Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

LA VENGEANCE DANS LA PEAU

                                                                       Matt Damon, Paul Greengrass dans La Vengeance dans la peau (Affiche)    

Et on retrouve Jason BOURNE pour la troisième fois. On avait hâte d'être fixés sur le final de cette nouvelle trilogie ! 


On avait découvert son personnage amnésique flottant dans l'Adriatique, chargé d'un lourd secret et poursuivi par des tueurs missionnés par la C.I.A.. ;  on l'avait retrouvé tentant de couler des jours heureux en Italie, avec l'élue de son cœur, mais toujours traqué par le gratin de la célèbre agence .... mais qui ne faisait toujours pas le poids face à cette machine à tuer affutée au cœur sensible. L'étau se resserrait sur l'Agence aux projets obscurs plutôt louches. On reprend l'histoire en marche ... en courant de Moscou, à  Londres, Paris, Madrid, Tanger ... et enfin New-York !!!! 


Il est épuisant ce garçon !!! ça cavale, ça pétarade dans tous les sens .... il s'en prend des tonnes et s'en relève dans sourciller .... quel homme !!!  De longues et indigestes poursuites motorisées nous offrent les visites express de toutes les villes susnommées (la casbah de Tanger en moto ... ça vaut le détour !!) et quand il n'a pas un véhicule entre les mains, il caracole de rues en cages d'escalier , sautant d'un immeuble à l'autre par les fenêtres (ouvertes ou fermées .. où est le souci ??) finissant immanquablement sur les toits ! 
Tout ceci est très visuel, avec un montage très nerveux (hystérique ??) et un cadrage tremblotant même dans les gros plans (parkinson ??) au détriment de l'intrigue ... parce qu'il y a quand même une intrigue : la vengeance de Jason, qui voit des pans de sa mémoire lui revenir, et qui reconstitue le puzzle de son histoire et veut tirer un trait définitif sur sa carrière de tueur. 


Va t'il finalement faillir ???? une telle révélation ça se mérite .. après 2 heures de film ... à mon avis pas le meilleur des trois ... question d'usure, d'habitude et surtout de surenchère !!! 
Matt DAMON s'en sort .. hélas !!! ... il perd de plus en plus le côté faillible qui rendait son personnage sympathique. On est davantage au rayon des comédiens bodybuildés que dans la tranche des performances d'acteur comme il vient de nous en offrir dans "Raisons d'état".


Un petit mot sur les deux présences féminines du film .... sans lesquelles il n'irait pas bien loin le surhomme !!! Julia STILES  et Joan ALLEN sont parfaites.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article