Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jour 6 - PORTO - 2

par Dan SAUBION 25 Juillet 2016, 16:11 PORTUGAL

On a un programme précis pour cette journée : on veut aller visiter le marché de Bolhão et faire le circuit n°2 du Michelin, « le Vieux Porto ».

On commence par aller au marché, qui est proche de notre appartement.

Le Mercado do Bolhão a été inauguré en 1914, il devait remplacer la multitude des petits marchés du centre-ville, en regroupant les commerçants dans une grande halle construite sur trois niveaux.

Quelle surprise à l’arrivée ! Plusieurs surprises, même … l’architecture ne laisse pas indifférent mais nous sommes désagréablement surpris par l’état général des lieux, en pleine décrépitude ; étonnés par le manque de fréquentation de ce marché qui figure dans tous les guides touristiques …

Jour 6 - PORTO - 2

Construction originale, donc ; une longue galerie sur deux étages, avec des passerelles, qui surplombe des allées couvertes ; c’est grand, on a une impression d’espace, de vide quand on regarde ces balcons ; de confinement quand on plonge vers l’arène centrale. 

Jour 6 - PORTO - 2

Mais le sentiment qui domine est la désolation. Hélas, peu de stands sont occupés (la moitié des emplacements à peu près), ils sont faits de bric et de broc (casiers empilés, tréteaux fatigués …) et surtout, la structure elle-même fait peine à voir ! C’est étonnant pour une ville comme PORTO ! On s’attendait à un marché vivant et coloré, comme à BARCELOS ! 

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Dans les galeries, on trouve des fruits et légumes locaux, semble-t-il, on y découvre un légume « bizarre » … le chou haché ! Il est coupé sur place, passé à la moulinette … on le retrouvera dans les plats traditionnels ! Encore quelques rares échoppes de « vrai » marché alimentaire, poissonneries, charcuteries … mais, au niveau inférieur, on trouve beaucoup (trop) de stands alimentant les touristes (bibelots, textiles, objets en liège, porto, vins …) ; et c’est finalement là que le bât blesse … le chaland du Mercado do Bolhão est plutôt un touriste venu en curieux qu’un riverain qui vient faire ses courses. On en sait quelque chose !! 

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Bien maintenant, le deuxième itinéraire du Michelin, « le Vieux PORTO ».

Nous retraversons la grande esplanade jusqu’à la Praça da Liberdade, et la statue de Pedro IV. Sur la place, ce matin, les cireurs de chaussures ont installé leur matériel ; mais pour l’instant, on ne voit ni cireur ni client !

Jour 6 - PORTO - 2

Nous repassons devant la gare de São Bento, avant de nous engager dans la rua das Flores.

L’itinéraire du Michelin commence à la cathédrale, ce qui nous ferait faire un détour, on récupère le parcours en cours de route … à la Rua das Flores.

Cette rue, percée en 1521 à travers les jardins fleuris de l’évêché (d’où son nom), fut vite adoptée par les notables de la ville qui y firent construire de belles résidences. Attirés par cette population aisée, orfèvres et joailliers y ouvrirent boutique. C’est aujourd’hui une jolie rue baroque, bordée de demeures cossues du XVIIIème siècle, occupées maintenant par de nombreux commerces.

Jour 6 - PORTO - 2

A la fin de la rue, l’église de la Miséricorde (Igreja Santa Casa da Misericordia) surprend avec sa façade sombre, baroque, encastrée au milieu des maisons. 

Jour 6 - PORTO - 2

La rue débouche sur le Largo de São Domingos (Place Saint Dominique), une jolie place baroque et lumineuse où le fer forgé côtoie les azuléjos. C’est ici que se situe le Palacio das Artes – Fabrica de Talentos (Palais des Arts – Fabrique de Talents), un espace accueillant les jeunes artistes, il leur offre une résidence,  mais aussi des ateliers, des lieux de rencontre, du matériel multimédia, une galerie d’art … Il occupe l’ancien monastère de Saint-Domingos, fondé en 1238, avant d’accueillir les pupilles de la Fondation de la Jeunesse (Fundação da Juventude) , se sont succédés ici la Banque du Portugal, le Conseil Municipal puis un centre de rencontre pour les négociants de la région du Douro. 

