident de voiture ; une aubaine pour les amoureux, Anne-Marie se retrouvant enfin veuve ! Mais c'est sans compter avec une famille aimante et envahissante qui va prendre soin de la malheureuse éplorée !!!

Gentil petit film. En tant que tel, il tient modestement la route, rien de bien inventif, ni captivant  ; le spectacle familial type, on rit un peu mais ça reste très conventionnel et attendu ... comme Jacques GAMBLIN faisant la mouette ... de la bande-annonce aux plateaux télé, l'effet de surprise est un tantinet émoussé !!!
Mis en parallèle avec la révélation de "Je vous trouve très beau", cette histoire parait bien terne et surtout dépourvue du principal, la grâce, la tendresse, la sincérité du premier film d'Isabelle MERGAULT. Cette veuve joue trop dans le registre boulevardier des fausses sorties et du cache-cache avec son entourage ; ça plombe ce qui pourrait permettre à l'ensemble de décoller.

Côté interprétation, beaucoup de charme pour les deux têtes d'affiche ; mais là encore, on les a connus plus subtils, surtout Jacques GAMBLIN, capable de si belles compositions !
La bonne surprise se trouve dans le choix des seconds rôles ; des "gueules", comme dans les films des années 40/50 ; où les seconds couteaux avaient la part belle. En tête, Valérie MAIRESSE, méconnaissable et qui vole la vedette à ses compagnons ; et les géniales Claire NADEAU et Eva DARLAN ; et toute une brochette de familiers du petit écran qui pimentent la sauce.

Mais si "ça ne casse pas trois pattes à un canard", on passe un agréable moment de détente, mâtiné d'une touche de mauvais esprit !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article