Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

Jour 21 - MARSASKALA => PARIS

Hélas, voici la fin des vacances ; la fin du voyage, la fin de ce grand circuit qui nous aura conduits de PALERME à MARSASKALA.

 

On doit être à l’aéroport vers 11h15, on a vu qu’il fallait compter un trajet de 25 minutes en bus ; on prévoit près de deux heures avec les attentes et les aléas de la circulation, ça devrait aller !

 

Mais …. Mais, mais, MAIS !!! c’est compter – bien sûr - sans les fantaisies renouvelées des bus maltais !


Pour la faire courte : le bus convoité ne passe pas à l’heure dite, pas plus que le suivant … une ultime tentative au terminus, nous voilà enfin dans le bus qui va vers l’aéroport, mais, au  bout de quelques minutes, le chauffeur vient s’excuser, il vient d’être appelé, il doit changer le numéro de son bus et son trajet, il est désolé mais ne peut plus rien pour nous, et il est bien incapable de nous dire à quelle heure partira le suivant !

Là c’en est trop !!! quelle bande de bons à rien dans ces transports, on explose de fureur, on le traite de tous les noms, dans toutes les langues à notre disposition !! FUCK !!!

Et nous voilà, une heure après notre départ au point « 0 » !!! furieux et un peu désespérés, le temps passe et on est toujours à MARSASKALA, sans savoir comment quitter la ville ! quelle solution envisager ? même pour prendre un taxi, il nous faudrait le faire venir, il n’y en a pas en vue !!!

On passe les minutes suivantes l’œil sur la montre, on ne peut même pas se fier aux horaires affichés, d’autres bus sont à quai mais aucun ne nous intéresse, le seul absent ce matin est le nôtre !!!

Puis, par une intervention probablement divine, un des chauffeurs change son numéro et affiche celui dont on n’ose plus rêver !!! bingo !!! sauvés !!! encore faut-il qu’il ne tarde pas trop à partir !!!

A l’arrêt c’est l’émeute, les passagers du bus reconverti sont, comme nous l’avons été, invités à descendre ; un monsieur semblant pourtant très bien élevé pique une grosse colère, employant les mêmes arguments que nous tout à l’heure, menaçant d’écrire à la Direction de la société Arriva, demandant son matricule au chauffeur qui se contente d’opiner placidement et de le maintenir à distance pas des « it’s not my problem, I’m just the driver ! » ….

 P1160008-copie-1.JPG

Finalement on part à 11 heures, avec un chauffeur bien remonté qui du coup va foncer comme un beau diable sur son trajet … ce qui fait bien nos affaires !!

Et à 11h25, nous voici ENFIN sortis du guêpier des bus maltais ! un cauchemar, une expérience épouvantable pour ce dernier voyage qui a bien failli virer à la catastrophe !!!

Bref, place aux formalités d’embarquement maintenant.

C’est quand même encore un peu le bordel dans tout ça, des files d’attente vers des guichets qui affichent un vol et embarquent pour un autre, des guichets qui n’affichent rien et prennent quand même des bagages, des resquilleurs dans les files !!! Brrrr ! enfin, après nos aventures de ce matin, on le prend bien, l’avion ne partira pas sans nous !

Dans cette confusion, on parvient quand même à caser nos valises, la suite des formalités s’enchainent, et nous décollons à l’heure prévue, parvenant même à atterrir avec une demi-heure d’avance !!! … sur le sol français !

 

Fin du voyage !! Nos infortunes avec ces bus capricieux devenant de savoureuses anecdotes ponctuant désormais nos récits !

 

Pas de souvenirs grandioses de la petite île jaune ; la satisfaction de l’avoir découverte mais pas l’envie d’y retourner.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article