Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ITA L. NEE GOLDFELD

par Dan SAUBION 14 Mars 2013, 12:39 Billets d'où

                                  

Ita nait GOLDFELD à Odessa. Maintenant, elle a 67 ans et vit à Paris.

Chassés de Russie par le pogrom, c'est son mari qui a choisi d'installer sa famille dans le pays des droits de l'Homme,. Il a aussi choisi de donner sa vie pour son pays d'accueil, un tribut légitime à ses yeux ; comme le fait de se fondre dans cette nouvelle patrie, reniant presque sa religion juive.

Maintenant la police frappe à la porte ; on est en 1942 et l'antisémitisme a fini par rattraper Ita aux confins de l'Europe.

Celui qui frappe a reconnu le couvre chef de la Légion et il a donné à Ita une heure, pas plus, pour se préparer à partir.

Partir ... vers où ... partir ou fuir ? ... vers où ?

 

Une heure durant nous sommes témoins des pensées qui traversent l'esprit d'Ita L., née GOLDFELD.

 

Magnifique, magistral.

 

Comme on ne peut pas tout voir, et qu'on ne connait la saveur d'un plat qu'après l'avoir goûté, nous devions passer à côté de cette superbe pièce ; mais un bon génie, à défaut d'une idée de génie, nous y a conduit. Merci !

 

C'est l'un des plus beaux spectacles qu'il m'ait été donné de voir. A chaud, je dirais que le mot "perfection" colle parfaitement.

Une histoire, simple et forte ; un texte brillant, si humain, si profond ; et une interprète magnifique.

L'auteur, Eric ZANETTACCI, dont c'est la première pièce, nous offre une héroïne simple, sensible, perdue dans ce chaos, qui se raccroche à ses souvenirs, à ses enfants, à ses espoirs, tout en restant lucide, mais qui ne se pose jamais en victime. Il est à souligner que, aussi grave que le sujet puisse être, il parvient à conserver une certaine légéreté, allant jusqu'à nous faire sourire souvent, rire parfois.

Et cette femme si "normale" c'est Hélène VINCENT. L'actrice s'est aussi investie dans la mise en scène, ce qui contribue sans doute à cette belle réussite. Elle est formidable, et même davantage, exceptionnelle, sans doute. La voix forte, elle passe du rire aux larmes, de la candide jeune fille à cette vieille femme inquiète ; toujours indulgente même si elle n'est pas dupe du double jeu de certains ; jamais aigrie ou abattue. Elle est vraie.

Quel tour de force, quelle performance. Bravo Madame.

J'allais dire que c'est une leçon de vie, une leçon de théâtre .... mais non, car il n'y a rien de sentencieux dans tout ça et c'est aussi en cela que la pièce est magnifique, c'est juste une simple évidence, un discours qui va droit au cœur et une comédienne qui nous émeut, l'air de rien, à petits pas... pourtant dans des sentiers maintes fois parcourus.  

A la dernière réplique le noir se fait, le silence aussi ... quelques longues secondes avant qu'on ose applaudir à tout rompre. Emotion d'une histoire poignante, émotion d'une jouissance de spectateur comblé qui "se rassemble" avant de se manifester.

 

Il faut aller voir Ita L., et écouter ses confidences.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page