Jour 6 - PORTO - 2

Nous descendons la rua Ferreira Borges, elle nous conduit sur la grande Praça do Infante Dom Henrique et les monuments majeurs que sont le Palacio da Bolsa (Palais de la Bourse), l’Igreja de São Francisco (église Saint François) et le Mercado Ferreira Borges. 

Jour 6 - PORTO - 2

Nous commençons par le Palacio da Bolsa. Il a été construit en 1834 par l’Association Commerciale de PORTO. De 1841 à 1911, la Bourse commerciale de PORTO est installée ici. Ce beau bâtiment néoclassique se visite, mais quand nous nous présentons, on nous indique qu’il faudra attendre près d’une heure pour la prochaine visite …

Un peu plus haut que le palais, on aperçoit l’église, massive et noire … on ira plus tard ! On continue sur la grande place, allant voir de plus près la grande halle métallique rouge et blanche du marché.

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Le Mercado Ferreira Borges a été construit en 1885 pour remplacer l’ancien marché du quartier de Ribeira, mais les commerçants ont du mal à s’y installer, de 1939 à 1975, il sera principalement consacré aux fruits et légumes ; mais il est peu à peu délaissé. Il a été depuis reconverti en centre d’expositions, avec la création d’espaces de rencontres et de restauration. Quand on y entre, c’est effectivement une grande halle bien vide … mais fraiche !

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Du haut de l’escalier du marché, la vue est très belle sur la grande place, le Palacio da Bolsa et la petite igreja de São Nicolau, reconstruite en 1762 après un incendie, baroque, elle offre une jolie façade recouverte d’azuléjos. Au centre de la place, la statue de l’Infant dont elle porte le nom, Henri le Navigateur, dont la maison natale serait dans la rue voisine.

Jour 6 - PORTO - 2

Nous allons donc voir ça de plus près ; rua da Alfândega, une haute maison de pierres grises et un petit chapiteau gothique avec l’inscription rappelant la naissance du petit prince en 1394 qui allait devenir « Le Navigateur » consacrant sa vie à trouver de nouvelles voies maritimes pour relier le Portugal, l’Europe aux Indes, ayant en tête de contourner l’Afrique …  Il meurt en 1460 … en 1488, son compatriote Bartolomeu DIAS atteindra le Cap de Bonne Espérance, et en 1498, c’est Vasco de GAMA qui ouvrira la route de Indes.

Ce sont les Archives Historiques de la ville qui y sont installées maintenant.

 

Jour 6 - PORTO - 2

Au bout de la rue voici le DOURO, le fleuve de PORTO, et les quais.

La vue est magnifique ; il fait un temps superbe, ciel et fleuve sont bleus. Il y a beaucoup de monde sur ce quai, Cais da Ribeira. C’est l’heure du déjeuner, les terrasses de restaurants sont combles, ça sent la sardine grillée dans tout le quartier.

Tout le long du quai il y a des restaurants et des boutiques, ou stands de souvenirs, des babioles à touristes et aussi beaucoup de nappes à des prix dérisoires … encore meilleur marché que sur le marché de BARCELOS !! Les vendeurs crient que ce sont des produits portugais … vu les prix, ça ne semble pas crédible … et pourtant, je vérifie sur une étiquette … c’est du 100% Made in Portugal ! 

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Nous longeons le quai vers le grand pont métallique, Ponte Dom Luis I, qui relie PORTO à VILA NOVA DE GAIA, le quartier des chais. C’est vraiment très agréable, nous sommes dans le quartier le plus ancien de PORTO, le plus vivant aussi. Ici les maisons sont alignées face au fleuve, les façades sont colorées, avec des balcons en fer forgé. 

