Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

NEW YORK - Mai 2009 [visite de NEW YORK en 4 jours ]

 


Drapeau.jpg

Et nous voici partis pour une nouvelle découverte de New York, ville qui nous a enchantés il y a deux ans (voir l'article rédigé à l'époque!) et que nous rêvions de retrouver.

 

Nous avons comme projet de compléter et d’approfondir nos visites durant les quatre prochains jours.


                                                         vues-d-avion--24-.jpgpanneau-indicateur.jpg


Nous allons circuler en métro, et nous choisissons de prendre une Metrocard rechargeable à raison de 2$ le trajet, elle peut passer de mains en mains (4 maximum, toutefois) pour une entrée simultanée, tandis que la Metrocard « per day » est, elle, individuelle, permettant un nombre illimité de voyages dans la même journée.

Arrivés à Manhattan en milieu de journée, nous décidons de commencer par Harlem, en métro jusqu’à la 125th, entrant dans un nombre important de magasins de sport, sidérés par les tailles en vente ici, par le monstrueux 4XL ; surpris par les vitrines de costumes et chaussures façon croco, faisant des essayages dans les boutiques pour femmes, plus fashion, qui proposent un large choix de jolies robes plus habillées ; côté tourisme, nous retrouvons l’Apollo Theater ; dans les rues, nous jetons un coup d’œil aux grandes avenues, aux petits immeubles, aux stands de vente de boissons, fruits. ll y a pas mal de monde qui va et vient, le quartier est très animé.

Harlem---Apollo-theater.jpg
Après deux heures de flânerie dans ce quartier à la réputation sulfureuse et pourtant bien tranquille, nous reprenons le métro jusqu’à la 81th qui nous dépose devant le Musée d’Histoire Naturelle, rendu célèbre par le film « La Nuit au Musée », de là nous traversons Central Park jusqu’à la 5th ; l’occasion de s’immerger dans la vie new-yorkaise des joggeurs, promeneurs, ou petits privilégiés étendus sur l’herbe de « Sheep Meadow » …. On est venus de si loin pour  voir cette image emblématique de la prairie favorite des résidents d’ici  icon_biggrin.gif
Central-Park---Sheep-Meadow.jpg

Central-Park--7-.jpg
A Grand Army Plaza, fleurie de tulipes, arrêt devant les calèches et danseurs de hip-hop, avant de s’engager dans la 5th. Une pause devant « Tiffany's » et une traversée d' « Abercombie » , caractéristique par l'obscurité qui règne dans le magasin branché, la musique et le parfum un peu envahissants et les vendeurs(danseurs) sexy !
Nous poursuivons sur la 5th, passant devant St Thomas’Church, nous décidons d’y entrer ; lors de notre première visite, nous avions tant à faire que nous n’avions vu les églises que de l’extérieur, voici l’opportunité d’améliorer ces découvertes !  Et l’idée s’avère excellente, l’intérieur est beau, calme et majestueux. Même raisonnement pour St Patrick, juste à côté ! Nous traversons pour aller dans le Rockfeller Center, une petite visite à la boutique NBC et ses articles estampillés aux images des séries en vogue : « Heroes », « Dr House » ….. Sur ce, quand même bien fatigués, on décide de rentrer se reposer un peu à l’hôtel …. il est idéalement situé, sur la 7th, entre Time Square et Central Park, une station de métro devant la porte.

Hotel-Wellington---vue-vers-Time-Square.         Hotel-Wellington----vue-vers-Central-Par
Hotel-Wellington---rue.jpg
La soirée se poursuivra au restaurant, aux tarifs plutôt salés ! Ici le fast food est abordable, le repas traditionnel l’est moins. Déjà, pas de menu ou rarement, les plats sont chers et les tarifs sont « hors taxes » , par contre les portions sont énormes …. Impossible de gouter aux gros gâteaux crémeux, ou aux traditionnels cheesecakes …. On a déjà « calé » sur le plat !!

