Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

VERRINES de PANNA COTTA au CHOCOLAT BLANC, FRAMBOISE et CRUMBLE PISTACHE

verrines-panna-cotta-choc-blanc.JPG

 

Pour 6 verrines, il faut se munir de : (j’ai réalisé ma recette avec des produits allégés – crème, sucre, beurre et le résultat a été tout à fait satisfaisant !)

Pour la panna cotta :

-          sucre en poudre : 50 g

-          gélatine : 4 g (soit 2 feuilles ou moins d’un sachet pour la gélatine en poudre)

-          crème fraîche (épaisse, semi-épaisse ou liquide – je conseille l’association crème liquide et feuilles de gélatine essorées ou crème épaisse et gélatine en poudre et l’eau de dilution) : 50 cl

-          chocolat blanc : 150 g

Pour le crumble :

-          poudre d’amandes : 25 g

-          poudre de pistaches : 25 g

-          sucre en poudre : 50 g

-          beurre : 50 g (on le fait ramollir pour le travailler plus facilement !)

un sachet de coulis de framboises, quelques framboises pour la décoration

 

Aller, on s’y met ! (on peut même les préparer la veille et finir le montage au moment de servir)

On commence par préparer la gélatine en la mettant à ramollir/gonfler dans de l’eau froide.

Place à la crème qu’il convient de porter à ébullition avec le sucre,  on les retire du feu aussitôt pour leur ajouter le chocolat blanc, on mélange jusqu’à ce que l’ensemble ne soit plus qu’une onctueuse tentante crème bien odorante. C’est le moment d’ajouter la gélatine (bien égouttée s’il s’agit de feuilles), on continue notre travail d’intégration jusqu’à dissolution parfaite. Quand c’est bien lisse, il est temps de verser cet appareil dans les verrines, l’emploi d’un entonnoir vous évitera des traces disgracieuses sur les verres !

Mission accomplie, alors maintenant stage de 2 heures minimum au réfrigérateur (voire la journée ou la nuit entières !)

On passe au crumble. Avant tout, il faut mettre le four à chauffer, le but visé 200° !

Le gratin à présent : on réunit tous les éléments dans un saladier, on pétrit du bout des doigts (ou de la fourchette pour les plus délicats ) jusqu’à obtenir un ensemble granuleux.

On répand cet ensemble grossier sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson, un petit tour de 10 minutes dans la chaleur du four. A la sortie, on l’oublie jusqu’à refroidissement complet !

 

Ca y est, le moment de servir arrive ! Il n’y a plus qu’à verser le coulis sur la surface de chaque verrine, effriter une belle épaisseur de crumble, une framboise toute jolie …. On admire* … et on déguste !

*    une petite minute devant soi, alors avec la pointe fine d’un couteau, ciseau, on peut faire de fines décorations à l’effet garanti !!! (mais attention, ne pas mettre le crumble à l’avance sur le coulis …. Ça va fondre … et bonjour la cata !!)

verrine-panna-cotta-choco-blanc.JPG

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article