Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ET APRES

par Dan & C° 5 Février 2009, 13:15 Billets d'où

                                                         Et après

Enfant, Nathan, voulant sauver une amie se fait renverser par une voiture. Considéré comme mort, il revient à la vie et un médecin l'interroge sur cet épisode hors du commun.
Devenu adulte, brillant avocat, sa vie personnelle est un échec suite à un deuil. Un individu étrange se présente à lui alléguant qu'il peut prévoir le décès de certaines personnes.
D'abord incrédule, Nathan, convaincu qu'il va bientôt mourir décide de mettre sa vie en ordre avant de disparaitre.

Le film est "tiré" du roman à succès de Guillaume MUSSO. "Tiré" - "inspiré" ? ... non, après avoir vu le film, le terme de "inspiré" ne convient en rien à cette plus que vague adaptation ! Car c'est bien là que ça pèche ... pas une once d'inspiration,  une remâchée indigeste d'un roman dense et prenant dépouillé de ses qualités narratives pour n'en conserver que la grosse trame déjà suffisamment malmenée ! Un conseil, donc, si vous avez lu et aimé le roman ... aller voir autre chose ! 

D'où vient cette grosse colère ? De la déception de voir comment on peut trahir à ce point  un auteur, pour du vide ! L'énorme qualité du roman de G.MUSSO est qu'il est parfaitement circonstancié, d'une écriture limpide et qui nous tient par la précision de sa narration, pas de place pour les suppositions, il n'élude rien, chemine doucement jusqu'au dénouement  en  balisant la voie, dévoilant ses personnages, pathétiques et attachants. Et sur grand écran : plus rien ! Les moindres faits sont dénaturés (par exemple le gamin pulvérisé par une voiture dans le film, se noie dans le livre, ce qui est tout de même plus crédible pour une résurrection !!) ; quant à la profondeur psychologique des héros ... on se demande, en salle, si ils ont plus d'un neurone !!! "Je suis mort ; non je revis, tiens je vais remourir ; ah, ben non c'est l'autre !" ... passionnant ... et ça dure près de deux heures ! Heures occupées par de longues scènes "nombrilistes" où on voit New-York en long, en large, en reflets et en travers ... waou !!!! et des plumes de cygne qui volent .... mortelle allégorie !!! génial ! et la fleur du désert qui met une nuit à s'ouvrir avant de disparaitre à jamais .... quelle trouvaille !!! C'est d'une platitude ....  abyssale .... !!!
Mais il y a Romain DURIS et John MALKOVICH ..... ??? et bien ça ne sauve rien .... ça finit même de plomber l'affaire ... mais qu'allaient-ils donc faire dans cette sombre galère ??? On aimerait bien être en empathie avec ce malheureux DURIS , mais il est si terne, si transparent .... et John MALKOWICH, sans fougue, plat pour un tel personnage (dont la grande souffrance est passée aux oubliettes !!).
Un navet, un beau gros navet ! ...
.... sauf peut être si on n'a pas de point de comparaison, c'est vrai après tout, peut être qu'un "Candide" apprécierait .. et bien même pas !!!! Mon acolyte découvrait l'histoire, la bande-annonce ne lui avait pas déplu, je lui avais vanté le livre ; il était donc dans de bonnes dispositions .... et le sujet n'a pas bien réagi a l'expérience, lui non plus .... Commentaire blasé à la sortie : "c'est creux, c'est nul, c'est ni intéressant, ni captivant"  ...   2-0 ...
On va rattraper le coup par un tour d'horizon familial .. Itou ! pas bien du tout !!!! ... 4-0 ....
Une petite voix "pour" s'est élevée  : "c'est pas mal !" ... attends d'avoir lu le livre .....

commentaires

Haut de page