Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

INGLOURIOUS BASTERDS

                                     Brad Pitt, Christoph Walz, Diane Kruger, Eli Roth, Mélanie Laurent, Quentin Tarantino dans Inglourious Basterds (Affiche)


1941, dans la France occupée, un colonel nazi débarque dans une ferme isolée à la recherche de juifs cachés.
1944, sous le commandement d'un officier, un petit groupe de soldats juifs américains s'attaque directement à l'ennemi allemand, éliminé de façon sanglante pour bien marquer les esprits des contingents du Reich.
A Paris, une salle de cinéma, tenue par une jeune femme courtisée par l'idole de l'armée allemande,  va devenir la clé d'un complot décisif dans l'issue de la guerre.
On prend les premiers, on les réunis dans la troisième, on agite bien, on confie le tout à Quentin TARANTINO .... BINGO  !!!!

Génial !!!! Historiquement, un tantinet incorrect ; mais un grand régal cinématographique !!!!
En gros, comme dans le détail, ce film nous a enthousiasmés ! Le fond comme la forme ; l'image, l'interprétation, la musique ... la mise en scène .... la maîtrise totale de cette oeuvre .... tout est remarquable !

C'est tout bête, mais ça commence dès le générique, que j'ai ressenti comme un bel hommage au cinéma ....
et la première scène, tellement esthétique ... un tableau de maître ...
puis le long entretien en forme de chausse-trappe entre gentlemen !
et puis Brad PITT déboule, avec des allures empruntées à Clark GABLE ou Errol FLYNN teintées de Humphrey BOGART ....
et puis .... ;
et puis, le film qui se déroule, façonnant l'histoire, augmentant l'intérêt du scénario, multipliant les références au septième art (qui est un des éléments clé du film !) et jonglant avec les styles ! Avec un soin particulier pour l'image, une musique étonnante et détonante, et une interprétation magnifique !
Une superbe brochette d'acteurs.
Christoph WALTZ, qui mérite largement le prix d'interprétation masculine que lui a décerné le jury du Festival de Cannes. Il communique à merveille l'élégante jouissance sadique de son personnage de chasseur de juifs. Stupéfiant !
Brad PITT, dans un rôle fort et sans émoi, une vraie tronche sortie des années 40 ! Garanti 100% testostérone !! Captivant sans faire d'ombre à ses partenaires.
Et les magnifiques Mélanie LAURENT (quel rôle formidable pour la jeune comédienne française !) et Diane KRUGER (encore géniale !) ; toutes deux impressionnantes de grâce et de talent face à leurs partenaires, servant de très beaux rôles.
Quelques curiosités au fil du générique, telles que Mike MYERS (Austin POWERS chez TARANTINO ... ça peut surprendre !) ou Rod TAYLOR (l'acteur australien, bientôt octogénaire, héros hitchcockien des "Oiseaux" .... entre autres !).
Et la mise en scène magistrale de Quentin TARANTINO. Une démonstration, une leçon, une anthologie du cinéma : il manie tous les styles avec un égal talent, mêlant sans vergogne le cinéma noir, le film de guerre au western spaghetti !!! jubilatoire !!!! la guerre avec sourire et élégance, et surtout sans la grandiloquence et l'agitation que je redoutais un peu et qui font que je ne suis pas fan de ce réalisateur si particulier. On sent qu'il s'est fait plaisir ..... et qu'est ce que ça nous procure comme plaisir  !!
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article