Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA GUERRE EST DECLAREE

par Danielle SAUBION 22 Septembre 2011, 13:01 Billets d'où

 

Roméo et Juliette ont un enfant, mais très tôt ils découvrent que le petit est atteint d'une tumeur au cerveau.

La guerre est déclarée contre ce cancer. Guerre qui va mobiliser toutes leurs forces et tous leurs moyens.

Le film écrit, réalisé et joué par Valérie DONZELLI, est inspiré de la douloureuse histoire vécue par elle et son compagnon, Jérémie ELKAÏM, coscénariste et interprète du film.

En sortant, au milieu de la confusion de mes sentiments, je me suis demandé si on avait le droit de dire qu'on n'appréciait pas ce film ? Le côté autobiographique, l'histoire douloureuse, la gravité du sujet, le grand tabou abordé de si près ? tout cela ne rend il pas le film intouchable, comme le malade soudain excusé d'être invivable justement parce qu'il est malade ?

Verbiage sans conséquences car j'ai bien aimé le film, mais la question reste posée. J'ai aimé cette histoire, la façon dont elle est racontée, sans fausse pudeur ni apitoiement.

J'ai aimé le fond, pas toujours la forme.

J'ai aimé ce couple qui doit faire face au pire et qui s'y perdra ; au-delà du "documentaire" sur le parcours médical, la description de leur relation est juste et jolie, finalement plus touchante que la chronique de la maladie. 

La réalisation, elle,  ne m'a pas convaincue, inégale et brouillonne ; des scènes magnifiques (l'annonce du diagnostic m'a tiré des larmes tant les réactions sont puissantes et les acteurs justes), mais des longueurs pénibles et des incohérences (la cavalcade dans les couloirs d'hôpital ? allégorique mais usante !).

Un souci aussi par rapport aux repères de temps, ce gros bébé sans âge, ce traitement sans durée, ces rendez-vous ou opérations miraculeusement immédiats .... sans doute trop cartésienne ?

La bande son et la chanson .... on évitera le sujet ; ça coince aussi !

Allez, revenons au positif ! L'interprétation. Comment ne pas les trouver justes puisque c'est du vécu ? Mais l'histoire est toutefois scénarisée ; et ils sont si crédibles tous les deux, lui plus attachant qu'elle. Et tous leurs partenaires, galerie de visages familiers d'emblée sympathiques et si talentueux, un vrai plaisir.

Bouffée d'optimisme, je ne crois pas, car le bilan n'est pas si positif au fond et surtout du à un sacré coup de chance ..... mais message qui invite à ne pas baisser les bras, à ne pas renoncer trop vite, ça c'est sûr. Dommage quand même que le "happy end" ne soit pas à 100% happy, Roméo et Juliette mériteraient que ça finisse bien une fois !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page