Bref, repus, nous faisons ensuite une petite balade digestive sur Time Square by night ; et le plaisir renouvelé de cet endroit exceptionnel et de cette frénésie si particulière !

Passage obligatoire par le « M&M’S store » !!! la bonne idée est de faire des photos de l’étage du magasin qui offre une belle vue sur la rue illuminée plus jolie que des gradins qui défigurent le centre de la place !  

time-Square-vu-du-M-M-s-store.jpgTime-Square---Elvis.jpg
La journée se termine, nous sommes levés depuis 26 heures !!! belle journée !!!!

                    patri10.gif
La deuxième journée commence à la table du breakfast, aussi impressionnant que savoureux, en version salée comme sucrée.

 breakfast.jpg

Nous partons ensuite pour Brooklyn. Deux projets nous tiennent à cœur : mieux visiter ce quartier et voir un cimetière américain, notre choix s’est porté sur celui de Green Wood, annoncé comme étant le Père Lachaise new yorkais.

Arrivée et descente à la 36th, le quartier est vilain, bien loin du charme du Brooklyn que nous avions découvert lors de notre première visite ! Nous trouvons une entrée, Green Wood Cemetary est à nous !

Brooklyn---Green-Park--5-.jpgBrooklyn---Green-Park---chapelle.jpgOn se trouve face au calme et romantique cadre du cimetière. Les tombes sont disséminées dans la pelouse, parfois à flanc de coteau ; un mémorial principal marque le « territoire » d’une famille, et de petites stèles enfoncées dans le sol rappellent qu’il y a là « father », « mother », « sister » ….  Personne, sinon de grands cygnes noirs, c’est si calme, si fleuri, si gai finalement ! On ne cherche par les tombes de personnalités connues, à une ou deux exceptions près, leurs noms ne nous disent rien ; nous nous promenons, au gré des allées,  des plans d’eau et des monuments, quelques gouttes s’invitent pendant la balade. Nous cherchons l’entrée principale et ses arches "gothiques".  Juste après une autre partie nous attend, dévolue cette fois aux vétérans de la Guerre de Sécession ; une association a décidé de leur rendre hommage en réunissant et en honorant leurs dernières demeures : derrière les arbres,  une plaque sur le sol, un drapeau pour l’éternité.
Brooklyn---Green-Park---entr-e-principal
Nous passons la lourde porte en fer forgé et nous retrouvons dans la ville …. En pleins travaux. Nous nous promenons dans des rues d’abord banales puis plus accueillantes, avec de jolis perrons, ou balcons et une grande variété de styles et de couleur pour les façades ; et nous arrivons à l’orée de Prospect Park, le poumon vert de Brooklyn, un bel espace de verdure, organisé pour les loisirs de tous, avec des terrains de divers sports, des jardins d’enfants, des tables avec des damiers de céramique, des bancs, de belles allées.

Brooklyn---fa-ades--2-.jpgBrooklyn---Prospect-Park---tables-de-jeu
En ce vendredi 1er mai matin (nous y sommes vers 11h) les gens se promènent, beaucoup font leur jogging, des mamans courent en poussant la poussette de leur bébé … nous suivons ce flux …. Le temps est loin d’être au beau fixe, mais les quelques micro-gouttes qui nous arrosent ne sont pas bien gênantes. Nous traversons ce joli parc et ressortons sur une grande place face à un imposant arc de triomphe, nous sommes sur Grand Army Plaza, à notre droite la Brooklyn Public Librairy. Il nous faut retrouver une station de métro pour rejoindre Manhattan, la station est à quelques dizaines de mètres plus loin devant le Brooklyn Museum.

Brooklyn---Grand-army--2-.jpgBrooklyn---biblioth-que--2-.jpg
Prochaines étapes : SoHo et Greenwich Village.
Nous ne sommes pas emballés par ce que nous voyons de SoHo ; vieux quartier de fonderies de fonte (d’où son nom d’origine de « Cast of Iron District », devenu SoHo pour South Houston, du nom de la grande artère qui traverse Manhattan d’est en ouest  à ce niveau), les rues n’ont rien de particulier, ni de joli, l’ensemble, récupéré aux métallurgistes par des artistes, nous offre une succession de petits magasins de mode minimalistes, aux prix inabordables.

