Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visite du Château de FONTAINEBLEAU

par Dan SAUBION 18 Juin 2012, 14:12 Bouts de Monde

Si Napoléon Bonaparte a dit "Du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent", il a aussi déclaré , à propos de FONTAINEBLEAU, cette fois : "la vraie demeure des rois, la maison des siècles" ....." ; j'oserai suggérer un raccourci : "du haut des marches de Fontainebleau, c'est l'Histoire des Rois de France que l'on contemple" !

    P1010293.JPG

la cour dite "des Adieux"

En effet, ce bel édifice, en parfait état de conservation, en a vu passer des rois, empereurs et autres puissants de ce monde ! Pour un parcours similaire à l'aventure de Versailles, mais finalement historiquement bien plus riche ; ce fut pour nous la découverte majeure de cette très belle visite.

 FONTAINEBLEAU 2064

vue sur l'ensemble du château depuis les jardins

La première pierre - au moins la première mention - du château remonte à 1137 ! Première trace significative, en 1169, l'Archevêque de Canterburry, exilé en France, consacre la chapelle, ce qui n'était qu'un donjon, un obscur château fort prend une autre allure !

P1010263.JPG
la Porte Dorée

Au milieu du XIIIème siècle, c'est Saint Louis qui s'attache au château et le transforme en couvent (dont il conservera la géométrie), Philippe le Bel va naître et mourir ici, reines et rois médiévaux viendront habiter ou séjourner ici.

    
La grande évolution de FONTAINEBLEAU est due à François Ier qui aime ce lieu champêtre et va s'attacher à l'embellir, à inscrire dans la pierre son monogramme et sa salamandre ; il va même y recevoir Charles Quint à la fin de l'année 1539.

P1010346.JPG 

P1010347.JPG
la Galerie François Ier

Les Valois aiment FONTAINEBLEAU, et Henri II y séjournera souvent, avec sa reine, Catherine de Médicis, et sa cour ; ici naitront donc certains princes de France et le futur François II.

P1010362-copie-1.JPG

P1010368.JPG

la salle de bal 

En 1593, Henri IV rassemblera sa cour à FONTAINEBLEAU avant d'entrer dans un Paris encore agité par les guerres de religion. Il va, à son tour, imprimer sa marque dans ce château, le doter d'une nouvelle cour, repenser les jardins, faire creuser le canal. C'est ici que naitra le petit Louis XIII, il restera, lui aussi fidèle à ce pied à terre familial.

P1010352.JPG

la salle des gardes 

P1010399.JPG
la deuxième salle Saint Louis

P1010432

la chambre de l'Impératrice (dévolue aux reines depuis Marie de Médicis, jusqu'à Joséphine) 

P1010323.JPG
la chambre à coucher d'Anne d'Autriche

Son fils, devenu Louis le Quatorzième, y installera Madame de Maintenon (son épouse "secrète"), c'est dans ses appartements que sera signée la "Révocation de l'Edit de Nantes" le 17 octobre 1685, aux lourdes conséquences.

P1010359.JPG
salon de Madame de Maintenon

Les rois passent, FONTAINEBLEAU demeure ; en 1725, Louis XV épouse Marie Leszczynska, jeune princesse polonaise qui ploie sous le poids de la charge .... et de ses royaux atours . Quarante ans plus tard, le dauphin Louis, meurt à FONTAINEBLEAU.

P1010338.JPG
tribune de la chapelle royale

Les nouveaux occupants, pourtant bien installés à Versailles, ne négligeront toutefois pas FONTAINEBLEAU, et le salon de jeux de Marie-Antoinette sera l'une des dernières petites folies de la reine.

P1010430.JPG
salle de jeux de Marie Antoinette

Exit la royauté, voici l'empire ! Ce petit coin proche de Paris plait bien au petit corse qui décide d'en faire une de ses résidences secondaires, il va donc, lui aussi, procéder à des améliorations. C'est ici qu'il va accueillir le pape venu le sacrer empereur en 1804 !

P1010315.JPG 

chambre à coucher ... du pape Pie VII au moment de sa venue pour le sacre

FONTAINEBLEAU-2093.JPG

salle du trône napoléonien

P1010449.JPG

la chambre de l'empereur

P1010453.JPG

la petite chambre à coucher de l'empereur (où il travaillait beaucoup et dormait peu !)

Hélas pour Napoléon, FONTAINEBLEAU sera aussi le lieu des adieux, ceux faits à Joséphine dont il se sépare ;  adieu à l'entente avec le pape Pie VII, celui qui l'avait sacré est emprisonné dans le château qui l'avait reçu en hôte de marque huit ans plus tôt ! Et le 24 janvier 1814, la cour du château va recevoir les derniers adieux de Napoléon à Marie-Louise et leur fils ; le 6 avril de la même année, c'est ici qu'il abdique. Il fera un dernier passage de quelques heures à FONTAINEBLEAU en 1815, entre son retour de l'ile d'Elbe et l'épopée des Cents Jours.

P1010457.JPG 

salon particulier de l'empereur, dit "salon de l'abdication"

Les rois de la Restauration séjourneront rarement ici ; c'est Louis-Philippe qui va ranimer le château à l'occasion d'un mariage princier, et à cette occasion initier de grands travaux.

P1010317.JPG 

cabinet de toilette

Enfin, le couple impérial Napoléon III et Eugénie fait de ce château une confortable résidence, où sont reçus les hôtes de marques. L'impératrice y reviendra jusqu'en 1914.

P1010425-copie-1.JPG 

le salon blanc

Et voilà comment, huit siècles durant, les pierres de FONTAINEBLEAU ont assisté à un défilé hors du commun, rare et éblouissant !

 

Aujourd'hui le château ouvre ses portes aux visiteurs, émus de croiser les symboles de ces grands rois, étonnés de traverser en quelques salles toute l'Histoire de France !

P1010296.JPG 

Et pour ceux que l'histoire ne passionne pas, qui ont perdu le fil de cette généalogie alambiquée ; FONTAINEBLEAU offre une belle promenade architecturale dans des salles richement décorées et meublées.

FONTAINEBLEAU-2082.JPG 

Et pour convaincre les plus réticents les beaux jardins sont libres d'accès et nous attendent pour un agréable pique-nique là où tant de monarques, d'hommes politiques influents, d'artistes sont passés !

P1010247.JPG 

FONTAINEBLEAU-2056.JPG

P1010268.JPG

Bref, il faut aller visiter le château de FONTAINEBLEAU, aller se laisser émerveiller par tous ses trésors !

 

P1010486.JPG

P1010481.JPG

P1010443.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page