Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

jour 2 - LOS ANGELES, CA => LAS VEGAS, NV

La route = 276 Mi / 444 km  

Au programme : Route jusqu’à LAS VEGAS, MOJAVE desert, Le STRIP de LAS VEGAS

   west44

 

Le GPS nous met sur l’autoroute qui nous offre quelques particularités bien américaines telles les distances indiquées en fraction de Mi ! 3 ¼, 1 ½ ou ¾  … ou aussi les voies réservées aux voitures transportant plus de 2 passagers : « carpool left line ».

 

On contourne L.A. du nord ouest au sud, voyant des noms de quartiers évocateurs comme Pasadena, San Bernardino

 

Puis  on bifurque, au revoir L.A.  … Jusque là on a longé la sierra qui contribue à emprisonner la pollution qui flotte sur la ville, même le matin.

 

Rapidement, vers Victorville, on voit nos premiers Joshua Trees, ces yuccas aux silhouettes si particulières, annonciateurs du désert.

 

L.A.-a-L.V.-on-the-road---joshua-trees.JPG

 

Entre BARSTOW et LAS VEGAS, la température est grimpée à 86°F (30°C), il n’est pas encore 10 heures du matin !  On atteint le MOJAVE SP et passons devant le panneau « ZZYZX » (prononcer « ZaÏziz »), nom d’une ville, tant de fois vu sur internet pour son orthographe hors du commun ! 

 

L.A.-a-L.V.-on-the-road---Zzyzx.JPG

 

La vue sur le désert de MOJAVE est saisissante : une immense étendue de sable, bordée, ponctuée de montagnes.

 

On a pris conscience de la road américaine : des kilomètres de bitume, à perte de vue, au milieu du désert, sans âme qui vive. Pas d’aire de repos comme en France, et une absence de services sur le bord de cette route … malheur à celui qui a faim, soif ou une envie pressante …. Et il faut qu’il surveille sa jauge de carburant !! et maîtrise sa vessie !

 

Nous sommes sidérés par l’immensité du paysage accentuée par son aspect désertique …. Et encore une fois, son absence de présence humaine, mise à part la clôture interminable qui longe la Highway … ponctuée de temps en temps par un portail …. Etonnant !

L.A.-a-L.V.-on-the-road--17-.JPG

 A 13 h nous arrivons à LAS VEGAS, le thermomètre dépasse les 35°C.

 

Le GPS nous a conduits au pied de l’hôtel – Stratosphère, reconnaissable à sa grande tour, critère de sélection à mes yeux car l’accès au panorama est offert aux clients (la montée coûte dans les 15$ et atteint presque les 30 si on veut faire les attractions) !

L.V.-hotel-Stratosphere--39-.JPG

 Nous nous installons, nous restaurons puis, retour au frais pour monter en haut de la tour et voir le panorama qu’elle offre ! Au 109ème étage, la vue est bien dégagée sur la plaine de LAS VEGAS! A l’horizon, la sierra Nevada, à nos pieds, buildings et quartiers, et le fameux  boulevard du Strip !

L.V.-hotel-Stratosphere--37-.JPG

Le haut de la tour est aussi l’emplacement des attractions à sensations proposées par l’hôtel ! Une roue qui tourne au dessus du vide, des sièges qui glissent le long de l’aiguille surplombant (encore plus haut !) notre plateforme, et le plus sensationnel : une plongée dans le vide, bien harnaché ! Les visiteurs se pressent au départ des risque-tout !!! Il faut dire que les préparatifs d’embobinage de câbles et d’équipement des casse-cou méritent l’attention.

 

Il fait très bon sur cette terrasse, en plein vent ! Autre petit plaisir, un tour à la piscine de l’hôtel  … qui est située au 8ème étage !

 Ambiance assez formidable pour cette piscine en plein air … en plein ciel ! Ambiance Club Med avec le soleil, les chaises longues et la musique à fond !

 

En début de soirée : assaut du Strip et de ses fameux hôtels-casinos, à pied, du sud au nord.

 

Au début, c’est assez décevant, les hôtels se suivent : Sahara, Circus-Circus, Encore, Hilton …beaux et grands, mais on ne ressent aucune frénésie, pas d’animation.

 

L’ambiance change radicalement quand, arrivés devant le « Treasure Island », les gens sont agglutinés pour assister au spectacle de l’hôtel : une bataille navale et musicale qui voit sombrer l’un des bateaux.

 

A partir de là, il faut se frayer un chemin dans la foule et suivre le courant humain pour avancer … jusqu’au « Excalibur », traversant parfois le boulevard par une passerelle, nous permettant de passer d’un casino à grand spectacle à un autre ; nous jetons un coup d’œil à ces hôtels si renommés tels le « Caesar Palace », « Bellagio », « New York » … sur l’autre rive, le « Paris », « Venetian », LE « Flamingo » ou le « MGM Grand ».

L.V.-by-night---Strip---Flamingo---Paris.JPG 

Et sur le trottoir, des vendeurs d’eau à la sauvette nous interpellent : « bottle of water, one dollar » ; les petites bouteilles baignant dans les glaçons sont irrésistibles vu la chaleur ! On ne tarde pas à investir notre dollar.

 

Nous arrivons au bon moment devant le Bellagio qui offre un magnifique et poétique jeu de fontaines. Le système des passerelles nous permet de traverser certains d’entre eux pour admirer la recherche et le luxe de la décoration intérieure.

  L.V.-by-night---Bellagio---jeux-d-eau--16-.JPG

Fourbus et accablés de chaleur (en dépit de l’heure tardive, l’atmosphère ne se rafraichit pas, les murs restent toujours aussi chauds !) nous choisissons de rentrer par le Monorail, le métro de LAS VEGAS… encore faut-il le trouver ! Pour atteindre la station, il faudra traverser tout le MGM Grand !

 

Pour efficace et reposant qu’il soit, le Monorail a un tarif prohibitif : 5$ le trajet par personne … quelqu’en soit la longueur … on doit le faire de bout en bout ! une petite satisfaction ! (il existe un réseau de bus faisant le même trajet pour 3$ ... et l'un comme l'autre proposent des pass à la journée !)

 

Il nous dépose derrière le Sahara.Traversée dudit hôtel, avant de regagner le « Stratrosphere ». Petit « crochet » par le 109ème  pour voir LAS VEGAS by night. Pour ce premier jour dans la cité du jeu, nous ne miserons pas un cent !!! Ca sera pour notre prochain passage !

 

La journée se termine vers 1 heure du matin ; demain le grand circuit des canyons commence avec tout ce que cela suppose de dépaysant, grandiose et exotique dans la vie que nous allons mener au Farwest !

 

saloon

  "STRATOSPHERE TOWER - CASINO & RESORT HOTEL" : immense, une vraie ville ! rien à redire sur la chambre, accès à la tour et piscine sympa. Mais excentré ! penser à la nécessité (et au budget) pour se déplacer sur le Strip !!

la taxe de séjour en vigueur à LAS VEGAS ne m'a pas été facturée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article