Greenwich-Village---place-fontaine.jpgDe là nous passons par les petites rues de Mercer, Greene et Wooster pour arriver tranquillement sur Prince St et rejoindre Greenwich Village. On y retrouve le style de rues vues dans Brooklyn, avec les étroites maisons aux petits escaliers en fer forgé ; plus hospitalier, le quartier est jalonné de petites terrasses de restaurants bien remplies à cette heure …. Il est maintenant plus de 13h …. Nous arrivons à l’angle de la 4th et de Mac Dougal, nous sommes sur une avenue très animée, nous voyons notre premier terrain de basket, un vrai avec des gens qui se font des passes, comme au cinéma !!! un peu plus loin, un petit jardin (Minetta Green) avec une petite stèle et … un écureuil qui aura le bon goût de se laisser photographier !!!  encore quelques pas et voici le mignon petit square de Father Demo, autour d’une fontaine, les bancs sont occupés par un petit monde très affairé ou au contraire en pleine détente, pour beaucoup c’est la pause casse-croûte, on en ferait bien autant, histoire de se poser … et de se restaurer !!! Sandwichs en main, sur un banc, nous regardons le manège autour de nous, un monsieur cravaté s’est mis en devoir d’avaler un monstrueux morceau de pizza …. Sans en mettre partout …. On sent  l’habitué, il réussit son affaire sans problème !

Ce repas typiquement new yorkais avalé, on prendrait bien un café …. Mais ici, si on mange dehors, on prend aussi le café dehors, et il s’agit pour nous de trouver un expresso, un vrai, corsé ! c’est chose faite sans trop de mal … bien chauds et bien bons sur un autre banc, avec une petite cigarette, la première …. Et la seule du séjour !! Ici, le tabac, n’est pas vu d’un bon œil … mais il est encore autorisé en plein air !

Bien, suite des opérations maintenant : shopping …. Mais à notre sauce, en concentré, à Century 21 ! Nous y allons en métro, nous savons que nous avons Ground Zero comme repère. Descente à Broadway Nassau ; on n’est, bien sûr, pas du bon côté, mais peu importe. En plus cette erreur nous donne l’occasion de voir une église qui nous aurait échappé dans d’autres conditions : entourée d’un petit cimetière ancien, St Paul est l’objet d’un important va et vient, c’est sûrement signe qu’elle est jolie, on décide donc d’entrer dans cette église. Or ce n’est pas son architecture qui attire autant de monde ; mais c’est là que, à partir du 11 septembre 2001, les pompiers et sauveteurs sont venus se reposer et prier après les attentats ; y déposant les blessés pour les premiers soins, et des rescapés hébétés, centralisant les informations … et les prières ! plusieurs autels dans l’église recueillent les badges, les écussons, les uniformes,  les casques de ces hommes et femmes, beaucoup de souvenirs de ces jours là, des traces des victimes (photos, faire-part de décès..) …. Tout est repeint à neuf, et bien ordonné, grâce aux subsides de généreux donateurs ; et des banderoles vantent le mérite de certains d’entre eux.

St-Paul--16-.jpg
St-Paul--4-.jpgSt-Paul--6-.jpg
Devant l’église, une grosse cloche rappelle, elle aussi, l’évènement, c’est la « Cloche de l’Espoir », elle a été offerte par la paroisse londonienne jumelle de la chapelle, symbolisant la solidarité des peuples, et fondue dans les mêmes ateliers que la fameuse « Big Ben » ; mise en place le 11 septembre 2002, elle sonna en 2004 et 2005 en mémoire des victimes des attentats de Madrid et de Londres.

 

Pas bien gai, mais édifiant détour, dans un cadre très joli, et toujours fleuri. De là, nous sommes rattrapés par nos priorités bien terre à terre : shopping !

