Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

Jour 7 - SEVILLA

Nous entamons aujourd‘hui notre dernière journée sévillane et il ne nous reste plus grand-chose à voir, rien probablement qui puisse rivaliser avec CORDOUE qui nous a émerveillés hier !

On lève le camp à 11h20 ! Allant vers les quelques coins encore méconnus de la ville. On flâne une dernière fois dans ces rues ; bref, on n’avance pas vite ! On arrive à 12h20 à la Torre de los Perdigones. Cette tour d’une cinquantaine de mètres de haut fut construite vers 1885/1890, elle faisait partie d’une fonderie, los perdigones étant les pellets, des petites boules de métal qui étaient fabriquées ici. Le processus de fabrication m’échappe, mais de toute façon l’usine a fermé dans les années 1950. Depuis 2007, une attraction s’est installée au sommet de la tour, c’est la « camera obscura » qui permet la projection en temps réel de ce qui se passe dans le moindre recoin de la ville. En bas de la tour, un restaurant. Au pied de la tour, nous … et pour 4 € on peut monter … bof, pas tentés ! On a déjà eu d’autres belles vues de SEVILLE.  On préfère se poser un peu dans le parc qui entoure la tour !! … mais les bancs à l’ombre sont occupés … les bancs en plein soleil, non merci, on a déjà assez chaud comme ça, on s’assied un instant … et hop, on s’en va !

SEVILLA---Torre-de-Los-perdigones--2-.JPG

On continue jusqu’à l’église San Lorenzo et la basilique de Jesus del Gran Poder, une jolie surprise. Arrivant de la rue Santa Clara, on voit au loin une église rouge et un clocher ocre, c’est déjà très attirant. Sur place, on est comblés, tout ce qu’on aime : une belle grande place romantique bordée de jolies maisons à balcons en fer forgé, comme les bancs qui occupent cette place, une belle statue et une grande église colorée, et juste à côté, accolé, un autre temple baroque.

SEVILLA----eglise-San-Martin--2-.JPG

L’édifice rouge et ocre, flanqué de son clocher en briques est l’église de San Lorenzo, construite au XIVème siècle dans le style gothique mudéjar puis rénovée aux XVIII et XIXème siècles. Les différentes modifications de cette église sont évidentes ! Nous entrons faire un petit tour à l’intérieur, l’église est assez petite mais richement décorée, l’occasion d’admirer une jolie petite statue en bois du saint datant du XVIIème siècle.

SEVILLA---eglise-San-Lorenzo---statue-du-saint.JPG

On sort de l’une pour entrer dans l’autre, juste un fronton baroque au milieu des façades rouges, c’est la basilique de Jesus del Gran Poder. Un intérieur tout rond qui me séduit par le magnifique chemin de croix moderne qui en fait le tour. Le plus remarquable étant la belle statue de Jésus portant sa croix, les fidèles font le tour de l’autel pour embrasser le talon du Christ.

SEVILLA----plaza-San-Martin.JPG

Il est un peu plus de 13 heures, après une petite pause sur la place, on se dirige vers l’ancienne gare, l’Estacion de Cordoba.  Une magnifique verrière qui accueille maintenant un grand centre commercial très animé.

SEVILLA---Plaza-de-Armas.JPG

On va faire un tour à l’intérieur, à la sortie on considère que notre tour de SEVILLE touristique s’achève là.

On va faire un peu de shoping, allant même trainer dans « El Corte Ingles ». A propos de ce magasin, on s’est posé beaucoup de questions au sujet du nom de cette enseigne si connue, qu’est-ce que les anglais ont à voir là-dedans ? …. Alors « el corte ingles » signifie « la coupe anglaise » ou « à l’anglaise », terme de confection due au fondateur de ces établissements, un tailleur, Ramon ARECES RODRIGUEZ, en 1935.

On rentre à l’hôtel assez tôt pour pouvoir refaire nos valises … demain grand départ !

On va ensuite diner, encore une formule « tapas » et enfin la découverte des caracoles !! Impossible pour moi de quitter SEVILLE sans y avoir goûté ! Ils sont délicieux, un peu épicés ; je me régale !

SEVILLA---restaurant---6-.JPG

Voilà, un vrai festin dans ce joli petit bar à tapas Plaza de Zurbaran avant de rentrer à l’hôtel.

Demain, récupération de la voiture, et surtout journée de transit, nous allons à JEREZ DE LA FRONTERA, … voir la mer !

 

 divers5.gifLE COUP DE COEUR DU JOUR : la jolie Plaza San Lorenzo et ses deux églises;

 

hotelHOTEL PALACE SEVILLA : pour la dernière fois ! 

 

clipart restaurant chef tBAR ZURBARIAN : une agréable terrasse sur une placette tranquille, des tapas classiques ... et de délicieux escargots ! 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

for more details 11/04/2014 12:15

The churches in Paris have lot of stories to tell. Most of them are built hundreds of years ago and they are built by the kings who ruled those places. Interesting thing is that most of them does not lost its pride.