Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visite de la Grande Mosquée de Paris, avec Claude MARTI

par Dan & C° 31 Juillet 2010, 22:13 Bouts de Monde

Après les grands espaces, retour au tourisme dans Paris. Nous avons choisi de suivre Claude MARTI, le guide parisien, dans sa visite commentée de la GRANDE MOSQUEE DE PARIS.

Le soleil s’est invité, il est accueilli avec plaisir. Et nous voilà partis pour un voyage au pays des médinas ; le mur de l’enceinte extérieure n’a rien de très typique, ou ostentatoire, tandis que le porche, lui, nous fait pénétrer de plein pied dans le dépaysement : le minaret, le croissant et l’étoile, les arabesques.

entree.JPG

Pendant plus d’une heure trente, nous allons découvrir cette belle mosquée (les lieux ouverts à un public laïc) et surtout pouvoir admirer ses jardins ; appartenant contre toute attente aux Parcs et Jardins de la Ville de Paris !

jardin--4-.JPG

L’ensemble, Mosquée et jardins, a vu le jour en 1926, à l’emplacement de l’ancien hôpital de La Pitié ; sa construction rendait hommage aux contingents musulmans qui avaient combattu pendant la Première Guerre Mondiale.

L’Architecte, français, s’inspire des mosquées marocaines, celle de FES en particulier, pour ses plans.

detail-stuc.JPG

Notre guide attire notre attention sur  la recherche des matériaux avec, par exemple, l’utilisation de bois de cèdre (non du Liban, mais de l’Atlas) odorant. Il décode pour nous l'architecture, la moindre décoration, les couleurs des mosaïques, insiste sur l’absence d’icône, sur l’importance de la calligraphie dans la décoration et aussi dans la culture musulmane. Culture qu’il présente avec ses rituels, et l’histoire détaillée de son prophète. Avec lui, nous apprenons à jongler entre notre calendrier et le calendrier musulman, notant scrupuleusement la formule du calcul : «[ l’année à convertir – 622(année de la fuite du prophète)] +[ l’année à convertir – 622 : 32], soit 2010 – 622 = 1388, 1388 :32 = 43,37 ; 1388 + 43 = 1431

jardin--10-.JPG

Nous avons accès, au cours de notre visite à la belle bibliothèque coranique (avec à la clé un nouvel exposé sur la calligraphie et l’importance de l’écrit et la transmission orale par rapport à l’imprimé), à la salle des conférences et surtout au magnifique jardin qui invite à la méditation ou simplement à la flânerie.

bibliotheqye-coranique.JPG

salle-de-conference.JPG

 

minaret-et-jardin--2-.JPGNous avons été enchantés de cette passionnante découverte, très enrichissante et dépaysante. Encore sous le charme de ce cadre arabe, nous nous sommes tournés vers l’antiquité parisienne en allant faire un petit tour du côté des arènes de Lutèce, à quelques rues de la mosquée.

Encore des jardins, moins ordonnés ! Les arènes sont au cœur d’un écrin de verdure, l’endroit idéal pour venir passer un moment dans un cadre calme. Des arènes d’origine, la forme subsiste, les gradins, le rappel à l’entrée de la mémoire de ce lieu qui, dès le IIème siècle après J-C , réunissait jusqu’à 10 000 spectateurs pour les combats de gladiateurs !  « Passant songe devant ce premier monument de Paris, que la ville du passé est aussi la cité de l’avenir, et celle de tes espoirs » Jean PAULHAN – 1951

Un peu plus loin, en contrebas, le joli square du Capitan nous réserve une belle surprise avec une superbe exposition florale.

arenes-de-Lutece---square-du-Capitan--4-.JPG

Et comme, c’est bien connu, au pays des gaulois et des romains, tout finit par un festin, voici la bonne adresse du nôtre : « Un Bistrot en Ville » bonne et belle table, et excellent accueil ! (http://www.bistrotenville.com/un-bistrot-en-ville-5e)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page