 

Puis notre journée se termine devant le Rockfeller Center. Comment résister au charme des buildings illuminés, à l’effervescence de la place devant la statue d’Apollon dorée sur un fond qui change de couleur, à cette ambiance à la fois festive et romantique ?

 Rockfeller-Center---statue-apollon-by-ni

 

patri10.gif
Nouvelle journée, nouveau programme ; aujourd’hui : Grand Central, Chinatownet Battery Park. Et un must pour la soirée : Top of the Rock.

 

Nous allons jusqu’à la gare principale de New York en métro, et nous retrouvons dans l’immense salle des pas perdus. C’est grandiose, un vrai décor de cinéma ; c’est grand, beau et étonnamment propre pour un lieu en pleine activité. De grands drapeaux américains décorent cette grande salle de marbre, décorée à l’ancienne, avec les vieux guichets donnant accès à des quais sombres. C’est vraiment surprenant par rapport à ce qu’on connait dans l’hexagone !

  Grand-Central---hall.jpg

Grand-Central---guichets.jpg
Nous sortons par la porte principale, encore sujet à surprise : pas de grand parvis, ou d’esplanade, juste une grande statue sur le fronton, une horloge et un pont … en arrière plan le building « MetLife » et à côté le « Chrysler building ». Bien sûr, plein de photos, le cadre s’y prête tant !

 Grand-Central---entr-e-principale.jpg

Chrysler-Building--2-.jpgbuildings-Lexington-avenue.jpg

Nous descendons la magnifique Park Avenue, jusqu’à Union Square, de la 42th à la 14th, passant devant une belle variété de buildings aux géométries grandioses ; de belles maisons du début de siècle, cette avenue si particulière avec ses dais luxueux, ses perspectives infinies, ses coups d’œil volés sur l’Empire State Building à hauteur de la 34th !

Park-Avenue--4-.jpg 

Park-Avenue.jpgempire-State-Building.jpg
Et le clou de cette traversée de Manhattan c’est Gramercy, petit quartier résidentiel, que nous découvrons avec bonheur. Comme c’est joli, charmant, raffiné et fleuri. Un îlot paradisiaque à taille humaine au cœur de cette grosse ruche qui tutoie le ciel.

Gramercy-park.jpg 

Un vrai bonheur ! les petites maisons très anglaises tout autour de Gramercy Park donnent envie de s’y installer pour goûter le calme de l’endroit ; le parc est désert, si paisible à cette heure matinale, il n’est encore que 9h30 ! Seuls quelques pigeons lui donnent vie.

Gramercy.jpg 

A Union Square, quelques cinq ou six rues plus bas, c’est tout le contraire, circulation, travaux, va et vient, modernité …. La frénésie nous a rattrapés ! avec en ligne de mire un grand soleil qui nous a à l’œil depuis un bon bout de temps, à côté un curieux compteur qui défile dans tous les sens, à des rythmes différents et dépasse notre entendement, nous aurons plus tard l’explication : les six chiffres de gauche marquent l’heure qu’il est, les six derniers de droite le nombre d’heures, minutes et secondes qu’il reste avant minuit et les trois du milieu qui défilent à une cadence infernale comptabilisent les millièmes de secondes ! Ouf ! comme le temps passe …. Il est déjà temps de passer à autre chose …

Union-Square.jpg 

Union-square--3-.jpg

Dans notre cas, ça sera métro jusqu’à Canal St pour une virée dans Chinatown, et tenter d’y pénétrer un peu plus avant et de découvrir le cœur du quartier.

 

Lâchés à Lafayette, nous longeons un peu l’avenue, sollicités de toutes parts par toutes sortes de marchands ; encore quelques petits tours dans les magasins et quelques achats. C’est donc bien chargés que nous nous engageons dans les petites rues, bien plus typiques et franchement dévolues au monde asiatique.

chinatown--10-.jpg 

En cours de route, une église chrétienne, San Gennaro ; à l’intérieur une vision originale, des prêtres d’origine asiatique décorent l’église pour un mariage en agrafant des bouquets de fleurs aux bancs, sur les murs une évocation en photos du drame du 11 septembre, dans un recoin la chapelle de Notre Dame de Lourdes dans laquelle un fidèle se recueille. Un petit monde en marge de la ruée touristique ; et pour nous, qui nous faisons les plus discrets possible, un agréable moment.

