Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

LA DUNE DU PILAT

D’Arcachon à la frontière espagnole, la côte aquitaine borde l’océan d’une longue bande de sable blond ourlée de dunes ondoyantes et sauvages, fragiles, glissant doucement vers la forêt des Landes de Gascogne.

La perle de la région est la dame blanche, la dune la plus haute d’Europe, sauvage et majestueuse, colonisée par l’homme mais toujours en mouvement ; voici la DUNE DU PILAT.

LA DUNE DU PILAT

Une montagne de sable … elle s’étale sur 2,7 km de long pour environ 500 ... mètres de large ; sa hauteur quant à elle varie selon les années, oscillant en 110 et 115 mètres … la belle est capricieuse et insaisissable, au gré de ses humeurs et des vents qui la poussent, elle se déplace de 1 à 5 mètres par an, grignotant la forêt qui ne sait lui résister.

Coquine, elle offre, côté bassin, côté mer, une pente douce et attrayante ; tandis que côté terre, vers les hauts pins, elle devient abrupte, prête à fondre sur les bois.

LA DUNE DU PILAT
LA DUNE DU PILAT

Pour conquérir la belle il faut s’armer d’un peu de courage … environ 160 marches nous rapprochent du sommet (j’avoue m’être un peu perdue dans mes comptes, étourdie … par la montée …). Mais quelle récompense à l’arrivée ! La vue sur le Banc d’Arguin est à couper le souffle … (déjà bien mis à mal par la montée !!), à l’opposé le tapis vert de la forêt, plus au sud la langue de sable qui s’étend, au large le bleu océan, au-dessus l’azur du ciel … alors, renonçant à redescendre (de quelque côté que ce soit) on s’allonge sur le sable … fin, tellement fin … poudré ! c’est doux, chaud, réconfortant après l’effort dépensé dans l’escalier … alors on se laisse aller à la contemplation … un plaisir gratuit hors de prix ! 

LA DUNE DU PILAT
LA DUNE DU PILAT
LA DUNE DU PILAT
LA DUNE DU PILAT

Sur l’eau, c’est le ballet des bateaux, plaisanciers ou bateaux de pêche … ou ostréiculteurs revenant des parcs à huitres.

D'autres attendent que la marée donne le signal du retour ! 

LA DUNE DU PILAT
LA DUNE DU PILAT
LA DUNE DU PILAT

Un peu plus loin certains s’essayent au parapente, d’autres dévalent – bêtement – la fragile montagne, faisant fi des dégâts imperceptibles mais indéniables causés à cet équilibre instable. Alors pour redescendre nous suivrons le petit sentier dessiné à flanc de pente pour retrouver ombre, et boutiques, bistrots, parking géant …. et affichages pédagogiques très bien réalisés ! 

LA DUNE DU PILAT
LA DUNE DU PILAT

Et pour conclure … le débat : PILAT ou PYLA ?

…. Et ce ne sont pas les présentoirs de cartes postales qui vont nous éclairer …

Donc, il s’agit bel et bien de la dune du PILAT, nom d’origine gasconne signifiant « tas », « monticule ». Le PYLA, c’est la ville d’à côté, ou plutôt la station balnéaire créée dans les années 20 proche du site d’exception … PYLA faisant plus fun que le rustique PILAT … 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article