Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Concert CAL YENTE

par Dan & C° 27 Juin 2009, 17:15 Billets d'où


21 juin 2009 ; fête de la musique, faites de la musique.

Notre choix musical est guidé par l’amitié, et la curiosité : Cal Yente se donne en concert de rue en région parisienne !

Cal Yente, c’est Watts Open qui a muté, Cédric qui a migré. Implosion, reconstruction, nouveaux membres, nouveau style … et surtout nouvel « univers » ! bye bye les reprises, hello les compos persos !  Voyons voir ….

Difficile d’être critique quand on arrive bourrés de bonnes intentions, quand on sait qu’on va aimer quoi qu’il arrive !! … en un mot : bienveillants !

Et bien, on va faire comme si !!!

Notre petit voyage musical commence par un bond dans les années 60 organisé par un groupe de p’tits jeunes (enfin, ils l’étaient quand ils ont commencé à gratter leurs guitares ... il y a cinquante ans !!), mais ils ont gardé la pêche et nous servent de vieux morceaux, tel  l’incontournable « Apache » (ça papy, ça marche à tous les coups !!) ; sympa !

Bon aller, place à « the group » !! Ced aux commandes (si quand même, un peu …) voix et gratte comme il se définit lui-même (avec un look Jason Mraz J) ; Lolo « survole » son clavier et Nono, énergumène bondissant , maîtrise la batterie.

Et c’est parti pour le show, chaud, caliente (facile, j’avoue …. mais on a quand même passé trois heures en plein soleil !!!).

Au départ, le trio se lance doucement,  cherche ses marques … ballades « jazz-pop », côté musique ; la voix se place, prend de l’assurance. Côté textes,  ça tire à vue, « boss pas si cool », « les aoûtiens », « vas y nage » …. Règlements de comptes teintés de vitriol, … mais … éreinter les beaufs et les cons, ça soulage et ça fédère ; soit, mais une petite « ballade des gens heureux », ça peut être bien aussi ….

Les voici donc, ces textes au cordeau sur de beaux  personnages fragiles … « Ama Ibe », chère à Cédric,   le joli « décollage immédiat », et cette autre chanson qui m’émeut profondément car elle décrit mon pire cauchemar, une femme qui perd la maitrise de son monde …  c’est beau , mais  c’est  si triste …. Après tout « c’est beau la vie ! ».

Et quand on parle d’amour, de passion ; l’émotion est sensuelle, mais si grave  …. Quand même l’amour « c’est si bon ».

Les mélodies sont agréables et restent dans l’oreille … bravo au compositeur …. Alors, toi, l’auteur, libère un peu ton blues, po-si-tive ; ose dire que tu es heureux, joyeux, drôle, amoureux, que tu aimes les gens et la vie. Tu jongles avec les mots, alors fais les rebondir, sautiller, éclater comme des bulles !  « Don’t worry, be happy … J J … J J  ».

A propos … The group s’ouvre à l’international, avec un titre en anglais !!! Yes, they can !

Aller, c’est dit … entre amis sincères ! mais pas de méprise, la journée fut belle : soleil, ciel bleu, amis, et tant de générosité, d’enthousiasme, et justement, toute cette joie de vivre, de donner, de communiquer ….  Le plaisir de vous écouter, de vous découvrir … et quelque part, le devoir de vous juger pour pouvoir rester objectifs … et sincères !

On ne jette rien, on affine et on peaufine ….. on continue et on avance !!! Un ami m’a rappelé il y a quelques jours un joli refrain mélancolique :

«Dans votre immense sagesse,
Immense ferveur,
Faites donc pleuvoir sans cesse,
Au fond de nos cœurs,
Des torrents de tendresse pour que règne l'amour…
Règne l'amour… jusqu'à la fin des jours
. »



commentaires

Ced 29/06/2009 09:28

Un seul mot ne peut suffir à exprimer ce que je ressens à cet article juste et d'une écriture parfaite... MERCI... mais je ne peux finir ce commentaire sans t'exprimer ma joie à nouveau d'être ton ami... merci encore et comme dirait Jean-Pierre : j'en prends bonne note ! ;o)

Haut de page