 Chinatown----Kimlau-Square---statue-de-L

Nous découvrons ensuite le vrai visage du quartier, jusqu’au Kim Lau Square, Chatham Square, et son monument à la mémoire des américains aux ancêtres chinois morts pour défendre la liberté et la démocratie. Quelques gouttes alors que nous nous reposons sur les bancs de cette  petite place. Deux civilisations se télescopent sous nos yeux, la massive statue du disciple chinois du XVIIIèmesiècle Lin ZEXU, qui combattit le trafic d’opium, et en arrière plan les buildings, la perspective de Park Row et le clocher de City Hall.

Chinatown----Kimlau-Square--City-Hall--3 

C’est dans cette direction que nous nous dirigeons, hélas notre progression est compliquée par des barrières de sécurité que nous contournons avant de nous retrouver au pied (ou presque) du Brooklyn Bridge. La vue que nous avons sur le pont, en contrebas du passage réservé au piétons et aux cyclistes, est très jolie, pleine de verdure. Après un temps passé à admirer les arches si réputées, nous partons vers le métro, à Brooklyn Bridge- City Hall, destination Lower Manhattan et surtout Battery park que nous ne connaissons pas encore.

Brooklyn-Bridge.jpg 

A la sortie du métro, dans le joli parc de la pointe de l’île, la Sphère, souvenir meurtri encore une fois du 11 septembre ; la grosse sphère trônait entre les deux tours jumelles depuis une trentaine d’années, retrouvée dans les décombres endommagée mais comme indestructible, elle est devenue l’emblème des victimes et une flamme brûle en permanence à sa base. Le défilé des touristes est incessant, et comme eux, nous ne manquons pas de la prendre en photo.

  Sph-re-Twins-towers.jpg

Plus loin, une autre célébrité, « indéboulonnable » celle-ci : la Statue de la Liberté…. Au large, un peu perdue au milieu des autres îles et des grues du port, elle parait bien petite et bien isolée, mais l’émotion de la voir in-situ, de Manhattan, reste un beau moment.

 Statue-de-la-Libert--vue-de-Battery-Park

Sur le quai, la longue file d’attente avant l’embarquement pour sa visite s’étire, et avance doucement. Derrière nous Castle Clinton, le vieux bastion de briques rouges, rendu à la vie civile en 1821, c’est là qu’on achète les billets pour la traversée vers la Green Lady, on peut s’y reposer, s’y restaurer et désaltérer et il s’inscrit dans la liste des scènes new yorkaises.

 

Poursuivant notre promenade le long du quai-jardin, nous voici devant un imposant monument : East Coast Memorial, édifié en 1963, inauguré par JF. Kennedy, il honore la mémoire des plus de 4500 marins disparus pendant le Seconde Guerre Mondiale. Un aigle veille sur les huit gros blocs de pierre sur lesquels sont gravés les noms et grades des marins ainsi que le nom des bâtiments sur lesquels ils servaient … impressionnant.

 Battery-Park---East-Coast-Memorial.jpg

Notre prochaine étape sera un petit tour en ferry, vers Staten Island. En 2007, nous avions fait cette virée au coucher du soleil, avec la Statue en contre jour, et une lumière dorée sur la Skyline, on se propose donc d’y retourner avec une nouvelle luminosité, en pleine journée ensoleillée.

 the-17-State-Street--3-.jpg

Nous continuons donc à longer Battery Park jusqu’à la gare d’embarquement du fameux ferry, toujours gratuit et aussi régulier dans ses rotations.

