Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

PANACOTTA A LA VANILLE, AU CARAMEL EPICE ET AU PRALIN DE PISTACHES ...... et financiers

Attention les petits becs sucrés, voici une verrine irrésistible …

Attention qui dit « panacotta », dit temps de réfrigération, compter au moins 2 heures !

panacotta vanille et caramel épicé au pralin pistache

 

Pour réaliser cette gourmandise qui remplira 10 mini-verrines, il faut :

Ø  Pour la crème :

o   20 cl de lait

o   20 cl de crème liquide

o   3 cuil à café de vanille liquide (à moduler en fonction de vos goûts)

o   25 g de sucre en poudre  (j’ai confectionné mes verrines avec un mélange sucre/édulcorant et adapté les quantités)

o   1 sachet de gélatine en poudre (6 g)

Ø  Pour le caramel :

o   100 g de sucre en poudre

o   2 cuil à soupe d’eau

o   10 cl de crème fraîche

o   ½ cuil à café de gingembre en poudre

o   ½ cuil à café de cannelle

Ø  Pour le pralin de pistaches :

o   Une quinzaine de pistaches

o   2 cuil à soupe de sucre

 

Tout y est ? alors, on attaque !

 

Commençons par diluer la gélatine dans un petit verre d’eau.

Versons, dans une casserole, le lait, la crème, le sucre et la vanille.

Laissons chauffer jusqu’aux premiers frémissements.

Ajoutons alors la gélatine.

Mélangeons bien de façon à ce que la gélatine soit totalement dissoute.

Aidé(e)s d’un entonnoir, versons la panacotta dans les verrines que nous plaçons ensuite au réfrigérateur pour AU MOINS 2 heures.

 

Sur notre lancée, place au pralin de pistaches.

Faisons revenir les pistaches jusqu’à une très légère coloration, gardons à part, et remplaçons par  le sucre et laissons caraméliser. Mêlons les pistaches au caramel puis versons sur une assiette bien froide préalablement beurrée. Laissons refroidir et se solidifier.

 

Opération caramel à présent.

Versons le sucre et l’eau dans une casserole et portons à ébullition.

Dès que le mélange atteint une jolie couleur « caramel CLAIR » ajoutons la crème et mélangeant consciencieusement ! Quelques bouillons et nous ajoutons les épices. Laissons refroidir (au moment de servir, nous assouplirons notre caramel d’un trait d’eau froide).

 

Retour vers le pralin, qu’il convient maintenant de concasser (attention : si nous le passons au mixer, il va se réduire en poudre !). [si on le fait trop tôt le caramel coule le long de la verrine !]

 

…. Bien plus tard …. Le repas se termine, le dessert s’annonce !! Il est temps de donner la touche finale à  nos verrines en versant une couche de caramel à leur surface et terminons par quelques miettes de pralin.

 

C’est joli ; mais éphémère … nos convives se régalent et nous félicitent, d’autant que nous les avons accompagnées de mini-financiers* aériens et délicieusement sucrés !

 

Comme un petit goût de trop peu !!!

 

·         Pour les financiers : (25 mini pièces)

o   25 g de poudre d’amandes

o   25 g de farine

o   75 g de sucre (ou l’équivalent en « faux sucre »)

o   35 g de beurre

o   2 blancs d’œufs

o   ½ cuil à café de vanille liquide

o   1 pointe de sel

·         Préchauffer le four à 200°

·         Bien beurrer les moules

·         Monter les blancs en neige avec un peu de sel

·         Mélanger poudre d’amandes, sucre, farine, vanille et beurre ramolli

·         Intégrer les blancs en neige

·         Répartir dans les moules

·         Faire cuire une dizaine de minutes

·         Démouler et laisser refroidir

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article