Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

ZERO DARK THIRTY

                            Zero Dark Thirty : affiche                                            

11 septembre 2001 - 2 mai 2011

Entre ces deux dates la traque de BEN LADEN mobilise l'élite des unités militaires de recherches américaines qui, à travers leurs réseaux, vont tisser la toile autour de leur cible, attendre le feu vert présidentiel. Jusqu'à l'assaut "Zero Dark Thirty". 

  

C'est passionnant et brillamment réalisé.

Une enquête minutieuse qui dure près de dix ans ... le recours à la torture, les nouveaux attentats, les revirements politiques, les nouvelles priorités, la mesure des enjeux ... sont passionnants à suivre. L'exposé "historico-militaire" crédible.

Mais j'ai tout particulièrement aimé la forme de ce film, bien éloigné des traditionnels films de guerre ou d'espionnage ; à la fois très réaliste mais jamais gratuitement violent ; pudique (la mort de BEN LADEN est traitée avec beaucoup de respect), proche de "l'humain" ; et très esthétique, l'image est soignée, même pendant l'assaut final.

Kate BIGELOW m'avait déjà épatée avec son formidable "Démineurs",  j'adhère encore une fois, totalement ! Elle a la grande intelligence de ne pas faire un film partisan, elle dénonce les actes de torture sans les excuser, elle filme les attentats mais aussi les victimes collatérales, les exigences et les réticences politiques. Ni plaidoyer, ni instruction à charge ; juste la dure réalité de deux mondes qu'une sale guerre oppose, avec une cible identifiée d'un côté et une masse de victimes potentielles de l'autre ...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article