 

Il n’est encore que 12h45 lorsque nous pénétrons dans le grand hall, il y a pas mal de monde, mais ce n’est pas la grande foule, nous sommes assurés de pouvoir monter sans problème et d’avoir toute la place voulue pour admirer le paysage, et le photographier.

 

Le départ du ferry est prévu pour 13h ; il sera d’une parfaite ponctualité ; nous savons – d’expérience (hou !lala !!! la frime …. L’expérience de New York !!! J) – donc, nous savons que nous devons monter sur la droite du bateau, à l’étage, pour avoir une belle vue sur la statue de la Liberté et la Skyline, d’un pas décidé, on trace pour vite trouver l’endroit idoine ; des place assises sur le pont, accès au bastingage … le soleil nous accompagne, le ciel est bleu, la lumière franche et directe, tout est parfait.

 Ferry-Staten-Island---Skyline--4-.jpg

Et c’est parti pour une demi-heure de navigation, avec vue imprenable sur Manhattan, Battery Park, les buildings qui reflètent le ciel, les ponts de Brooklyn et Manhattan, les ballets des bateaux (voiliers, bateaux de touristes, ou commerciaux) et la Statue qui se rapproche. Débarquement et circuit inverse pour le ferry suivant, à 13h30 … un petit trot pour ne pas le louper…. Et cette fois, on se place juste à l’avant, Manhattan droit devant, un joli coup d’œil sur Verrazano Bridge et sur l’est de l’île, un nouveau panorama.

Ferry-Staten-Island---Skyline--29-.jpgFerry-Staten-Island---Statue-de-la-Liber
 

On décide ensuite de profiter du beau temps pour faire Central Park. Dans ce quartier, je veux voir deux choses, dans des secteurs totalement opposés du parc : le musée Guggenheim, denenu décor de cinéma dans "l'Enquête - The International", à l'architecture si particulière.  Second souhait, voir de plus près le Dakota Building, où a été assassiné John Lennon, connu aussi pour avoir été le décor du tournage de « Rosemary’s baby » de Roman Polanski ou de « Vanilla Sky » de  Cameroun Crowe ; et enfin résidence de John Lennon et Yko Ono, et aussi Lauren Bacall, Leonard Bernstein, Judy Garland, Boris Karlov, Jose Ferrer, Judy Holliday, et Rudolf Nureyev …. Que du beau linge !

 

Destination 86thE, Upper East Side.

 Guggenheim-museum--2-.jpg

Le musée Guggenheim est conforme à mon idée, comme une écorce d’orange enroulée en forme de cône, tout blanc. On peut y entrer ; même vision assez surprenante, on voit cette spirale, mais rien ne laisse supposer qu’il s’agit d’un musée, on n’aperçoit aucune œuvre, à peine quelques visiteurs à condition qu’ils s’approchent du balcon des étages. C’est très clair et dépouillé.

Guggenheim-museum--4-.jpg 

Il s’agissait juste d’un coup d’œil, nous ressortons tout de suite, pour remonter vers la plus proche entrée de Central Park. Mais en face, une église, Church of the Heavenly Rest (le Repos Divin). Nous entrons voir à quoi elle ressemble, l’ensemble est très dépouillé, avec un éclairage doré. Nous retraversons la 5th et allons flâner dans le parc.

  Central-Park---R-servoir-Jacky-Onasis---

Notre entrée se fait à hauteur du réservoir Jacqueline Kennedy Onassis, juste en face de nous, de l’autre côté du lac, les tours remarquables du El Dorado Building. Nous décidons de traverser le parc en redescendant vers Columbus Circle.

 

Les allées du parc sont très fréquentées, beaucoup de gens courent, d’autres se promènent, et bien sûr les touristes ralentissent le train. En dépit de tout ce monde l’endroit est très agréable, il fait très doux, presque chaud et la promenade est très plaisante : le calme du réservoir, les reflets des bâtiments sur l’eau juste troublée par quelques volatiles, le ciel clément, les arbres en fleurs, tout cela est très réjouissant.

