Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

MUSEE HAUT - MUSEE BAS

Musée haut, musée bas

 

 

Une journée au musée !

Le conservateur et son équipe, les employés et les visiteurs.

On suit tout ce petit monde, tous plus déjantés les uns que les autres, au fil des salles de ce musée dans lequel la nature entend bien prendre le pas sur l'artificiel !


Attention, c'est "spécial", proche du film "à sketches", un peu barré ... nous, on a aimé !
Qu'est-ce qui nous a le plus plu ? du propos, de la mise en scène, de l'interprétation, de la réflexion ?  T O U T  !!!!

Ce n'est pas un film qui laisse indifférent : paradoxalement, il ne se passe pas grand chose, pas d'intrigue, de suspens, juste le défilé de ces curieuses bêtes de musée : les inspirés, les obtus, ceux qui se laissent émouvoir, ceux qui passent à côté, les "beaufs" et les "branchés", les intellos, les paranos, les classiques, les modernes ... Ils ont tous une bonne raison d'être là, de vouloir voir l'art "en vrai" .... et il y a le conservateur allergique aux plantes vertes dont le naturel menace ses trésors !

La lecture de l'affiche renseigne, partiellement, sur le potentiel de talents réunis.

La mise en scène (im)pertinente et maitrisée de Jean-Michel RIBES, donne de la saveur à toutes les situations et de l'intérêt à tous ses personnages, aucun ne se détache vraiment du lot, tous sont également jouissifs ! Et il n'y va pas de main morte !!!

Les élèves de terminale qui auront à plancher sur "l'art", "le beau", "la culture" ... devraient courir voir ce film !!! et prendre des notes !!!

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article