Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

CHEESECAKE

cheesecake (4)

Toujours dans le registre du repas « made in america », voici le dernier dessert, après les cookies et les cupcakes ; la star absolue des desserts américains, le cheesecake, et celui-ci est un pur délice, un  appel au péché de gourmandise !

 

Pour un gâteau de Æ 25cm, soit 8 parts, il faut :

 

Pour le fond de tarte :

250 g de spéculos mixés finement

125 g de beurre fondu

 

Pour la garniture :

150 g de fromage blanc

200 g de mascarpone

  90 g de sucre en poudre

1 cuil à soupe de farine

2 œufs

200 g de crème fraiche épaisse

Parfum au choix : une bonne cuillère à soupe d’extrait de vanille, ou fleur d’oranger, zeste de citron …)

 

On s’atèle à la préparation.

 

Le four est mis à chauffer, 180°.

 

Le plat est tapissé de papier sulfurisé, il faut largement laisser le papier dépasser pour pouvoir manipuler le gâteau sans le briser une fois cuit, l’idéal étant d’avoir un moule à fond amovible !

La pâte est préparée : mélanger la poudre de biscuits avec le beurre fondu.

Le fond est formé : bien étaler, en couche généreuse, dans le plat en faisant bien remonter sur les bords. S’aider du dos d’une cuillère ou d’une louche pour bien travailler. Mettre au réfrigérateur.

cheesecake (1)

 

La crème va mériter toutes nos attentions : mélanger le fromage blanc + le mascarpone + le sucre + la farine + les jaunes d’œufs (réserver les blancs qui seront battus en neige bien ferme) + la crème + le parfum, ajouter enfin, délicatement, les blancs battus.

 

Le cheesecake va prendre forme : verser la garniture dans le fond de tarte.

cheesecake (2)

 

Le gâteau va cuire 45 minutes, à surveiller de près, il doit colorer sans brûler ; rester souple tout en étant sec au toucher.

 

La cuisson terminée, le gâteau est mis à refroidir, va faire un tour dans le réfrigérateur jusqu’au moment de servir ; on ne le démoulera qu’à ce moment … avec beaucoup de précautions, la pâte reste friable.

cheesecake(3)

 

Voilà … impossible désormais de résister à la tentation … hum !!

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article