 Central-Park--12-.jpg


Central-Park---statue-rom-o---Juliet.jpgNotre balade nous conduit aux abords d’un obélisque, de belles prairies investies par des familles qui jouent, des chiens qui courent, des gens qui se reposent ou lisent …. Une base de baseball pour enfants, un théâtre et les statues des héros des pièces renommées, et les jolies allées, les ponts, et toujours, entre quelques branches, les buildings qui pointent. Au détour d’un chemin, on se laisse tenter par un hot-dog …. Un goûter 100% américain  !!!! Puis c’est une cabane suédoise …. Puis ….. puis …. Encore et toujours l’El Dorado, à notre gauche maintenant …. Il ne devrait pas être là …. Ni de ce côté …. On a un souci d‘orientation !!!! Nous voyant le nez dans la carte, une charmante dame s’arrête et nous renseigne …. Nous ne sommes pas du tout où nous pensions arriver, et surtout pas dans le bon sens …. Bien sûr, on trouvera  Columbus Circle en faisant demi-tour, mais elle nous met en garde …. On n’est pas arrivés !!! 

Finalement cette fausse route m’arrange assez … dans une quinzaine de blocks je verrai mon Dakota, qui a bien failli m’échapper !!!

 Dakota-Building.jpg

Et la promenade, continue … de plus belle !!!! Aux abords de la 72th, on s’échappe pour aller voir le fameux building, je m’assure auprès d’un marchand ambulant que c’est le bon, il m’indique aussi où est « Strawberry Field » et la plaque commémorative « Imagine ». Il y a beaucoup de monde dans le petit espace dédié à John Lennon, sur les bancs un groupe de jeunes musiciens joue un air …. Des Beatles !

 Central-Park---St-le-Imagine.jpg

Nous  poursuivons jusqu’à Columbus Circle …. Soulagés d’y arriver enfin !

 

Sur la place, un groupe de jeunes percussionnistes très doués anime joyeusement l’espace. Il s’agit d’un groupe néerlandais, « Convoi exceptional ». (http://www.youtube.com/watch?v=gEwqcUKYAuM)

 Columbus-Circle---musiciens-C--3-.jpg


top-of-the-Rock---building-de-nuit.jpg
Dans la soirée, nous allons les yeux fermés jusqu’au Rockfeller Center ; nous voulons voir Manhattan by night … de haut ! Avant les caisses, quasi désertes, nous admirons le magnifique lustre du hall : « Joie » une création de Swarovski, une merveille de finesse, de délicatesse, transparence et couleurs, les cristaux en suspension captent le regard.
Top-of-therock---lustre.jpg
L’attente n’est pas trop longue, heureusement. On achète les billets, et rapidement on prend l’ascenseur …. Et on décolle, pour 66 étages, le plafond est vitré et on voit la cloison défiler, balisée par des petites lumières bleues, et en projection le logo de l’attraction !

 Top-of-the-Rock--23-.jpg

Arrivés en haut c’est l’émerveillement ! Premier hall vitré puis une terrasse, et un étage qui nous offre des vues formidables sur la grosse pomme brillantissime. Pas de souci de visibilité (en cas de brume, l’ascension est honnêtement déconseillée dès les caisses !) et le spectacle est renversant ! quelle débauche de lumière ! on reconnait tous ces buildings tant de fois admirés ! photos … photos …. Photos !!!! en grand angle, avec les zooms, avec ou sans personnages …. On bombarde !!!! C’est FEERIQUE !

 

Hélas, il faut – trop vite – redescendre ! demain c’est le départ, et il nous faut déjà refaire les valises !!! ….. et tout y faire entrer !!!

 

patri10.gif 

Et voila, dernier jour, c’est bientôt fini !

Il nous reste une demande en instance, visiter le MoMA … ce n’était pas trop prévu, mais la pluie de ce matin nous décide à la satisfaire ! en route donc pour le musée, pas bien loin de l’hôtel …. MAIS, il n’est que 8h30 …. Et il ouvre à  10h30 ….

