Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SANS LAISSER DE TRACES

par Dan & C° 14 Mars 2010, 16:39 Billets d'où

                                           Sans laisser de traces


.... le bien nommé !!!

Un jeune loup est sur le point de prendre la relève de son beau père à la tête de la (très) grande entreprise.
Par hasard, il tombe sur un ami d'enfance, perdu de vue depuis l'école, il va lui révéler le lourd secret qui le trouble et qu'il n'a confié à personne ... A partir de là, il va se trouver pris dans un engrenage infernal qui le rend complice d'un meurtre, et met sa vie familiale et professionnelle en péril.

Il y a des navets, il y a de grosses daubes .... là on est dans la daube aux navets !!

L'imagination des scénaristes est aussi peu fertile que leurs personnages qui peinent à se reproduire ! Quel salmigondis de situations aussi improbables que pas crédibles ! C'est affligeant ! Comment croire une seconde aux mésaventures de ce (trop) jeune requin qui tient tête avec assurance à son entourage et qui se retrouve empêtré dans un chaos qu'il alimente tranquillement de ses bévues et de ses erreurs de jugement !
Et que dire de la psychologie des protagonistes ? Le copain qui s'avère être un bourrin hors catégorie, le cliché de la famille de bourges, et le retour à la ferme du gentil Rastignac qui fait trempette dans sa soupette dans la cuisine de ferme face à l'écran plat (non, décidemment, c'est pas là qu'il fallait le mettre, Maman !!)... on s'attendrait à voir un gallinacée sauter sur la table !! Désolant !

La mise en scène (du co-scénariste) est tout aussi fade ... servie par une musique pesante censée souligner la tension montante de ce naufrage ... des décors aseptisés, façon maison-témoin, et .... et rien !

La question que soulève ce film ("oeuvre cinématographique" ??) est : "mais qu'allaient-ils faire dans cette galère ?". Les comédiens qui figurent au générique n'en sont tout de même pas à leur coup d'essai ! Etait-ce plus prometteur sur le papier ? Benoit MAGIMEL est tout à fait charmant, un côté doux-rêveur à la Gérard PHILIPE, mais ça ne le rend pas convainquant pour ça. Quant aux autres .... quel gâchis !

En ouverture, le monologue du héros nous assène que pour réussir il faut Talent-Travail & Chance ... les faiseurs de ce nanar n'avaient pas les deux premiers .... et nous sommes passés à coté de la dernière en achetant nos places  ... pour preuve : sorti mercredi en salles, nous avons bénéficié du RARE privilège d'avoir une projection privée ... nous étions les 2 seuls spectateurs de la séance, ce matin !!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page