Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

MENSONGES D'ETAT

                                                               Mensonges d'Etat

Un attentat en Grande Bretagne.
Roger Ferris est un espion de la CIA qui traque les terroristes sur  le terrain, au Moyen Orient.
Son contact aux Etats Unis, à Langley, est  Ed Hoffman, le bonhomme gère paternellement sa petite vie de famille tout en supervisant, sans état d'âme, la lutte anti-terroriste mondiale via son oreillette !  
En Jordanie, Ferris va devoir s'allier le chef des renseignements, un dandy intraitable qui ne veut pas se laisser manipuler par les sbires de l'Oncle Sam, et a une règle : interdit de lui mentir.
 L'espion va devoir naviguer entre ces deux hommes, appâter les terroristes et gérer ses affaires de coeur ! ... et accessoirement sauvera peau !


La petite cuisine de l'espionnage anti-terroriste est ici minutieusement décortiquée.
Pas de place pour l'ennui, et attention de ne pas perdre le fil ! C'est au plus roué, au plus tordu, peu importe les dommages collatéraux : on ne s'apitoie pas, on est en guerre et on se bat à armes inégales, d'un côté une armada de moyens technologiques high-tech, un bataillon de satellites-espions, de l'autre la foi et les moyens du bord. Et le pire c'est qu'on sait bien qu'il ne s'agit pas QUE de fiction !

Deux très bonnes "surprises", les retours en force de Léonardo DI CAPRIO et de Russel CROWE.
Le premier, par son rôle, son physique, est très proche du héros de "Blood Diamond" ; le dernier film dans lequel nous l'avons vu. Il est bien loin le temps du "Titanic", quoique ... si la barbe vient durcir le visage du jeune homme, il continue de se démener pour sauver sa belle, et quelques autres ; et il le fait avec talent et conviction.
Quant à Russel CROWE, quelle métamorphose, lui, on l'avait laissé à la barre de son navire de "Master et commander", on le retrouve ici avec un personnage cynique, tout en rondeurs, "monsieur tout le monde" qui traque les réseaux terroristes, quel qu'en soit le prix ... il est étonnant dans ce rôle.
Une fois de plus Ridley SCOTT nous a régalé de son cinéma d'action.  Tout ça est haletant et efficace.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article