Changement de programme et, en attendant, on réalise un autre de mes projets : aller voir l’ONU. L’accès à ce complexe international n’est pas simple : aucun moyen de transport proche ; nous allons jusqu’à Grand Central et de là nous irons à pied, en espérant que la pluie ne soit pas trop violente.

A la sortie du métro, nous suivons la 42th en passant devant le Chrysler building, Tudor City, et enfin au bout de l’avenue, le bloc bleu des Nations Unies …. Très banal ! et inaccessible !!! Finalement la Trump Tower toute proche est bien plus intéressante et vertigineuse !

ONU.jpgTrump-tower--3-.jpg
Nous sommes remontés, sous une petite bruine jusqu’à la 48th ….. pas d’erreur possible pour retourner vers le MoMA, nous la suivons puis louvoyons de bloc en bloc jusqu’au musée. L’occasion de revoir le fameux hôtel Waldorf Astoria, de voir St Patrick … de dos, de passer devant le New York Palace … un parcours finalement très original ! Ce matin, il fait frais et les fumées qui s’échappent du sous-sol sont encore plus impressionnantes que d’habitude, elles résulteraient de l’échappement des climatiseurs des grands buildings.

fum-es--2-.jpg
Juste avant d’arriver au musée, une vitrine colorée fait l’objet d’une photo ; puis une jolie terrasse de restaurant fleurie, décorée d’une cascade, retient notre temps et notre attention ; puis c’est le MoMA … repérable à sa longue file d’attente ….. il y a deux heures nous étions les seuls, maintenant, alors qu’il n’est que 10h15, une longue queue s’étire dans la rue … et a déjà partiellement investi l’intérieur du musée.

On y va ? On n’y va pas ? finalement on se met dans la file, et on prend notre mal en patience …. Ça avance doucement …  Bref, on avance lentement mais sûrement, et on finit par se retrouver à l’abri ; puis devant les caisses, ouf !

La passionnante visite peut commencer ! Dire que nous sommes hermétiques à l’art moderne est un euphémisme !!!  notre jugement n’est donc, sans doute, pas une référence, mais la forte sensation d’escroquerie en regardant certaines œuvres ne se dissipera pas de sitôt !!!

Nous sommes donc amenés à contempler des feuilles de papier accolées, des toiles uniformément peintes en rouge, un hélicoptère suspendu, une jeep rutilante, une porte  … mais chut ! c’est de l’art moderne !!! Même grosse déception (enfin, on ne s’attendait pas à grand-chose alors, difficile de parler de déception … confirmation plutôt !!) côté expo photo : the West in the Sunset … tout pour plaire … ou pas !!!! Sinon les travaux de Picasso, Matisse ou Warhol trouvent ici un cadre à leur mesure.
Quelques rares morceaux trouvent tout de même grâce à nos yeux.


MoMa---You-can-t-see-the-forest-for-the- MoMa---Double-Elvis---Andy-Warhol.jpg


Et voilà, c’est fini, pour de bon !

Nous prolongerons le plaisir de ce beau voyage en regardant les photos, rédigeant les souvenirs, et distribuant les cadeaux … et aussi en arborant les divers vêtements et accessoires rapportés de cette fabuleuse métropole. 


 

 

 
reflets-dans-buiding.jpg

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Viviane 28/10/2009 03:08


Merci beaucoup beaucoup pour ses info elles me sont très utiles !!!!
et vos photos son magnifiqueesss !!!!!!!!!!!!!!!!!! merci encore


Dan & C° 28/10/2009 17:29


Bonjour,
merci d'être passée me lire .. et d'avoir apprécié !!!
nous avions découvert New-York en 2007, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à cet article, nous avions alors découvert d'autres quartiers de la grosse pomme (Harlem en détail, Empire State
Building, Ground Zero ...)
et bon séjour, si vous y partez bientôt !
danielle


Ced 11/05/2009 10:50

Dan, tu m'as régalé, encore une fois... vivement le mois de Juillet !!!