Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

KENNY WAYNE'S FATS DOMINO TRIBUTE

                      img031

 

Kenny WAYNE’s Fats Domino Tribute … tout est dit !

 

C’est la curiosité qui nous a poussés à aller voir ce concert. Fats DOMINO, on connait un peu, au moins Blueberry Hill (et pas seulement parce qu’Elvis l’a reprise !). Quant à Kenny WAYNE … on le découvrira !

 

Spectacle réjouissant, rythmé en diable, sous le signe du rythm & blues et du rock’n’roll !!! ça swingue, ça jazz, ça balance, ça tape du pied, des mains ; les têtes battent la mesure, les épaules marquent le rythme ; les yeux sont accrochés à la scène, les visages affichent des sourires réjouis !! …. Ça c’est côté public !!!

Sur scène … la même chose … avec une belle complicité entre les musiciens, tous exceptionnels, et donc, le maestro, Kenny Blues Boss WAYNE !!! Le surnom n’est pas usurpé ! Quelle voix ! quelle présence ! Dans son habit rouge, il est jovial et si sympathique ! il maitrise son clavier avec tellement d’énergie !

 

Ce concert, hélas BEAUCOUP trop court, est un concentré de vitamines ! un remède à la morosité ! … on serait bien restés encore quelques heures à les écouter !

 

Alors pour prolonger le plaisir, on a craqué sur les CD de l’artiste (ses titres à lui – que du bonheur, du blues qui chasse le blues !) aimablement dédicacés avec le sourire et même le temps d’échanger quelques mots avec son public.

 

Bref une charmante découverte qui a illuminé notre journée, et restera longtemps dans nos oreilles qui lui sont désormais tout acquises !  

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article