Jour 6 - PORTO - 2

Sur le DOURO, beaucoup de bateaux sont amarrés ou circulent ; ce sont des bateaux de touristes qui ont conservé les allures anciennes des transporteurs de fûts de porto.

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Sur l’autre rive, VILA NOVA DE GAIA, et ses caves de vins de porto, qui en font le centre mondial de production de ces fameux vins. On voit d’ici les enseignes prestigieuses, SANDEMAN (et sa célèbre silhouette) en tête.

Jour 6 - PORTO - 2

Juste à côté de l’entrée du Ponte Dom Luis I, voici deux hauts piliers en pierre, ce sont les vestiges du Pont D.Maria II, un pont suspendu construit en 1843 qui sera utilisé jusqu’en 1887, remplacé par le Pont D.Luis I, il sera démantelé, il n’en reste que ces piliers nord de 15 mètres de haut.

Jour 6 - PORTO - 2

Et voici donc son remplaçant, le Ponte D.Luis I, on dirait du Eiffel, mais ce n’est pas du Eiffel !!! … mais François Gustave Théophile SEYRIG, l’architecte de l’ouvrage, fut son associé jusqu’en 1877 ; et ils ont œuvré ensemble sur un autre pont de PORTO, le pont ferroviaire Maria Pia, maintenant fermé à la circulation.

Ce gros treillis métallique a été construit entre 1881 et 1886. Il a la particularité d’avoir deux niveaux de circulation : les piétons ont accès à ces deux niveaux, tandis que l’étage inférieur, long de 175 mètres, est réservé à la circulation automobile et celui de l’étage supérieur, qui atteint 395 mètres, permet le passage du tramway. 

Jour 6 - PORTO - 2

Le temps passe et c’est râpé pour la visite du Palacio da Bolsa, nous n’avons pas le temps d’y retourner ; et nous préférons traverser ce pont pour aller voir l’autre rive.

Que de belles vues depuis le pont !! On se régale, la lumière est idéale pour ce beau décor ! Et après plusieurs jolis points de vue sur le fleuve et ses deux rives, voici VILA NOVA DE GAIA.

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Le panorama sur PORTO est très joli vu d’ici, on retrouve les maisons colorées du Quai da Ribeira, on aperçoit la Torre dos Clérigos, plus loin sur le Douro, voici le Ponte da Arrabida, une arche de béton de 270 mètres.

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

On se promène le long de ce quai très animé sur lequel les chais de vin de Porto se succèdent.

Dès la sortie du pont, voici la cave BURMESTER, et souvent collés les uns aux autres, les établissements proposent la visite (payante) de leurs installations avec, toujours, dégustation.

Pour le moment, nous nous baladons côté fleuve où il y a de nombreux étals de produits régionaux, dégustations de pâtisseries, charcuteries, cerises … c’est fou ce qu’on en trouve par ici, sur les marchés mais aussi en vente à la sauvette par cageots entiers !

Finalement, l’itinéraire « Le Vieux Porto » était terminé, et nous avons naturellement enchainé par « Vila Nova de Gaia et les chais » … On va suivre les indications pour voir ces fameuses caves et terminer par le belvédère proposé, mais pour cela il va falloir, comme le signale le Michelin « rejoindre la partie haute de la ville » … mais nous n’en sommes pas là ! Pour le moment on admire le paysage, les « barcos rabelos », les bateaux chargés de tonneaux qui apportaient, autrefois, le vin de la vallée du Douro jusqu’aux chais pour sa transformation en porto. 

Jour 6 - PORTO - 2

De l’autre côté de l’avenue, les chais, Calem, Noval, Sandeman (énorme !), Ramos Pinto … et dans les rues qui montent vers les hauteurs de la ville, encore d’autres enseignes. D’une cave à l’autre tarifs et prestations proposés varient !

Toujours sur la longue avenue Ramos Pinto, un marché, Mercado Municipal da Beira Rio, qui ne présente aucun intérêt sinon celui d’être un vrai marché local.

