Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

jour 20 - SAN FRANCISCO, CA

La route = 0 … toujours à pied et en bus, tram et métro !!

Au programme : CASTRO DISTRICT, MISSION, le port, CHINATOWN

west44

On se met en route à 10 heures, nos deux derniers quartiers à voir : MISSION & CASTRO.  Ils sont mitoyens, on va faire d’une pierre deux coups.

Une nouvelle expérience : le métro ! On n’avait pas encore testé ! La ligne L jusqu’à CASTRO. On sort une demi-heure plus tard sur HARVEY MILK PLAZA.

castro--4-.JPG

Le quartier de CASTRO  est l’emblème du SAN FRANCISCO gay, de la ville libérale et tolérante ; et l’histoire n’est pas récente, ville de marins, ceux qui étaient rejetés pour leur orientation sexuelle ont commencé à s’établir ici, osant se « montrer » au moment de la libération des mœurs des années 70 ; teintant le quartier de couleurs arc-en-ciel. En 1977, une petite révolution politique, Harvey MILK est le premier homosexuel « déclaré » à être élu au conseil municipal, il est assassiné un an plus tard. Les années SIDA sont passées par là, mais les drapeaux colorés flottent toujours aux frontons des maisons, balisant le district et y apportant charme et gaité.

Nous traversons CASTRO DISTRICT en suivant 17th St, appréciant le calme et l’élégance de ce petit village animé : beaucoup de petites boutiques (enfin des magasins d’alimentation vendant des fruits et légumes !!) et de jolies maisons victoriennes colorées et fleuries qui nous donnent l’occasion de constater l’aménagement de ces petites villas : la massive porte d’entrée est divisée et donne accès à deux, voire trois appartements.

castro--13-.JPG

Nous arrivons à MISSION DOLORES HIGH SCHOOL, un gros ensemble blanc et brun, nous pensons y trouver l’église DOLORES CHURCH, elle est un peu plus loin.

Mission---Mission-Dolores-High-School.JPG

Présentée comme l’un des plus anciens monuments de la ville encore debout, après incendies et tremblements de terre, nous espérions visiter cette mission fondée en 1791, mais nous avons du louper quelque chose car rien ne nous y invite, même déception à DOLORES CHURCH, portes closes et 5$ pour visiter les tours ; ce n’est pas ce qu’on veut faire ! On se contentera de la façade baroque de l’édifice.

Mission---Dolores-Church--3-.JPG

Donc dans MISSION, trois petits tours et puis s’en vont en ayant vu les palmiers mais rien d’autre de l’animation latino qui est censée alimenter ce quartier …

Mission--6-.JPG

Retour vers CASTRO, une revue un peu plus détaillée nous réservera peut être de bonnes surprises. Nous nous promenons dans les rues de cet agréable quartier, y goutant, une nouvelle fois, cette impression de village, vivant et propret, assez éloigné de la vision que nous avons eue du reste de la ville. Nous allons jusqu’à la station du tram que nous reprenons jusqu’à FISHERMAN’S WARF, où nous nous arrêtons.

castro---streetcar.JPG

Une petite parenthèse sur le streetcar, le tram de la ligne F, il fait partie du patrimoine de SAN FRANCISCO, peut être plus précieux encore que les cable-cars ! Pour maintenir cette ligne si particulière, les wagons sont récupérés partout dans le monde, remis en état et circulent à nouveau, avec leurs allures et leurs couleurs différentes, sur leurs rails, les stations parfois au milieu des rues, MARKET STREET et  the EMBARCADERO, principalement. Tel un monument historique, chaque voiture affiche fièrement ses états de service : date et lieu de mise en circulation ; et un rappel permanent invite les voyageurs à un grand respect pour ces vieilles machines!

Bien, nous allons employer nos prochaines heures à SAN FRANCISCO à visiter un peu plus en détail cette partie du port. Nous allons jusqu’à AQUATIC PARK LAGOON, une petite baie bien abritée bordée d’une plage ; nous avons la surprise d’y voir deux baigneurs entrain de nager (il ne fait quand même pas très chaud, et l’eau du Pacifique doit être assez fraiche). Un joli voilier navigue au loin, et à notre droite, plusieurs anciens bateaux sont amarrés à HYDE STREET PIER, quai d’où on embarquait autrefois, avant la construction des ponts, pour traverser la baie. Deux navires retiennent notre attention : l’élégant « BALCLUTHA », c’est un fameux trois-mâts, fin comme un oiseau, hisse et haut … Balclutha ! construit à la fin du XIXème siècle, il assurait la liaison Europe-Etats Unis en passant par le Cap Horn ! L’autre bateau a une allure moins classique, il s’agit du EPPLETON HALL, un petit remorqueur à aubes et à vapeur du début du XXème, on le croirait sorti d’un dessin animé !

Fishermans-Warf---voilier--2-.JPG

Un petit tour sur le quai pour les voir d’un peu plus près (on peut les visiter pour 5$ chacun !). Un aperçu sur les ateliers de réparations, une coque de noix ayant accompli une traversée en solitaire…. La promenade se poursuit, les boutiques, les crabes, les bateaux, GHIRARDELLI au loin, la chocolaterie, italienne, transformée en galerie marchande ; le restaurant BOUDIN, dont le créateur, français, aurait inventé-importé le fameux chowder ; tandis que nous longeons le centre commercial en briques de THE CANNERY, anciennes conserveries de poisson et nous voici une fois de plus dans PIER 39, il est plus de 14 heures …. Une heure raisonnable pour penser à notre déjeuner après avoir été tentés par toutes ces bonnes choses en chemin !

Fishermans-Warf---crabs--2-.JPG

 

PIER 39 est l’endroit idéal pour se restaurer ! On se laisse séduire par un restaurant italien panoramique tout au bout et tout en haut de la jetée, "Luigi's". La salle du restaurant offre une belle vue panoramique sur les quais et la baie. Côté cuisine, c’est aussi bon que copieux ! Il est plus de 15 heures quand nous rechaussons nos souliers de touristes !

On a le sentiment d’avoir fait le tour de ce qui était à voir à SAN FRANCISCO, on aurait même pu « économiser » cette journée ! Il s’agit de trouver ce à quoi nous allons occuper nos derniers moments ; nous nous arrêtons sur CHINATOWN, avec l’intention d’en avoir une vision un peu moins « touristique » !

chinatown--2-.JPG

Une fois dans CHINATOWN, GRANT Avenue n’est que notre point de repère, on s’applique à faire les petites rues transversales. Elles nous donnent une vue bien plus réelle de la vie du quartier.

chinatown.JPG

 

Et voilà, dernier retour vers notre hôtel, il est temps de préparer les valises pour le grand voyage.

On va faire nos derniers beaux rêves californiens.

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article