Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jour 10 - MONT TREMBLANT => OTTAWA

par Dan SAUBION 3 Septembre 2012, 10:00 CANADA - Québec & Ontario

au compteur : 177 km

au programme : route du Québec à l'Ontario, premier contact avec OTTAWAfleur43

 

On prend la route à 9 heures, le temps est magnifique et il fait déjà 20°.

Aujourd’hui on doit aller jusqu’à OTTAWA, on a la journée pour musarder, à l’écart des voies rapides, on prend la route 323.

Un bon quart d’heure après notre départ, nous voyons notre choix confirmé par la présence d’un nouveau pont couvert, c’est le Pont Prud’homme, il date de 1918, il fait lui aussi partie des rares ponts couverts classés par la « Société Québécoise des Ponts Couverts ». Il y en eut jusqu’à 1000 de construits, mais le développement routier les a mis à l’écart, ils tombent depuis en décrépitude, quand ils n’ont pas été tout bonnement détruits. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 1000 encore recensés en 1958, il n’en reste plus que 245 en 1965, et 90 de nos jours, où une politique de reconnaissance et de conservation de ce patrimoine est enfin mise en place. Celui-ci fait partie des rescapés, perdu dans la campagne.

pont-Prud-homme--3-.JPG

Cette route est très plaisante, à travers forêts et campagne, villages ou maisons très isolées. Nous nous amusons toujours de la signalétique, panneaux concernant les traversées d’animaux « exotiques », de camion de transport de bois ou de motoneige. La région devient plus agricole, nous apercevons de grosses fermes, des champs de cueillette de fraises aussi. Nous sommes dorénavant sur la route 315, qui va au bout de quelques kilomètres se muer en piste, nous sommes sur la route qui relie une station de ski importante à la capitale, et nous roulons sur des gravillons en pleine forêt ! … et nous ne nous sommes pas trompés de chemin ; le Canada est juste un pays fabuleux où il existe encore des surprises pareilles ! … nous sommes entre Montpellier et Blanche, inouï, non ?

Rte-315--2-.JPG

Et la fête n’est pas finie …. Dans ce décor qui n’appartient qu’à nous, les écureuils traversent notre route ; et l’espace de quelques secondes, c’est un jeune orignal qui fait la course avec nous ! Nous sommes aux anges ! émerveillés ! Cette route est, en plus, superbe, nous faisant naviguer dans les bois, les champs, longer des lacs (encore et toujours), passer devant des propriétés magnifiques, des fermes d’un autre temps.

orignal-sur-rte-315.JPG

Et revoici le bitume, une église, un cimetière … et rien d’autre ! l’église de Blanche sans doute. C’est vraiment très curieux, il y a donc le cimetière, à l’anglaise, la petite église blanche typique et une statue d’un Christ entouré d’enfants, et, donc, rien d’autre ! Il nous faudra encore une bonne dizaine de minutes avant de retrouver une réelle urbanisation, puis les voies rapides, direction GATINEAU menant à OTTAWA.

Juste avant d’arriver, au milieu du dernier pont, un petit panneau « ONTARIO » ; au revoir QUEBEC, hello ONTARIO ! un petit frisson …  

arrivee-a-OTTAWA--4-.JPG

Il est presque 12h30, nous sommes à l’hôtel.

Etant arrivés à OTTAWA tôt,  nous allons profiter de notre après-midi pour commencer la découverte de la capitale du Canada.

Comme nous allons rester deux jours ici, nous décidons de débuter par une découverte globale du centre-ville, un repérage,  pour nous consacrer, demain, au centre historique.

Nous sommes tout près de Elgin St, la rue qui va directement … partout ! Centre historique, rivière, cathédrale, canal Rideau !

Nous allons donc descendre cette rue et  décider ensuite de l’itinéraire.

Premier arrêt, un long édifice néo-gothique et une œuvre moderne : le bâtiment est un « édifice historique », l’ancienne Ecole Normale  (Ancien Ottawa Teachers’College) construite en 1875, et qui forma les maîtres pendant deux siècles.

OTTAWA--7-.JPG

Les rues sont encore très décorées, hier c’était jour de fête nationale au CANADA, passée un peu inaperçue au QUEBEC qui venait de célébrer la sienne quelques jours auparavant ! Ici les lampadaires sont ornés de bannières représentant les fleurs emblèmes de chaque province.

