Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

THE GHOST WRITER

                                            The Ghost-Writer

 

 

Un ancien premier ministre de sa Gracieuse Majesté « écrit » ses mémoires, mais son nègre est retrouvé noyé. Dans l’urgence, il faut lui trouver un remplaçant capable de donner une dernière touche au récit inachevé. Ce nouvel employé prend ses fonctions alors que le ministre tente une retraite sur un sombre îlot aux Etats-Unis alors que la presse se déchaîne sur ses accointances avec l’Oncle Sam et sur l’emploi de la torture dans la lutte anti-terroriste. Ce contexte complexe va pousser l’écrivain à compléter ses informations sur son sujet.

Un vrai bon film, un excellent film même ; un exemple de film parfaitement réalisé.

Quel régal ! Quelle maestria Mr POLANSKI ! Quelle réussite ! Que c’est bon !!!

Alors, par quoi commencer quand la fête est si belle ?

A tout seigneur, tout honneur : la réalisation. Impeccable et si discrète ! Le film est lent sans longueurs, sombre mais jamais terne, sans esbroufe mais loin d’être plat. D’un aspect ou d’une facture qui semblent monotones et sans relief, il en ressort un film captivant où l’interprétation et le scénario n’ont pas besoin d’effets spéciaux ou de pétarades pour briller et nous tenir en haleine. Le cadre sinistre de cette île, le vent et la pluie, un homme qui balaye en vain ; le moindre détail sert, mine de rien, à construire cette atmosphère pesante, un peu comme dans les films d’Alfred HITCHCOK, quand une ombre était porteuse de mystère.

Bon scénario, donc, avec une intéressante histoire, un bon suspens, et un dénouement qui conclue brillamment cette enquête.

Et quel casting ! Pas un faux pas, pas une erreur ! Des têtes connues dans de nouveaux rôles, Pierce BROSNAN qui connait enfin un nouveau souffle et surtout, SURTOUT, seul en tête, de tous les plans (j’exagère à peine) le formidable Ewan McGREGOR ! Il est génial ! Nous l’avions laissé, il y a quelques semaines, se débattre avec ses « chèvres du Pentagone », et le revoici si discret, effacé, un homme presque transparent, un fantôme qui va ouvrir les portes interdites et mener presque à son corps défendant sa petite enquête. Là encore, pas de manière forte à la Bruce WILLIS ou Robert MITTCHUM, tout en sobriété qui crève l’écran. Subtil. Brillant !!

 

Une vraie leçon de cinéma !!!! Encore !!!!

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article