Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

jour 12 - LAS VEGAS, NV => SHOSHONE, CA

La route = 111 Mi / 179 km  

Au programme : RED ROCK CANYON, arrivée aux portes de  DEATH VALLEY

 

west44

 

Bien, aujourd’hui les affaires reprennent !  

On part à 8h30 pour RED ROCK CANYON. On suit Sahara Blvd qui nous fait traverser le quartier latino de la ville, les boutiques ont des accents mexicains, les inscriptions sont en espagnol. On y trouve de grands centres commerciaux, des restaurants, des stations service … On passe ensuite aux blocks des concessionnaires automobiles pour arriver dans le secteur de la finance, assurances et avocats dans « Business park ». Puis c’est Charleston Blvd, quartier résidentiel avec ses jolies maisons cossues dans des résidences sécurisées. Ce joli boulevard est bordé d’arbres et de vertes pelouses.  

Une fois LAS VEGAS quittée, nous arrivons rapidement à l’entrée du parc de RED ROCK CANYON.  

Un petit tour au Visitor Center, et à 9h50 on commence l’exploration de la scenic drive. Ce petit parc pas très connu mérite bien son nom, les roches y sont d’un rouge intense … souvent barré d’une inclusion blanche contrastante, ou inversement ! ce qui donne un charme fou à cet endroit.  

Red-Rock-Canyon--37-.JPG

Un arrêt photo au point « Calico I » … une petite marche bien intense (en plein soleil)  à « Calico II ».

Red-Rock-Canyon--32-.JPG

Red-Rock-Canyon--9-.JPG

 A « Sandstone Querry », la promenade est plus courte et très facile, elle nous conduit jusqu’à une ancienne carrière : à la fin du XIXème  des blocs de pierre qui pesaient parfois jusqu’à 10 tonnes et plus étaient « découpés » dans la montagne pour être utilisés pour construire les riches façades des bâtiments de San Francisco ou Los Angeles. Mais l’exploitation était coûteuse et peu rentable, en 1912, elle prenait fin.

Red-Rock-Canyon--4-.JPG

Encore quelques jolis points de vue : « the Ice-box » ou « le Red Rock Wash » … la trace d’un ruisseau et une mise en garde, en cas de violents orages, le ruissellement peut être si intense qu’il provoque des catastrophes balayant tout sur son passage ; inconcevable aujourd’hui avec le soleil de plomb qui nous écrase !

Red Rock Canyon (24) 

A 11h15 notre visite est terminée ; elle clôt notre circuit de canyons, nous allons maintenant passer à autre chose.  

Prochaine destination SHOSHONE aux portes de DEATH VALLEY. La route est désespérément déserte ! Une voiture et deux fous s’y risquent.

Red-Rock-Canyon.JPG

 L’endroit est à ce point oublié de tous que même le GPS nous fait faux bon !! A TECOPA,  il est perdu… elle nous indique une direction et nous demande aussitôt après de « faire demi tour dès que possible » ! si tu voyais la route coco, tu serais moins impératif !  

Euh ... au fait, nous sommes en CALIFORNIE !!  

A 13 heures nous voici donc dans la joyeuse bourgade de SHOSHONE : 15 maisons à tout casser, dont un motel, un musée, un saloon, et une poste-office du tourisme !

Shoshone.JPG

 Le motel est facilement trouvé : sur le bord de la route au milieu de 15 maisons, on n’a pas vraiment de mérite !!! Pour le moment, il fait chaud (97°F – 36°C) et le motel étant fermé jusqu'à 14 heures,  nous pouvons aller nous restaurer au saloon en face … ou bien visiter la ville et ses pas moins de 22 sites d’intérêt (dont j’en ai déjà mentionnés quelques uns plus haut !!).   

L’aspect touristique de SHOSHONE city nous échappant un peu, et la chaleur nous invitant à nous mettre au frais, nous optons pour la solution « Crowbar Cafe & Saloon ». Ce petit restaurant construit à la fin des années 1930 sert une cuisine typique dans un cadre western traditionnel.  

En traversant la rue pour aller manger, on est arrêtés par une vision surréaliste : un chasse-neige passe sous nos yeux !!!!  Il s’est perdu ou quoi ??? un mirage peut être ???  

Je semble railler cet endroit oublié du monde, mais finalement nous y trouvons exactement ce que nous cherchions sur la Route 66 : un cadre typique, un accueil sympathique, une bonne table, un endroit agréable pour le voyageur fatigué, et surtout une âme défendue ici par les membres du Shoshone Museum Association qui font en sorte de tirer le meilleur du peu dont ils disposent.

motel-Shoshone--20-.JPG

 Nous voici donc attablés au Crowbar Saloon ! Des verres en verre arrivent (le plastique lui n’est pas encore parvenu jusqu’ici !!), nous choisissons de fraîches salades ; et la question de la sauce se pose … la serveuse nous donne un choix de 4 ou 5 sauces … pas facile de choisir, alors elle a l’heureuse initiative de nous apporter un échantillon de chacune d’elles ! Comment rêver d’un service plus avenant ? Nos salades sont copieuses et  bien variées ; la mienne, servie dans une sorte de crêpe en forme de chapeau est délicieuse, avec du bœuf chaud émincé et épicé, je me régale dans ce trou perdu du bout du monde. Nos bières sont servies dans des bocks tout droit sortis du congélateur, pleins de givre … c’est frais !! un délice !! 

Nous arrivons ainsi tranquillement jusqu’à 14 heures. Bien maintenant direction Shoshone Inn ! L’accueil est moins chaleureux mais au moins il est efficace, on a rapidement notre chambre, aussi simple que moche,  le confort minimum, la déco inexistante, pas de clim  par contre nous avons une kitchenette meublée et équipée (mais sans vaisselle !), la télé ET internet qui passe bien ! Nous en étions privés depuis deux jours, à LAS VEGAS ! En voyant le trou où je  nous avais conduits, il faut avouer qu’il y avait de quoi douter que le WIFI soit arrivé jusque là !!

Après un peu de repos « au tiède » et un bain dans une piscine improbable, on se rafraichit sous une vraie douche et on part diner dans notre bon saloon, qui ferme ses portes à 21h30 !

Après un bon repas bien typique, on va pouvoir essayer d’aller dormir tranquille ; mais avec cette chaleur, c’est pas gagné ! La nuit nous apportera peut être un peu de fraîcheur ….un doux rêve … 

 

 Pourquoi le choix de SHOSHONE comme étape avant DEATH VALLEY, plutôt que des villes plus souvent mentionnées comme ARMAGOSA VALLEY ou BEATTY, ou mieux FURNACE CREEK ou STOWEPIPE WELLS au coeur du parc ?

Parce que, venant de LAS VEGAS, et allant vers le Nord, il m'a semblé plus logique de traverser DEATH VALLEY du Nord au Sud plutôt que devoir faire une transversale puis aller jusqu'à BAD WATER et revenir sur nos pas. SHOSHONE fut une expérience, peut être un bon calcul, de là à recommander ce choix ???

 

arobase

   

 http://www.desertusa.com/redrock/  

 

saloon

 

"SHOSHONE INN" rien à ajouter sur ce motel sans confort, d'un autre âge. La piscine promise est située à plusieurs centaines de mètres, en plein air et pas entretenue ...  Accueil glacial (enfin quelque chose de froid dans cette fournaise ! ) aucun service : pas de petit déjeuner et les glaçons sont à demander à la "réception" quand elle est ouverte !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article