Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sweetmemory

Un petit tour dans le vaste Monde, une pause dans une salle de spectacles, un détour par la cuisine ou auprès du sapin de Noël ... deux ou trois créations … Bienvenue chez moi , agréable visite, et n'hésitez surtout pas à laisser un commentaire. Pour être informés des articles récents, n’oubliez pas de vous inscrire. A bientôt.

L'HEURE D'ETE

                                           L'Heure d'été

Réunion de famille au beaux jours dans la maison familiale pour fêter les 75 ans d'Hélène ; pour elle c'est le moment de préparer "la suite" et de limiter la dispersion du patrimoine artistique de la famille . 
Lorsqu'elle meurt quelques mois plus tard, ses enfants Adrienne (qui vit à New York), Jérémie (expatrié en Chine) et Frédéric (seul à être resté sur Paris) doivent régler les problèmes de succession et faire des compromis en  acceptant de se séparer de ce qui leur tenait à coeur. 

Quel joli film ! Comme il est touchant et émouvant ! Une histoire toute simple qui parle à tout le monde, on a tous un parent qui nous lâche, et qui emporte avec lui tant de bons moments, nous laissant ses vieux cartons remplis de ses souvenirs à lui qui le maintiennent en vie jusqu'à ce qu'on s'en sépare à regrets. Et puis, il y a la vie, le respect des autres, la nostalgie, et encore la vie qui reprend le dessus.

Nous avons été conquis, sauf la fin, qui vient trop vite, comme "un cheveu sur la soupe" et qui, en dépit de bonnes intentions, tourne court ! 

Mais comme le reste du film est réussi ! De belles scènes familiales, de tribu joyeuse ; puis le silence retombe sur la silhouette solitaire d'Edith SCOB , et les silences sont les plus beaux moments du film, en particulier celui de Juliette BINOCHE à la sortie de la chapelle ardente - quelle belle scène, quelle magnifique actrice ! Et tous sont formidables, si justes, si francs, si honnêtes avec leurs personnages, Charles BERLING, parfait comme toujours, Jérémie RENIER , mature, Dominiqe REYMOND et Valérie BONNETON, discrètes mais incontournables et Edith SCOB, dans son plus joli rôle. Beaux rôles, beaux personnages, beaux acteurs ... toute l'alchimie entre un scénario, une mise en scène et un jeu qui nous cueillent dès la première minute et nous offrent un vrai bon moment de cinéma profondément ancré dans la vraie vie.

Hélas ce petit bijou, après une semaine d'exploitation, a déjà quitté notre multiplexe francilien !!!! Comme quoi on peut facilement passer à côté de bonheurs simples !!!
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article