OTTAWA--12-.JPG

Nous voici devant un beau et grand monument, un ours, un loup, un caribou, un indien, surmontés d’un aigle aux ailes déployées ; c’est le monument dédié aux « anciens combattants autochtones du Canada et aux autochtones morts au combat » ; une plaque rend hommage au courage de ces hommes morts pendant les guerres mondiales, ou en Corée ; le monument a été érigé en 2001 ! La sculpture est très belle.

OTTAWA--15-.JPG

Un peu plus loin c’est une musique qui attire notre attention, elle accompagne un piano, et assis, n’attendant que nous, un pianiste, c’est Oscar Peterson, enfin sa statue ! Le Centre des Arts de Montréal a voulu ici honorer l’artiste né à Montréal.

OTTAWA--18-.JPG

On laisse artiste et musique pour un autre genre de monument, nous arrivons même sur tout un ensemble commémoratif. Sur cette vaste esplanade, Place de la Confédération, s’élève le Monument Commémoratif de Guerre du Canada, et la tombe du soldat inconnu, représentant à lui seul les 116 000 canadiens morts en servant leur pays, deux militaires en uniforme britannique sont en faction, immobiles malgré tous les touristes qui se relaient à leur côté pour la photo … Un peu plus loin, d’autres statues, des grandes figures de l’histoire du Canada, et deux châteaux ! Celui de droite est en fin de compte un hôtel, le Fairmont Château Laurier ; l’autre à gauche est une aile du Parlement.

OTTAWA--33-.JPG

Notre programme touristique passe par la case « office du tourisme », pas si facile que ça à trouver, pas très loin d’une rue piétonne très agréable, très commerçante, décorée de grandes statues de bronze, un ours à l’entrée et surtout « Joy », un hymne à la joie ; il s’agit du mail de la rue Sparks (Sparks Street Mall).

OTTAWA--30-.JPG

Au centre touristique, une documentation très variée est à notre disposition sur tout le Canada, du personnel accueillant et compétent prodigue aussi de bons conseils. Nous sommes maintenant parfaitement équipés pour une bonne visite d’OTTAWA.

Nous avons décidé de nous lancer dans une longue balade qui traverserait la rivière jusqu’à GATINEAU … au QUEBEC ! Nous avons tout le reste de la journée pour nous.

Nous repassons par la Place de la Confédération et alors que nous prenons le temps de regarder d’un peu plus près les statues du Monuments aux Valeureux, une petite animation se crée, c’est l’heure de la relève de la garde : un joueur de cornemuse et trois militaires se dirigent vers le monument aux morts, le cérémonial va durer une dizaine de minutes, les soldats frais viennent remplacer ceux qui cuisent au soleil depuis une heure … derniers ajustement … et c’est reparti pour une heure d’immobilité !

OTTAWA--40-.JPG

La petite troupe repart, nous retournons à nos statues, celles de ceux dont le courage a contribué à l’évolution et à la liberté du pays.

CANADA 2274 

Nous traversons la grande avenue Wellington et puis, en passant sur un petit pont, nous surplombons le fameux Canal Rideau, le symbole de la ville, un petit canal régulé par des écluses. Mais ce joli « petit canal » n’a pas qu’un attrait touristique, il a été essentiel à la naissance de la ville et à la croissance du pays. Il permet de relier la rivière Ottawa (l’Outaouais, comme disent et écrivent les québécois) à un réseau de rivières et de lacs communiquant entre eux par un système de canaux sur une distance de plus de 200 km, ceci jusqu’au Lac Ontario. Construit en 1812 à des fins militaires, le canal ne voit plus maintenant que des plaisanciers franchir ses écluses, il est classé au patrimoine historique du pays.

 OTTAWA (45)    

Nous sommes maintenant devant le Château-Hôtel Laurier, construit entre 1908 et 1912, à de seules fins hôtelières, comme à Québec, nous sommes en pleine période de la mode de ce type d’établissements destinés à encourager le tourisme naissant. Je me risque à l’intérieur … c’est grandiose !

 OTTAWA--43-.JPG    

Nous prenons l’avenue MacKenzie, un gros bâtiment dans cette rue, on dirait la façade du château de Windsor, pourtant ce gros palais de style gothique Tudor a été construit au tout début du XXème siècle, il abrite des bureaux gouvernementaux.

   OTTAWA--50-.JPG  

Un peu plus loin, nous apercevons le bâtiment moderne de l’ambassade des Etats Unis. Nous avons rejoint Sussex Avenue et arrivons à la cathédrale dont on voit les deux hautes flèches, une vraie carte postale, les tours argentées sur fond de ciel bleu, le drapeau canadien qui donne une touche de rouge au tableau.