Jour 6 - PORTO - 2

Un peu plus loin, voici le Convento Corpus Christi ; le monastère a été fondé en 1345. Endommagée par les crues du Douro, l’église actuelle date du XVIIème siècle, et sa façade baroque du XVIIIème. Le monastère a été transformé, en 2003, en centre culturel. Cette grande cour est agréable et calme.

Jour 6 - PORTO - 2

Allez, il est temps de bifurquer vers les hauts quartiers pour avoir une autre vue sur ce quartier. Encore des chais dans cette longue rue sinueuse déserte. 

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Une fois de plus, on est perdus … nos plans ne sont plus à la hauteur, les rues par lesquelles nous passons ne sont pas sur les cartes !! On y va au feeling … Nous arrivons dans des quartiers très vilains … là où les touristes ne vont jamais !!  Les rues sont moches, les maisons délabrées, les jardins à l’abandon. 

Jour 6 - PORTO - 2

Toutefois, nous avons de belles vues sur les toits des chais, soigneusement alignés ; accompagnés, maintenant de citernes en métal ou en béton. 

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Hélas, il nous faut redescendre jusqu’aux quais pour avoir accès à l’ancien couvent de Nossa Senhora da Serra do Pilar, on y accède par une longue allée qui mène à l’esplanade du belvédère, avec, d’un côté un panorama prometteur sur PORTO et de l’autre la petite chapelle du couvent, et devant une voiture ancienne décorée … ça sent le mariage ! 

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

J’entre dans l’église, il y a effectivement la célébration d’un mariage en cours … je fais quelques photos souvenir sans m’attarder.

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Voici maintenant ce qui est considéré comme la meilleure vue sur la Ville de PORTO (chais inclus !).

En effet, sur notre gauche, nous retrouvons les méandres du Douro, les quais avec caves et bateaux ; en face PORTO et monuments, les chatoyantes maisons du quai da Ribeira ; et à droite, sur notre rive les longs murs du couvent, et en face, les remparts du XIVème siècle et le funiculaire dos Guindais, au loin, les Ponte do Infante et Ponte D.Maria Pia. On a aussi une vue imprenable sur le Ponte Luis I, juste à nos pieds.

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Avant de repartir, nous jetons un coup d’œil à l’église, construite à partir de 1538 … il faudra 72 ans pour la terminer, la construction ayant été retardée par les conflits politiques et le manque d’argent. Pendant la guerre civile, en 1832-1833, le monastère est occupé par les troupes libérales et subit d’importants dommages. Ce n’est qu’à partir de 1925 que la restauration commencera. Subsistent donc cette petite église ronde blanche et les longs bâtiments conventuels, occupés par un musée du patrimoine.

Jour 6 - PORTO - 2

Nous descendons vers le Ponte Luis I que nous allons traverser par son tablier supérieur, avec de belles vues sur le fleuve et la ville. Cette promenade est très agréable, il faut juste veiller au passage du tram.

Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2
Jour 6 - PORTO - 2

Un incident provoque un petit attroupement, la cabine du téléférique est bloquée, en panne au milieu de la pente. Du coup, c’est sans hésitation qu’on va rentrer à l’appartement à pied, sans être tentés par la curiosité du funiculaire !

On va jusqu’à la Praça da Batalha, une grande place sur laquelle se trouve le Teatro Nacional São João, un théâtre construit en 1920, après qu’un incendie ait ravagé le précédent édifice qui datait de 1794.

Jour 6 - PORTO - 2

De là nous rentrons dans notre petit domaine, demain, il nous restera la cathédrale à voir … et fignoler la visite de PORTO, car ce sera notre dernier jour ici.

Jour 6 - PORTO - 2

Aujourd'hui, la promenade sur les Cais da Ribeira, et sur les quais de VILA NOVA DE GAIA ont été un vrai plaisir ; un vrai bon moment de découverte et de flânerie.

Jour 6 - PORTO - 2

airbnb, chez Manuela : FONTAINHAS APARTAMENTO

https://www.airbnb.fr/rooms/8021459

commentaires

Haut de page