Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE HOBBIT - LA DESOLATION DE SMAUG

par Dan SAUBION 26 Décembre 2013, 14:39 Billets d'où

                       Le Hobbit : la Désolation de Smaug : Affiche

 

Bilbo et ses compagnons les Nains poursuivent leur quête, toujours assistés de Gandalf, le magicien gris. Poursuivis sans relâche par les vilains (très vilains !) orques, ils se voient épaulés par les Elfes qui entrent en scène avec le « retour » de Légolas. Ils devront aussi aller titiller le dragon Smaug au fond des mines appartenant autrefois au peuple Nain.

On retrouve donc nos nouveaux héros dans une aventure toujours aussi décoiffante. Du grand spectacle, pyrotechnie et cascades à tous les étages ! Mais cette profusion commence à tuer son sujet, à force de surenchère technique on frise souvent le jeu vidéo et finalement l’histoire première se perd dans cette succession de scènes grandioses et imaginatives. Bref on ne sait plus trop pourquoi ils se donnent tout ce mal ; cet épisode en particulier ne situant pas l’action dans la continuité du récit, les nouveaux spectateurs venus voir ce chapitre de la double trilogie n’y trouveront que peu d’intérêt.

Restent les inconditionnels de la saga de Peter JACKSON qui passeront près de trois heures dans ces mondes violents et de plus en plus sombres, retrouvant certaines vieilles connaissances et suivant avec plaisir les quelques indices laissés sur la trace du petit Hobbit reliant cet opus dense aux autres épisodes.

Hélas, l’attachement à la première Compagnie de l’Anneau ne s’est pas, pour moi, déplacée vers ce nouveau groupe aux éléments manquant de traits distinctifs, de vraies personnalités ou de charisme. L’Anneau, justement, n’est plus ici qu’un gadget ; loin de ses enjeux majeurs de tous les épisodes précédents.

A voir, bien sûr ; mais avec toute l’indulgence des fans de la première heure ! 

commentaires

Haut de page