                 OTTAWA---cathedrale--2-.JPG

Nous sommes sur une grande esplanade, en face de nous maintenant la cathédrale, mais aussi une araignée géante, nous sommes juste à côté du Musée des Beaux-Arts du Canada. Pour curieux que ce soit, c’est finalement une belle association, chaque élément épiçant l’autre, mettant en valeur sa différence. Et pour finir la façade vitrée du musée, qui ressemble beaucoup à certains pavillons du Futuroscope.

            OTTAWA--60-.JPG 

On longe la rivière pour rejoindre le pont vers GATINEAU, de là on a une belle vue sur l’arrière du Parlement, nous voici à l’amorce du pont Alexandra, il relie les deux provinces depuis 1901, juste après la jonction des rivières Outaouais et Rideau, à un endroit géographiquement et humainement stratégique, carrefour des peuples et des commerces depuis le début du peuplement de la région et bien sûr sa colonisation. Mais le pont, indispensable à toutes ces circulations n’est construit qu’à partir de 1897, soit près de vingt ans après l’édification du Parlement, la Reine Victoria ayant, en 1857, désigné OTTAWA pour être la capitale du Canada.

     OTTAWA--69-.JPG

Long de 566 mètres, c’est un pont à l’armature métallique ; on le traverse pour rejoindre GATINEAU, l’occasion d’avoir de belles vues sur … OTTAWA ! le Parlement, bien sûr, qui domine et aussi sur le Canal Rideau que nous voyons de face, des bateaux sont justement en train de franchir une écluse. Vue aussi sur le Château Laurier.

    CANADA-2286.JPG 

Juste après le pont, un beau parc longe la rivière, c’est là que se dresse le bâtiment moderne du Musée Canadien des Civilisations. Nous sommes dans le parc Jacques Cartier, un sentier longe la rivière jusqu’à un autre pont qui nous ramènerait côté Ontario, belle promenade en vue.

On arrive immédiatement sur une grande esplanade, face à la rivière et à OTTAWA, en arc de cercle, toutes les provinces et territoires du pays y sont représentés par leur drapeau et par une petite plaque explicative reprenant leur date d’entrée dans la Confédération, leur superficie, population, situation ; et le rappel aussi de leurs emblèmes, à chaque fois une fleur, un animal et une devise.

Un peu plus loin, des sculptures modernes, les « Personnages » de Louis Archambault, des statues blanches très contemporaines, cet ensemble décorait le pavillon du Canada lors de l’Exposition Universelle de 1967.

   OTTAWA--81-.JPG    

On suit un sentier qui longe la rivière, une agréable promenade offrant de belles vues sur la rive et les monuments côté Ontario. Nous arrivons au pont qui doit nous ramener vers OTTAWA, c’est le « pont Portage », qui rappelle qu’ici le navigateur devait mettre pied à terre et porter son embarcation et sa charge à cause de la présence de chutes sur la rivière ; de Montréal aux Grands Lacs, 36 portages devaient être franchis par les marchands de fourrures, les colons ou les missionnaires. Les canots qui naviguaient sur l’Outaouais étaient directement inspirés des bateaux d'écorce de bouleau construits depuis des milliers d’années par les autochtones.

    OTTAWA--1-.JPG 

Nous traversons ce pont Portage, et retournons tranquillement vers notre hôtel, refaisant, sur l’autre rive, la route qui longe la rivière, suivant un moment le Sentier de l’Outaouais, avant de couper vers le centre-ville. De ce côté, la promenade est plaisante, mais la vue n’a plus le même charme, GATINEAU, ne valant pas OTTAWA !!

De retour à l’hôtel, nous évaluons notre petit parcours à environ dix kilomètres !

Ce que nous avons vu d’OTTAWA nous a beaucoup plu, c’est très prometteur pour demain.

coupdecoeur J'hésite ... piste dans la forêt ou sentier en ville ? Deux très bons moments  très plaisants, la surprise de cette voie en pleine nature ou la jolie découverte bucolique d'Ottawa ? ... NSPP !!

hotel-clip-art  BUSINESS INN : le top ! L'hôtel est en plein centre-ville, les sites touristiques sont accessibles en quelques minutes à pied. La chambre très spacieuse, très (très) bien équipée : écran géant, vraie cuisine équipée, coin repas, et PC et imprimante. Petit déjeuner en self avec un choix varié mais sans recherche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

Haut de page