Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

LOUISE WIMMER

                                               Louise Wimmer : affiche

Louis Wimmer vit dans sa voiture et subvient à ses modestes besoins à coups d’expédients ; son but est d’obtenir l’attribution d’un logement social pour retrouver sa dignité tout en donnant le change à son entourage. 

Quelle belle surprise ; on a été conquis par ce petit  (court) film ! Une vraie réussite ! 

Tous les écueils sont évités dans cette sombre histoire, Cyril MENNEGUN a su traiter ce sujet difficile sans misérabilisme ou voyeurisme, sa caméra suit son héroïne au plus près, sans concession ni voile, mais avec, finalement, beaucoup de pudeur, de respect et d’affection.

Louise Wimmer, c’est Corinne MASIERO (une vraie « tronche » !). Elle est formidable ! Sans fard, filmée en gros plans qui ne lui permettent pas de tricher, elle est étonnante. Quel beau personnage ! Quelle belle interprétation ! Pas d’esbroufe, elle ne cherche pas à nous séduire, mais elle nous a charmés par son naturel, toutes ses nuances. 

Même constat pour ses partenaires, tous aussi bons, et discrets ; pas de héros ou de morceau de bravoure, simplement des gens ordinaires qui traversent la vie du mieux qu’ils peuvent, interprétés par de sacrément bons comédiens.

Finalement ce qui nous a, peut être, le plus séduit dans ce joli film, c’est son honnêteté, le réalisateur ne cherche pas à nous tirer des larmes, à nous manipuler, et c’est là qu’il fait mouche tant son film est limpide ! Tout à fait à l’opposé de « Une vie meilleure », au sujet proche, que nous venions de voir et qui, trop « scénarisé », nous avait gênés par cet étalage de misère calculée ; là on n’a pas à se poser la question, réalisateur et comédiens nous offrent un film sincère sans jouer sur la corde sensible.

 

Il aurait été dommage de passer à côté.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article